leral.net | S'informer en temps réel

Assises nationales du tourisme : Le pôle touristique de Dakar décline sa feuille de route


Rédigé par leral.net le Vendredi 20 Février 2015 à 09:08 | | 1 commentaire(s)|

Assises nationales du tourisme : Le pôle touristique de Dakar décline sa feuille de route
En prélude à la tenue des Assises nationales du Tourisme, prévue dans la capitale sénégalaise, le ministère du Tourisme et des Transports Aériens initie des rencontres de concertation avec les différents acteurs du secteur. Ce jeudi, c’est autour du pôle touristique de Dakar de proposer sa contribution. Belle occasion pour les intervenants de porter un œil critique sur les goulots d’étranglements de ce secteur si stratégique pour l’économie nationale. Et, selon El Hadji Malick Mbaye, Directeur des Etudes et de la Planification au ministère sénégalais du Tourisme et des Transports Aériens, « cette rencontre permet de faire la concertation avec le pôle touristique de la région de Dakar en vue de la préparation de la tenue des assises nationales du Tourisme ». « Au Sénégal, nous avons pu identifier six (6) pôles touristiques. Nous allons faire en sorte que nos différentes discussions épousent les stratégies retenues dans le Plan Sénégal Émergent. Nous avons un certain nombre de contraintes liées au prix du billet, l’impact d’Ebola, le problème lié au visa ainsi que la gestion des déchets », a dit M. Mbaye qui revient sur les attentes de cet atelier : « A l’issue de cette manifestation, nous envisageons d’avoir le point de vue des opérateurs touristiques réunis ici sur la politique touristique. Nous allons sérier les priorités. Cette réflexion sera, ainsi, versée sur le document des Assises nationales du Tourismes prévues dans deux (2) mois dans notre pays ». Pape Bérenger Ngom, Président de l’Association des Professionnels de l’Hôtellerie et de la Restauration qui a pris part à cet événement de souligner quelques contraintes majeures du sous-secteur : « La formation très courte des agents par rapport aux rigueurs demandées par le métier est un problème sérieux dans le milieu. En sus, il faut aller vers une stabilité sociale des emplois par ce qu’ils ne doivent pas rester là générer des bénéfices importants et que personne ne les associe aux prises de décisions ».






Hebergeur d'image