leral.net | S'informer en temps réel

Association de malfaiteurs, violence et voies de fait, abus d’autorité : Le maire de Dakar-Plateau poursuivi par un vieux de 112 ans

Le maire de Dakar-Plateau a comparu, hier, devant le juge correctionnel. Alioune Ndoye devait répondre de plusieurs délits qui laisseraient penser qu’il s’agit d’un vulgaire malfrat. Cependant, le juge, qui veut se dessaisir du dossier, a renvoyé l’affaire au 16 juin, selon nos confrères de jotay.net.


Rédigé par leral.net le Vendredi 3 Juin 2016 à 10:04 | | 0 commentaire(s)|

Le maire de Dakar-plateau a déféré, hier, a la convocation du juge correctionnel, pour répondre des chefs d’association de malfaiteurs, vol en réunion avec usage de véhicule, violence et voies de fait, abus d’autorité, dégradation volontaire et concertée de la propriété d’autrui. Des infractions que l'on colle généralement aux malfrats, mais il s’agit pourtant des délits visés dans sa citation directe par Ismaëla Dasylva Gomis Mendy à l’encontre d’Alioune Ndoye.

Le vieil homme, né en 1904, si l’on se fie à ses papiers d’Etat civil et qui est donc âgé de 112 ans, a cité également Moustapha Sylla et Alioune Camara, non sans viser le chef de recel. Le dossier évoqué, hier, a été finalement renvoyé d’office par le juge Bara Guèye de la première chambre correctionnelle pour des « raisons personnelles ». Le juge a renvoyé l’audience au 16 juin, car, semble –t-il, il voudrait mettre à l’aise tout le monde puisqu’il connaîtrait Alioune Ndoye. Le dossier sera donc confié à un autre juge d’une autre chambre correctionnelle.

Pour la genèse de l’histoire, Ismaëla Dasylva Gomis Mendy a cité le maire socialiste, suite à l’opération de déguerpissement entreprise, il y a quelque mois, par la mairie à Petersen. Plusieurs marchands s’étaient plaints d’avoir été volés dans cette opération. Le vieux Ismaëla Gomis Mendy réclame la propriété du site qui a subi des dégradations lors de cette opération.

Thierno Malick Ndiaye
(Stagiaire)






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image