leral.net | S'informer en temps réel

Association de malfaiteurs, vol en réunion dans le nord du pays : Un réseau de malfrats démantelé à Saint-Louis avec la somme de 180 millions

La gendarmerie de Saint Louis a réussi un grand coup en mettant hors d’état de nuire une bande de 12 personnes qui semaient la terreur dans tout le nord du pays. Composée de plusieurs nationalités, cette bande a été arrêtée avec la somme de 180 millions de nos francs.


Rédigé par leral.net le Vendredi 12 Juin 2015 à 11:51 | | 7 commentaire(s)|

Association de malfaiteurs, vol en réunion dans le nord du pays : Un réseau de malfrats démantelé à Saint-Louis avec la somme de 180 millions
12 personnes, identifiées comme étant des malfrats, ont été appréhendé par les hommes du commandant Daouda Diop de Saint-Louis. C’est après deux longues années d’enquêtes et de recherches dans les localités les plus reculées des régions de Saint-Louis, Louga et Matam qu’ils ont pu démanteler le groupe dont les membres ont créé un vaste réseau qui avait l’habitude de semer la terreur dans le nord du pays. Ces 12 personnes, dont des Sénégalais, des Nigérians, des Mauritaniens, des Ghanéens, mises aux arrêts dans la nuit du samedi au dimanche, ont été présentés, hier, à la presse locale. « Les arrestations se sont déroulées dans les règles de l’art, nous avons joué sur l’effet de surprise et, surtout, sur le renseignement pour cueillir ces gens-là. Et, devant l’accumulation des faits, ils ont tous reconnu les forfaits commis dans la zone », a fait savoir le Colonel Daouda Diop. Ce dernier précise que les deux cerveaux de la bande sont activement recherchés. Selon l’Etat-major de la gendarmerie, les premières arrestations ont été faites à Yang-Yang, dans le département de Lingère. « Depuis plus de 2 ans, des recherches ont été menées pour mettre hors d’état de nuire cette bande qui opérait à Touba, Ross-Béthio, Rosso Sénégal, Thiès et dans d’autres localités », a-t-il ajouté. « Le groupe a opéré dernièrement à Richard-Toll où il a attaqué le siège de la Senelec en emportant le coffre-fort. Le 1er juin, le groupe a échangé des tirs d’armes à feu avec les gendarmes avant de se volatiliser dans la nature », a-t-il révélé
A en croire toujours le Colonel Diop, la bande a été arrêtée avec la somme de 180 millions de francs Cfa. Le plus âgé des malfrats est né en 1940 et le plus jeune a 20 ans. Le réseau dévalisait des boutiques, des mutuelles et attaquait des maisons. Réputés comme très dangereux, les membres de ce gang n’hésitaient pas à user de la violence raison pour laquelle ils étaient toujours armés de fusils, de pistolets, de marteaux, de brins, de fils et de couteaux. D’ailleurs, deux de leurs véhicules ont été immobilisés par la gendarmerie.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image