leral.net | S'informer en temps réel

Atelier de formation : Les journalistes à l’école du Haut conseil du dialogue social

Le Haut conseil du dialogue social (Hcds) a initié, pendant trois jour, cette semaine, un atelier de formation des journalistes en dialogue social et négociation collective. Cette formation a pour objet d’outiller les professionnels des médias en matière de prévention, de gestion ou de résolution de conflits entre les acteurs sociaux.


Rédigé par leral.net le Jeudi 14 Janvier 2016 à 13:11 | | 1 commentaire(s)|

Atelier de formation : Les journalistes à l’école du Haut conseil du dialogue social
Dans le cadre de la mise en œuvre du Pacte national de stabilité social et l’émergence économique, le Haut conseil du dialogue social (Hcds) a organisé un atelier de formation des journalistes en dialogue social et négociation collective. Ce Pacte, signé le 15 avril 2014, entre le gouvernement, les organisations patronales et les centrales syndicales de travailleurs, instaure une trêve sociale de trois ans auquel est adossé un Plan d’Actions triennal 2015-2018. Le ministre du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les institutions, Mansour Sy, qui présidait la cérémonie d’ouverture, tenue lundi dernier, a magnifié le rôle des journalistes pour l’appropriation du dialogue social au Sénégal. "Le Président Macky Sall a décidé de faire du dialogue social le socle de sa gouvernance. L’appropriation du dialogue social passe par les journalistes", a soutenu le ministre. A en croire Mansour Sy, les hommes de médias, à travers l’information et la communication, jouent le rôle de relais et de vecteurs pour la promotion du dialogue social.

Embouchant la même trompette, la présidente du Haut conseil du dialogue social, Innocence Ntap Ndiaye, a déclaré qu'"une bonne promotion du dialogue social ne saurait être garantie sans l’apport des médias, et que cet atelier devrait permettre aux journalistes de contribuer à l’amélioration de la qualité du dialogue social". "La suppression de la conflictualité dans les relations de travail demeure plus qu’urgente dans un contexte de mise en œuvre du Plan Sénégal Émergent requérant une stabilité sociale", a-t-elle souligné. Selon elle, "c’est ensemble et par le dialogue qu'on peut contribuer à instaurer et à consolider un climat de confiance entre les différents acteurs en corrigeant les prospections entre eux et en les aidant à consolider leurs positions par rapport à la diffusion d’un fait".

A rappeler que la cérémonie d'ouverture de l'atelier a enregistré la présence du Secrétaire général du Synpics, Ibrahima Khalilouh Ndiaye, et du président du Cdeps, Mamadou Ibra Kane.

Au sortir de cet atelier, un réseau fonctionnel de 40 journalistes en dialogue social a été mis en place. Il aura pour but de contribuer à une meilleure maîtrise des défis et enjeux liés au monde du travail par les populations en général et les acteurs sociaux en particulier.

Saly Sagne (stagiaire)






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image