leral.net | S'informer en temps réel

Attaque contre la mairie de Sicap Sacré cœur : Que risque Barthelemy Dias ?

LERAL. NET Qualifiant son geste de légitime défense, le maire de Sicap Sacre cœur, Barthelemy ne risquerait rien. L’affaire pourrait connaître le même sort que les autres crimes classés sans suite par le régime libéral


Rédigé par leral.net le Vendredi 23 Décembre 2011 à 10:51 | | 1 commentaire(s)|

Attaque contre la mairie de Sicap Sacré cœur : Que risque Barthelemy Dias ?
Que risque Barthelemy sur la mort du nervi Ndiaga Diop? Rien du tout. En tout cas, l’affaire Ndiaga pourrait prendre les mêmes allures que d’autres crimes et agressions perpétrés sous le magistère de Wade. Pour rappel, depuis l’avènement de l’alternance, des balles ont tué plus d’un et cela est classé sans suite. Parmi ces crimes on peut noter, l’affaire Balla Gaye cet étudiant tué en 2000 à l’intérieur du campus universitaire par une balle, aussi le meurtre du jeune Malick Ba de Sangalkam, d’Abdoulaye Yinghou tous atteints de balles. Des affaires que la justice n’a jamais réussi à élucider. A cela s’ajoute la série d’agressions contre Talla Sylla, 24H chrono et L’AS etc. Des violences dont les cerveaux et auteurs n’ont jamais été emprisonnés.
Source : L’enquête - LERAL



1.Posté par sow le 23/12/2011 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je ne suis pas du ps mais nous vou soutenons dans cette affaire ; c'est le président wade qui nous a appris oeil pour oeil dent pour dent

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image