leral.net | S'informer en temps réel

Attaques contre le président d'honneur du PIT : Latif défend Dansokho

Le chef de l’Etat, Macky Sall, ne doute aucunement de la sincérité de l’engagement d’Amath Dansokho à ses cotés, même après les propos tenus par ce dernier dans les colonnes de L’Observateur. C’est la révélation du secrétaire général du gouvernement, Abdou Latif Coulibaly, qui était l'invité, hier, de l’émission politique Grand Jury, de la Radio futur média. L’ancien journaliste a, par ailleurs, annoncé la sortie prochaine d’un ouvrage sur la politique de Macky Sall.


Rédigé par leral.net le Lundi 15 Juin 2015 à 10:22 | | 3 commentaire(s)|

Attaques contre le président d'honneur du PIT : Latif défend Dansokho
« Je ne doute jamais et je mesure parfaitement la sincérité de Amath Dansokho de son engagement à mes cotés ». Tels sont les propos prêtés au chef de l’Etat, Macky Sall, par le secrétaire général du gouvernement, Abdou Latif Coulibaly. Invité de Grand Jury sur la RFM, hier. M. Coulibaly a révélé la confidence que lui a faite Macky Sall, suite à la polémique suscitée par la sortie du président d’honneur du Pit. A en croire l’ancien journaliste, Macky Sall a déclaré qu’il ne doute pas de la sincérité de Dansokho à ses cotés. Prenant la défense du ministre d’Etat, qui a reçu des critiques venant des membres de l’APR, il a expliqué que « Amath Dansokho, sa manière de dire, ses propos, il les tient comme il l’entend ».

Par ailleurs, Abdou Latif Coulibaly a informé que le chef de l’Etat a demandé que « les gens soient beaucoup moins virulents dans le cadre de notre alliance (Bby); qu’il compte lui même nouer jusqu’à terme ». Parlant de ladite coalition, et notamment de la volonté prêtée au Parti socialiste (Ps) de vouloir présenter un candidat à l’élection présidentielle prochaine, M. Coulibaly a indiqué, selon Sud Quotidien, n’avoir vu aucun document faisant état de cette décision. A l’en croire, Ousmane Tanor Dieng n’a parlé que de principes. Cela, tout en précisant qu’il aurait souhaité que le Ps n’ait pas de candidat. Cependant, il a fait remarquer que si c’est le cas, cela ne le dérangerait pas. Toutefois, il estime qu’il faut que l’Apr se dise : « Je me bats politiquement et de façon légitime pour la conservation du pouvoir ».

Concernant la tentative de regroupement de l’opposition, Latif Coulibaly a minimisé l’ébauche de mobilisation de leurs principaux adversaires. « Si on fait de l’analyse, il faudrait qu’on regarde les choses en face. Vous croyez franchement que Khalifa Sall sera le directeur de campagne d’Idrissa Seck ? Ou vice versa ? », s'interroge-t-il. Pour lui, l’opposition fait des tentatives pour se regrouper. « Mais, je n’y crois pas, parce que ce n’est pas facile et je souhaite qu’il ne réussisse pas », avance-t-il.

Dans la foulée, l’ancien journaliste a annoncé la parution toute prochaine d’un ouvrage sur la politique de Macky Sall. A l’en croire, le document qui va paraître dans quelques semaines est le fruit de tout le temps qu’il a fait pour juger la gestion de Macky Sall.






Hebergeur d'image