leral.net | S'informer en temps réel

Attaques et insinuations calomnieuses contre Macky Sall, Président de l’Alliance pour la République

Les élans généreux d’un citoyen qui refuse la calomnie et la diffamation, sont directement interpelés par les virulentes attaques et insinuations calomnieuses, dont Pressafrik.com aurait un exemplaire électronique, d’un notoire candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2012, prétendant représenter les technocrates de la diaspora qui « traite le Président de l’Alliance Pour la République, de voyous » et par la même circonstance « lui intime l’ordre de retirer sa candidature, faute de quoi il fera des révélations ». Par ailleurs, Il y a de quoi s’indigner des graves accusations infondées dirigées contre l’APR, émanant d’une certaine presse, qui fait état de « supposées rencontres » entre le leader républicain et certaines fractions du pouvoir, dans une perspective de rapprochement entre les deux camps.


Rédigé par leral.net le Lundi 16 Janvier 2012 à 15:07 | | 9 commentaire(s)|

Attaques et insinuations calomnieuses contre Macky Sall, Président de l’Alliance pour la République
Des allégations fausses et mensongères dont l’auteur ne semble pas mesurer la portée, provenant d’un candidat à l’élection présidentielle, ne peut être considéré que par une volonté farouche de nuire et discréditer un adversaire qu’il doit craindre foncièrement, dont il veut semer le doute dans l’esprit des Sénégalais. Par cet acte posé, qui manque de grandeur, l’anonyme candidat, qui se comporte comme un lâche, dévoile au grand jour au peuple sa véritable nature distinctive, indigne de prétendre à solliciter leurs suffrages, pour accéder à la Magistrature suprême. Formuler des insinuations inconséquentes insidieuses, avec à la clé, injure, menace et chantage contre un adversaire politique, dans l’anonymat du clavier, n’est guère valorisant. Elle dénote de manière claire le caractère d’un homme ébranlé par la popularité avérée d’un concurrent qu’il craint suffisamment, pour vouloir tant le nuire. Cela dépasse l’entendement !

Le règne du pouvoir finissant, à l’approche des prochaines joutes électorales, ne peut s’empêcher de crier aux loups, pour créer une certaine peur aux Sénégalais. Alors que c’est le pouvoir même qui a peur de l’homme d’Etat Macky Sall, qui dispose de tous les attributs pour diriger le Sénégal. Conscient de son rejet par les populations et pris de panique, le parti au pouvoir tente par tous les moyens de nuire, discréditer, dévaloriser le leader républicain auprès du peuple. Dépité, il ne lui reste plus que l’arme imparable des insinuations, calomnies, diffamations, dénigrements, menace, chantage, pour pouvoir parvenir à ses fins. C’est effrayant et indigne d’un débat républicain : attaques infamantes et injures qui n’honorent pas l’auteur et dont ses propos excessifs font honte à la République.
Dans une période électorale trop angoissante pour lui, le régime en fin de règne essaye, par n’importe quel moyen, de jouer sa survie en faisant de la nuisance et du discrédit une bouée de sauvetage, au lieu de parler des vrais problèmes des Sénégalais et de son bilan sombre des douze années de son règne, qu’il tient absolument à vouloir escamoter, par des manœuvres infondées et des pratiques d’une époque révolue, indigne d’une nation en Etat de droit. C’est une tactique clanique du pouvoir : diligenter cette attitude veule et indigne pour vilipender, dénigrer et discréditer un adversaire que l’on craint est déplorable, pour des hommes politiques arrogants qui se croient propriétaires du pouvoir. Alors que le Sénégal qui est notre patrimoine commun, n’est la propriété de personne. Les déclarations fracassantes du candidat déclaré à l’élection présidentielle, par lesquelles il traite de manière impersonnelle, son distingué concurrent à l’élection présidentielle de voyou, est considérée comme une « attaque de caniveau ». Car, lorsqu’un prétendant à une fonction aussi honorable que celle d’un Chef d’Etat, en est réduit à utiliser anonymement des attaques, insinuations diffamantes, menace et insulte contre son adversaire, il y a lieu non pas à répliquer mais de se poser la question fatidique : « Quel est cet individu qui se comporte si affreusement et se cache derrière cette candidature ? On ne peut en déduire, après mûres réflexions, que cela ne peut provenir que d’un véritable voyou de la République. C’est pour cette raison essentielle que le Président de l’APR appelle tous les candidats à la présidentielle, et notamment au candidat du pouvoir, à plus de retenue dans les propos, car il y a des mots qui sont lourds de signification et que l’on se doit de ne pas employer dans un débat républicain.

Le Président Macky Sall est actuellement, parmi la classe politique sénégalaise, l’un des hommes politiques le plus intègre qui soit, prétendant à la Magistrature suprême. Au moment où notre pays traverse l’un des pires moments de son histoire, le leader républicain pèsera de tout son poids dans l’élection présidentielle où, durant la campagne il présentera son projet de société avec confiance aux populations. « Ce projet de société, comme l’énonce à juste titre, M. Diène Farba Sarr, « qui est le fruit d’un travail élaboré à la lumière de sa propre expérience, a été construit à partir du potentiel, de l’intelligence, de l’histoire et de la diversité culturelle et religieuse du peuple sénégalais. Ayant occupé des fonctions dans les plus hautes sphères de l’Etat, notamment comme Premier Ministre entre 2004 et 2007, période pendant laquelle il capitalisera une très grande expérience, qui lui permet aujourd’hui de pouvoir appréhender au mieux les rectificatifs, concernant les dysfonctionnements naguère constatés dans la marche des institutions, afin de bâtir une vision porteuse pour un Sénégal prospère.»


Dans « Vision Francophone » d’octobre 2011, le journaliste Abdoulaye Thiam n’affirmait-il pas déjà dans son Editorial « L’espoir renait avec Macky Sall : « Au carrefour d’un destin exceptionnel fait d’interrogations et d’inquiétudes, le peuple porte un regard sur l’un de ses fils plus talentueux, pour scruter avec optimisme le ciel de son avenir qui se joue dans moins d’un mois et demi. Ancien ministre de l’intérieur, ancien ministre d’Etat, ministre de l’Industrie et des mines, ancien Premier ministre, ancien Président de l’Assemblée nationale du Sénégal, aucun homme politique de sa jeune génération n’a bénéficié d’un tel parcours, et s’il vous plaît sans faute. Ce sont autant d’atouts qui placent le Président de l’APR comme le favori de la prochaine échéance présidentielle, tant l’espoir qu’il suscite dépasse les frontières de son parti. Des segments entiers des populations des villes et des campagnes ; des patriotes et cadres de tous les compartiments socio-économiques, des partenaires stratégiques du Sénégal qui l’ont pratiqué et admiré, tous s’accordent sur son sérieux au travail, sa capacité d’écoute, ses talents de manager des ressources humaines, son sens de développement d’un leadership collectif, et enfin sur son pragmatisme dans le choix des priorités en matière de politiques économiques et sociales. Macky Sall se révèle comme le facteur unificateur des forces politiques éparses au sein de la famille libérale, des partis de gauche et du centre, des mouvements multidimensionnels de jeunes et de la société en quête de perspectives.

C’est pourquoi, il détient la clef de la sortie de la crise politique, car l’opposition et des secteurs importants de la majorité s’appuient sur le capital de crédit de confiance dont il jouit incontestablement. « Jouez », conclut-il « la carte Macky, c’est gagner les élections présidentielles de 2012… Sans aucun doute ! A la lecture de cet article sur Pressafric.com, où l’on observe avec ahurissement qu’un impétrant déclaré à la présidentielle de 2012, cultiver l’invective et l’injure sous l’anonymat le plus complet, l’on ne cesse de ruminer la honte et le mal qui nous étreignent. C’est extrêmement triste de constater qu’un concurrent à la Magistrature suprême, au lieu d’élever le débat, de respecter son adversaire dans la différence des convictions personnelles politiques et d’admettre que l’autre peut avoir une conviction différente de la sienne, couvre d’attaques, d’insinuations calomnieuses et d’injure, sans se préoccuper le moins du monde de l’image fortement négative qu’il renvoie à la face du monde, et aux millions d’africains qui ont toujours admiré notre pays, pour son ouverture et la tolérance de son peuple.

Cellule Communication
CCR de France



1.Posté par And Siggil Senegal : ASSa le 16/01/2012 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

AMSATOU SOW SIDIBE
« Je n’ai point fondé une confrérie (TARÎQA), j’ai plutôt trouvé la voie qu’avait scrupuleusement suivie le Prophète et ses compagnons entièrement flétrie, je l’ai défrichée le plus proprement, je l’ai également rénovée dans toute son originalité et lancé l’ appel suivant : Tout pèlerin qui désire partir peut venir voici la voie réhabilitée : cette voie est celle du pacte d’allégeance »
Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul.

2.Posté par moses le 16/01/2012 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

idy macky aminata les clones de wade ne soyons pas dupes. je vote utile je benno siggil sénégal derriere niasse

3.Posté par CITOYEN le 16/01/2012 17:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bel artcile. Vive Macky, Vive la République. Faites votre travail, car les sénégalais apprécient dignement. C'est la seule force politique d'opposition qui est sur le terrain depuis près de 3 ans. Ce parti a sillonné tout le sénégal et jusqu'aux fins fonds d'un petit village...
Macky est un homme digne, intégre, respectueux et a des idées pour le sénégal qui avance...

4.Posté par M. FAYE le 16/01/2012 18:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

digne parce qu'il votait avc une mauvaise carte d'identité, intègre parce qu'il répond oui à toute personne quelque soiot son lieu d'origine, respectueux mais pas respecté parce qu'il n'a pas de l'autorité, a des idées pour le senegal parce qu'il a avec lui son discours de politique generale.
je pense que maky est exécuteur et non un bon president. ne soyez pas attaché au politique par pitié si maky parvient à avoir une telle place dans l'espace polique c'est la manière dont il sorti du pds mais pas autre chose.il est responble du bilan de wade( 2ans d'opposition) soyons conséquent mes amis
le politique qui mérite vraiment une carte electeur parmi tous les autree est le candidat des socialiste car au moins il croit en quelque chose , il est constant dans ses démarche

5.Posté par dieureudieuf serigne touba le 16/01/2012 18:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

voici un leader politique ingrat et corrompue se cache derrière le clavier de son ordi pour faire des dénigrements sur le dos d'une personne qui n'a ménager aucun effort pour le developpement de son pays

6.Posté par Lamine le 16/01/2012 18:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

M.S est le candidat de la Grande Loge d'Angleterre

7.Posté par deug le 16/01/2012 18:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lamjine bayil doul, tu avances des choses sans preuves, macky sall est un homme integre qui a fait ses preuves au senegal et en tant que opposqnt qussi il a gagne du terrain, il est bien parti pour gagner ces elections

8.Posté par dieureudieuf serigne touba le 16/01/2012 18:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le dénigrement est l'arme des laches

9.Posté par politicien le 18/01/2012 07:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En tout cas, c'est un franc maçon

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image