Leral.net | S'informer en temps réel

Attentat contre "Charlie Hebdo" : Un des suspects entendu, deux frères recherchés

Rédigé par ( La rédaction ) le 8 Janvier 2015 à 09:14 | Lu 607 fois

Un avis de recherche a été lancé mercredi soir contre trois hommes après l'attentat qui a fait douze morts et onze blessés, dont quatre graves, mercredi au siège du journal Charlie Hebdo. L'un d'eux, âgé de 18 ans, s'est rendu et a été entendu. La police a diffusé un appel à témoins concernant les deux autres, les principaux suspects sont actuellement en fuite. Il s'agit de deux frères. Sept personnes sont en garde à vue.


Attentat contre "Charlie Hebdo" : Un des suspects entendu, deux frères recherchés
Le plus jeune des trois suspects recherchés par les forces de l'ordre françaises après l’attaque contre le journal Charlie Hebdo s’est rendu à la police, mercredi vers 23h dans la ville de Charleville-Mézières (Ardennes), à 200 kilomètres au nord-est de Paris, et a été placé en garde à vue. Il a 18 ans. C'est parce qu'il aurait vu son nom circuler qu'il se serait rendu au commissariat de sa ville, selon une source proche du dossier. Il est soupçonné d’avoir aidé les deux autres suspects à passer à l'acte. Il serait le beau-frère de l'un d'eux, selon l'Agence France-Presse. Mais rien ne confirme qu'il soit impliqué pour l'instant. Certains de ses camarades affirment qu'il était en classe au moment des faits.

Les deux autres suspects, deux frères de 34 et 32 ans, nés à Paris et de nationalité française, sont toujours en fuite. Ils s'appellent Saïd et Chérif Kouachi. Ce dernier, le plus jeune, est un jihadiste connu des services antiterroristes. Il avait été condamné en 2008 pour avoir participé à une filière d'envoi de combattants en Irak. Cela peut paraître incroyable, mais la carte d'identité de l'un des frères Kouachi a été retrouvée dans le véhicule de marque Citroën avec lequel les assaillants avaient pris la fuite juste après la fusillade, et qui a été abandonné porte de Pantin, au nord-est de Paris, après avoir percuté une autre voiture.

Par RFI


Plus de Télé
< >