Leral.net | S'informer en temps réel



Attentats de Paris : Deux nouveaux kamikazes identifiés

le 16 Novembre 2015 à 10:15 | Lu 421 fois

Une nouvelle semaine recommence en France, plus de deux jours après les attentats les plus meurtriers jamais perpétrés dans l'Hexagone. Plusieurs temps forts viendront ponctuer ce lundi 16 novembre. Les écoles ouvrent à nouveau leurs portes ce matin ; une minute de silence doit y être respectée à 12 h, comme partout ailleurs. François Hollande doit prononcer un discours devant le Congrès réuni à Versailles à 16 h, fait rarissime. En parallèle, les perquisitions se poursuivent dans plusieurs villes françaises ainsi qu'en Belgique.


 le procureur de la République de Paris, François Molins, indique que deux autres auteurs des attentats ont été identifiés : un kamikaze du Stade de France et un autre du Bataclan.
Le premier est né en Syrie, à Idleb, en 1990. Il s'appelle Ahmed Almohammad . Il est en lien avec le passeport syrien retrouvé sur le lieu de l'une des explosions au Stade de France. Si ses empreintes papillaires correspondent à celles déposées en Grèce, l'authenticité de ce document « reste à vérifier ». Athènes avait révélé le nom du titulaire de ce passeport. Almohammad est rentré par l'île de Léros (Grèce), le 3 octobre, où il fait une demande d'asile.
L'autre terroriste identifié est né à Drancy (région parisienne) en 1987. Il s'appelle Samy Amimour et faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international après violation de son contrôle judiciaire en 2013. Il avait fait l'objet d'une mise en examen en 2012, lorsqu'il était soupçonné de vouloir se rendre au Yémen. Les services de renseignement avaient perdu sa trace. Il s'était rendu en Syrie, selon les informations de l'AFP qui avait rencontré sa famille récemment. Trois de ses proches sont actuellement en garde à vue.
Au total, l'identité de cinq des huit assaillants est désormais connue. Le seul terroriste présumé encore en vie fait toujours l'objet d'un mandat d'arrêt international : il s'agit deSalah Abdeslam . L'un de ses frères est mort au Bataclan et l'autre est gardé à vue à Bruxelles.

rfi