leral.net | S'informer en temps réel

Au Burkina Faso, le lieutenant-colonel Zida poursuit la concertation

Le chef de l’Etat burkinabé, le lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida, a poursuivi samedi la concertation avec différents acteurs socioprofessionnels du pays, dans le cadre de la transition entamée depuis le départ de Blaise Compaoré.


Rédigé par leral.net le Samedi 8 Novembre 2014 à 17:57 | | 1 commentaire(s)|

Au Burkina Faso, le lieutenant-colonel Zida poursuit la concertation
Arrivé peu avant 9h au siège du Conseil économique et social (CES), devenu le quartier général de l’armée depuis sa prise du pouvoir après le départ forcé de M. Compaoré, le nouveau président du Burkina Faso a eu une matinée chargée.

Il a d’abord rencontré le sous-secrétaire d’Etat adjoint américain aux Affaires africaines, avant de recevoir une délégation des personnes âgées, conduite par Poda Vitalien, président du Conseil national des personnes âgées du pays.

Des femmes de la société civile ont également été reçues par le lieutenant-colonel Zida, qui a aussi rencontré des représentants des syndicats et des associations du secteur informel, puis des délégués de la jeunesse.

Le chef de l’Etat burkinabé a accordé une vingtaine de minutes environ à chacune des délégations qu’il a tenu à raccompagner à chaque fois jusque sur le perron du CES, au grand bonheur des cameramen et reporters-photographes, qui ont pris d’assaut les lieux.

Certains responsables d’organisations se sont montrés rassurés par le message du lieutenant-colonel Zida.

"Depuis qu'il a pris les choses en main, nous avons remarqué une réelle volonté d’aller vers une société burkinabé qui se regarde en face et vise un même but. Cela nous a rassurés. Il est totalement disposé au dialogue et ouvert à toutes les propositions", a déclaré Zoenga Oscar, président du Conseil national de la jeunesse du Burkina Faso.

Zoungra Roger, un délégué des syndicats et du secteur informel, a salué la volonté du président burkinabé de remettre le pouvoir aux civils et de ramener l’armée dans les casernes.

Le nouveau chef de l'Etat a entamé, depuis plusieurs jours, une concertation avec les segments socioprofessionnels de son pays. Il a déjà rencontré les autorités coutumières et religieuses, les leaders des partis politiques, le Grand chancelier des ordres nationaux, Mamadou Djerma, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Me Barthélémy Kéré, et d'autres personnalités.

APS






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image