leral.net | S'informer en temps réel

Au FSD / BJ, le ridicule ne tue pas !

Je m’en voudrai de faire la promotion de larbins, d’énergumènes qui s’agitent pour attirer l’attention du « chef », à qui ils doivent leur existence professionnelle. Je n’ai pas non plus besoin de citer leurs noms, vu qu’ils se reconnaîtront sans conteste.
L’intimidation, les invectives et les menaces : les nouvelles armes de ceux qui sont à court d’arguments.


Rédigé par leral.net le Vendredi 14 Juin 2013 à 15:59 | | 4 commentaire(s)|

Au FSD / BJ, le ridicule ne tue pas !
Lorsqu’une cécité intellectuelle et une incapacité à défendre un bilan politique morose vous empêchent de développer un argumentaire cohérent et logique devant l’opinion, la seule voie de recours possible pour vous est de garder le silence plutôt que raconter des contre-vérités qui frisent le ridicule. Les wolofs ne disent-ils pas que « koula abàl beutt fuko neex ngay xool » ? La politique ne devrait pas être une fin en soi, mais plutôt un sacerdoce, une entreprise humaine désintéressée reposant sur des valeurs d’éthique, d’engagement volontaire et de conviction intrinsèque. Il n’y a plus malheureux que celui qui fait de la politique un métier, celui qui en fait le « but » de sa vie comme disait Max Weber dans son célèbre ouvrage Le savant et le politique. Celui-là peut s’adonner à défendre l’indéfendable et s’autoproclamer l’avocat du diable, non par conviction mais par ingratitude et mesquinerie.

Notre existence professionnelle précède notre engagement politique. Par conséquent nous ne devons rien à personne, ce qui nous confère tout compte fait, la latitude et l’aisance d’alerter à chaque fois que de besoin avec objectivité et neutralité sans avoir de compte à rendre à personne. Le Pr. Cheikh Anta DIOP a raison lorsqu’il disait que « l’objectivité est une force qui n’est pas donnée à tout le monde ». Il vous sera difficile chers camarades d’être objectifs dans vos manières de penser et d’agir, la cravache du « maître » vous guette ! Nous nourrissons le parti, nous ne nous nourrissons pas de lui comme vous autres affabulateurs et arrivistes.

Vous êtes des gens en perte de popularité qui souhaitent coûte que coûte se faire un nom, ce qui vous astreint à tirer sur tout ce qui bouge, sans jamais avoir l’intelligence et la faculté de comprendre. C’est vrai, ce n’est pas donné à tout le monde la capacité intellectuelle de pouvoir décortiquer la quintessence d’un texte pour en savoir le contenu essentiel. Le cas échéant, y’ a-t-il plus lâches que ceux qui épousent dans les coulisses vos idées et les critiquent en dehors, juste pour préserver les miettes de surplus qu’on leur octroie, prix de leurs bâillonnement ? De modiques offrandes vous astreignent désormais à devenir les thuriféraires d’un homme à qui vous chantez les louanges pour bénéficier de ses bienfaisances. Sachez que vous ne lui rendez pas service chers camarades !

Le leadership ne se décrète pas, il se secrète ! A force de vouloir « exister » en usant de tous les subterfuges possibles, on risque à la limite d’être ridicule à la face de l’opinion. Nous nous connaissons les gars, « kou nek xam ga kan moy kan ». Alors basta et arrêtez de vous auto-flageller parce que vous souffrez dans votre for intérieur en commettant par « obligation », d’actes que vous regrettiez aussitôt accomplis.

Comment jugez-vous des gens qui vous disent « nous partageons parfaitement vos opinions, mais notre position actuelle ne nous permet pas de vous suivre, quoique la vérité est de votre coté » ? Au-delà de la fumisterie, c’est tout simplement de l’hypocrisie !

Réaffirmation de notre ancrage au FSD / BJ

Notre militantisme au sein du FSD / BJ repose sur des valeurs et des principes qui ont toujours guidé notre cheminement et solidifié notre ancrage politique. Que nul ne pense être en mesure de nous dévier de ce chemin. Corps et âmes, nous les défendrons à nos risques et périls jusqu’à ce que le droit chemin soit repris. Pour qui vous prenez-vous en indiquant la porte de sortie aux militants authentiques du parti, vous les chasseurs de primes ? Parce que vous l’avez réussi avec d’honnêtes gens qui ont préféré quitter le navire après avoir à maintes reprises lancé l’alerte. Hélas, cette fois-ci vous allez déchanter car vous avez affaire à des gens dévoués et rompus à la tâche ! Nous resterons dedans pour mener le combat et sommes prêts à tout pour le rétablissement des valeurs fondatrices du Benno Jubel. Pour vos intérêts crypto personnels, vous êtes prêts à démobiliser le Parti. De la même manière que vous, nous sommes plus que déterminés à consolider sa ligne de conduite originelle ! Nous n’accepterons jamais que le FSD / BJ soit pris en otage par des mercenaires en quête de popularité.

Ou étiez-vous ?

Où étiez-vous quand nous passions des nuits et des jours à réfléchir sur la mise en place d’un mouvement national qui regroupera tous les jeunes du parti ? Ces jeunes que vous vous délectez à décrier avec autant d’amertumes, tant d’invectives et de propos fallacieux qui montrent votre immaturité intellectuelle, étaient pourtant à la base de la première instance jeune du Parti. En effet, le Rassemblement National des Jeunes (RNJ) qui a été à la base de la mise en place du Conseil National des Jeunes (CNJ) du FSD / BJ a été pensé et matérialisé par ces derniers en mettant en sursis leurs vies professionnelles. Combien de nuits et de jours ont-ils passé à rédiger les statuts et règlements devant régir le futur CNJ ?

Où étiez-vous ?

Où étiez-vous la veille de la tenue du Congrès de Kaolack le 30 juillet 2011 ? Ces jeunes que vous critiquez ont passé la nuit, sans manger ni boire, à mettre des posters sur les lieux devant abriter la manifestation. Nous avons consenti notre temps, notre énergie et nos moyens au service du Parti pour son rayonnement exclusif. Alors détrompez-vous et sachez que personne ne pourra nous stopper dans notre volonté réelle de promouvoir le FSD / BJ au devant de la scène politique et ce, conformément à ses idéaux originels !

Où étiez-vous ?

Où étiez-vous le 21 juin quand le SG du FSD / BJ s’était attaché sur les grilles de l’Assemblée Nationale pour dénoncer à sa manière la loi sur le ticket présidentiel ? Nous étions entrain de mener l’intifada avec les forces de l’ordre dans les grandes artères de Dakar au prix de notre vie ! En guise de réponse nous vous conférons aux photos parues dans le Magazine « weekend », l’article consacré par le journal « Le Populaire » à notre endroit, les photos publiées par « seneweb.com » entre autres.

Où étiez-vous ?

Où étiez-vous le 23 juin quand les forces de l’ordre se dressaient contre nous pour nous empêcher de pénétrer dans la foule en vue de dégager la voie au SG ? Nous nous étions construits, séance tenante, en bouclier humain pour lui ouvrir la voie de l’Assemblée Nationale au milieu d’une foule en délires. Ces jeunes que vous minorez faussement, au-delà d’hypothéquer leurs vies au service du Benno Jubel, sont des symboles dans leurs localités respectives. La seule prononciation de leurs noms force le respect dans les plus hautes sphères du Parti, qu’on le veuille ou non !

Un parti qui n’a pas de base politique

Pour ce qui est de la représentativité, je vous confère tout simplement aux résultats obtenus par le parti à Saint-Louis, cette localité qui devait être le bastion du FSD / BJ si seulement vous aviez la magnanimité et la capacité à gérer le legs de Cheikh Abdoulaye DIEYE. C’est inadmissible que le FSD / BJ, un parti crée depuis 1996, vienne en cinquième position dans une localité où pourtant son Secrétaire Général est l’édile de la ville. Une municipalité qu’elle est en passe de perdre du fait d’une gestion unilatérale décriée par ses pairs. Nous devons à la vérité de dire que La DECEPTION est le sentiment le plus partagé des Saint-Louisiens pour apprécier les 4 ans de management de notre S.G.

Votre attitude est indigne d’un responsable, à la limite elle est tout simplement honteuse !

A suivre…

M. Abdoulaye CISSE,
Président de la Commission chargée des élections au Bureau départemental des jeunes de Thiès
Membre de la Commission Communication au Conseil National des Jeunes du FSD / BJ
Président de la Cellule des jeunes du FSD / BJ de Diakhao (Thiès)



1.Posté par ouz le 14/06/2013 16:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cheikh Bamba Dièye n'est qu'un arriviste assoifé de pouvoir, quelqu'un qui n'a jamais travaillé de sa vie et qui vivait sous les jupons de sa femme car hebergé par la famille de cette dernière, il ne foutait rien , seul la mort de son père lui a permis de devenir quelqu'un en usurpant le parti à des fins personnels. En plus un homme incapable de faire l'héritage de son père car vit toujours dans la maison de son défunt père en oubliant de faire le partage avec les autres. Nous ne sommes pas cons au point de confier notre pays ou nos vie à un connard comme lui en plus il est nul je ne sais comment vous avez fait pour lui faire confiance.

2.Posté par tafa le 14/06/2013 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

hahaha!!! ce vaurien est entouré de putes et de tocards comme lui wanté attends rek on va te foutre en dehors de notre ville voleurs doublé d'un menteur et triplé d'un tricheur avec ses preches en a plus finir féne rek la moune.

3.Posté par DIALLO le 15/06/2013 19:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que de vérités mon cher Abdoulaye. Je salue ton courage et ta détermination. On a besoin de jeunes comme vous dans nos partis politiques. Des gens qui osent dire NON au moment opportun et qui s'assument. Fier de lire ce beau texte plein de vérités.
Bamba, il est encore temps!

4.Posté par Leuz le 16/06/2013 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis d'accord avec toi, dire la vérité et éviter de verser dans l'amalgame. Deug rek gha wakh mon cher, félicitations...
Deugg rek mouy moudié

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image