Leral.net | S'informer en temps réel

Au Mali, le démantèlement des cellules jihadistes se poursuit

le 15 Septembre 2015 à 10:52 | Lu 215 fois

Les services de renseignements et de sécurité du Mali continuent le démantèlement des cellules jihadistes au sud du pays. En plus des trois personnes récemment arrêtées dans la capitale, trois autres personnes viennent d’être interpellées. Des précisions sur ces groupes sont désormais connues.


Au Mali, le démantèlement des cellules jihadistes se poursuit

Les nouvelles personnes arrêtées sont toutes originaires du sud du Mali, leur moyenne d’âge est de 20 ans. Elles reconnaissent être soit membres du Front de libération du Macina, créé au centre du Mali, ou d’une unité combattante qui, à un moment, s’était installée dans le sud du Mali à la frontière avec la Côte d’Ivoire.

Pour les enquêteurs, il n’y a aucun doute : les cellules en partie démantelées au Centre et au Sud étaient en contact avec des islamistes du Nord. Une source proche de l’enquête affirme que l’islamiste Iyad Ag Ghali, du groupe Ansar Dine, donnait directement des ordres et de l’argent à des groupes terroristes pour opérer au Sud.

Ces arrestations auraient également permis de mieux comprendre l’organigramme et l’organisation de ces groupes. Par exemple, les cellules du Centre et du Sud mènent ensemble des opérations. Par ailleurs, des perquisitions ont été effectuées à Bamako. Pour le bon déroulement de la suite des investigations en cours, l’interlocuteur joint par RFI refuse d’en dire plus, mais il pourrait bien s’agir de la découverte de l’une des filières d’approvisionnement en armes de ces groupes.

Source: RFI