leral.net | S'informer en temps réel

Au Togo, une fillette naît sans bras

En portant une grossesse pendant 9 mois, aucune femme ne souhaite donner naissance à un nouveau-né avec un handicap. Et pourtant, c’est ce qui arrive avec certaines grossesses. Un cas vient de se produire au Togo, plus précisément à Masséda dans le quartier d’Attitédomé, préfecture du Bas-Mono, l'information a fait le tour du monde.


Rédigé par leral.net le Mardi 20 Septembre 2016 à 20:36 | | 0 commentaire(s)|

Il s’agit d’une fillette qui est venue au monde sans les deux bras, il y a quelques semaines. Bientôt un an, la famille vit un calvaire. Selon nos confrères deafreepress, la maman de la fillette Adjovi est une apprentie couturière qui a été engrossée par un jeune enseignant dans une école dans la capitale togolaise. Si depuis la venue au monde de cet enfant handicapé, la vie semblait bien se passer, depuis une semaine, Adjovi vit un calvaire.

Elle souffre d’un problème de respiration. Actuellement admise à l’hôpital St Jean de Dieu d’Afagnan, un centre de santé de renommée, les médecins parlent de son évacuation.

Aujourd’hui, c’est une famille qui est sous le choc, presque désemparée. Elle n’arrive pas à comprendre ce qui se passe pour que,
l’enfant tant attendu, arrive sans les deux bras ? Nous avons un peu fouillé.

Selon les informations glanées de gauche et à droite, le début de la grossesse a été une partie de disputes entre la famille de la jeune apprentie et celle du jeune enseignant. On nous fait comprendre qu’au début, l’enseignant a accepté qu’il est l’auteur de la grossesse. On n’en était là quand, l’enseignant a encore engrossé une autre fille.

“Après l’arrivée au monde de l’enfant handicapée, les relations entre les deux familles sont devenues plus compliquées, du fait de son handicap”, rapporte afreepress.

Khary DIENE leral.net






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image