leral.net | S'informer en temps réel

Au retour du Sommet de la Francophonie : Crash évité de justesse pour la délégation de la RDC

C'est la RFI, repris par Le Populaire, qui file l'info. Le pire a été évité de justesse, avant-hier. En effet, le président de l’Assemblée nationale, le ministre des Affaires étrangères, certains députés nationaux ainsi que d’autres personnalités de la République démocratique du Congo (RDC), ont échappé, mardi 2 décembre, à un crash aérien.


Rédigé par leral.net le Jeudi 4 Décembre 2014 à 08:54 | | 4 commentaire(s)|

Au retour du Sommet de la Francophonie : Crash évité de justesse pour la délégation de la RDC
Nos confrères renseignent que l’avion du gouvernement congolais, qui les ramenait de Dakar où ils ont participé au 15e Sommet de la Francophonie, a connu un incident alors qu’il était en plein vol, à 10 000 mètres d’altitude, pour ne pas dire en vitesse de croisière. En fait, l’incident qui a causé le déséquilibre est consécutif à la « déflagration » d’un hublot qui s’est cassé alors que l’appareil était en haute altitude. Un incident, indique le journal, qui aurait pu causer la chute de l’appareil. Mais, fort heureusement, le pilote qui a très vite mesuré la gravité de l’incendie a fait demi-tour pour ramener l’appareil et le poser sur la tarmac de l’aéroport de Dakar, évitant ainsi une catastrophe. Inutile de vous dire qu’en RDC, cette affaire a fait le buzz. Les députés s’interrogeant sur comment le gouvernement a pu mettre autant de personnalités dans un avion qui n’est pas fiable. Le porte-parole du gouvernement explique que l’appareil appartient à l’Etat congolais qui l’utilise régulièrement et qu’il est fiable et aussi qu’une enquête va être diligentée pour savoir ce qui s’est passé.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image