leral.net | S'informer en temps réel

[Audio] 2e édition de la journée du médicament : les pharmaciens appellent à la protection de leur outil de travail.

Le médicament est agressé au quotidien par des personnes qui exercent illicitement le travail de pharmacien. C’est ce qui installe beaucoup d’officines dans la précarité et le moment est venu d’interpeller l’Etat sur la protection de cette profession.


Rédigé par leral.net le Vendredi 10 Mai 2013 à 19:03 | | 0 commentaire(s)|

[Audio] 2e édition de la journée du médicament : les pharmaciens appellent à la protection de leur outil de travail.
A l’occasion de la célébration de la « 2e édition de la journée du médicament », aujourd’hui, le syndicat des pharmaciens privés a encore exposé les maux qui entravent leurs activités. Le docteur Abdou Karim Sarr, a informé que « 45 % des pharmacies » sont dans les difficultés de rentabilité, à cause de la concurrence malsaine. Malgré ces problèmes, plus de « 1.000 pharmacies » répertoriées dans le pays, font un chiffre d’affaires de « 85 milliards de F Cfa ». C’est pourquoi, les pharmaciens ne comprennent pas le fait que l’Etat traîne les pieds pour protéger ce secteur. Docteur Abdou Karim Sarr et ses camarades ont ainsi soulevé le cas de « Keur Serigne Bi » à Dakar où les médicaments sont vendus hors du circuit normal. Ils espèrent tout de même que le régime de Macky Sall va aller au-delà de celui de Wade, en fermant cette maison, lors du prochain Conseil interministériel sur les médicaments, annoncé par le directeur de la Santé, Pape Amadou Diack représentant le gouvernement.









Hebergeur d'image





Hebergeur d'image