leral.net | S'informer en temps réel

[Audio]Abdoulaye Bathily : "Demandez à Wade de rouvrir le procès de Me Babacar Sèye (…)"

Le Professeur Abdoulaye Bathily a demandé au Président de la République Me Abdoulaye Wade de rouvrir le procès de Me Sèye s’il est animé d’une volonté de faire éclater la vérité. «C’est le procès de Me Sèye qu’il faut rouvrir, s’il (Me Wade) est vraiment intéressé à rétablir la justice», a-t-il suggéré . «Demandez à Abdoulaye Wade de rouvrir le procès de Me Babacar Sèye, pas le procès de Valdiodio ou Senghor/Mamadou Dia », a déclaré Bathily qui était l'invité de la Rfm dans son émission dominicale "Grand Jury".


Rédigé par leral.net le Lundi 9 Août 2010 à 04:02 commentaire(s)|

[Audio]Abdoulaye Bathily : "Demandez à Wade de rouvrir le procès de Me Babacar Sèye (…)"
Le Professeur a fait ces déclarations pour s’opposer à l’idée du Président de la République de rouvrir le procès de Me Valdiodio Ndiaye (homme politique sénégalais, plusieurs fois ministre sous le régime de Senghor, également maire de Kaolack, sa ville natale. Il fut accusé de complot contre l'État, aux côtés de Mamadou Dia et passa douze années en prison, coupé de sa famille). «Cette proposition de révision du procès de Valdiodio Ndiaye entre encore, une fois de plus, dans le cadre de la manipulation politicienne», s’est-il convaincu avant de rappeler que Mamadou Dia (ancien Président du Conseil) avait refusé la réouverture de son procès quand il a compris le jeu de Me Wade : «Il (Mamadou Dia) avait refusé quand il a vu que Abdoulaye Wade voulait se servir de son procès pour faire de la manipulation politique contre Senghor (… )". Pour lui, «il est important qu’on sache tourner cette page-là d’autant plus qu’il n’y a pas eu de mort d’homme dans cette affaire. Mieux, ceux qui devaient témoigner l’ont déjà fait. Ce qui serait important, par contre, selon Abdoulaye Bathily, c’est que Me Wade laisse la main libre au procureur de la République pour que tous ceux qui sont convaincus de blanchiment d’argent, de prévarication soient traduits devant les tribunaux. «Ce qu’on lui demande, c’est qu’il demande au procureur de convoquer tous ceux qui ont pris l’argent de Sudatel afin que tous les Sénégalais les entendent », a martelé Bathily qui explique « l’impunité » existant dans ce pays par le fait que «le régime vit de la corruption». «J’ai eu l’occasion de dire que c’est comme une nuée de sauterelles, de criquets pèlerins, qui se sont abattus dans le pays et qui ont mis le Sénégal en coupe réglée et qui ne veulent pas que la justice fonctionne normalement contre les délinquants. Et tant qu’ils seront là, l’injustice sera de règle », a-t-il faire savoir.




Charles Thialice SENGHOR pressafrik.com



1.Posté par picso le 09/08/2010 14:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ne vous fatiguez pas, il faut pas chercher midi à 14 H . Le diable est devant vous . C'est l'initiateur de toutes les dérives de la république. Agression, conspiration, corruption, impinuté, gabégie, gaspillage, mal gouvernance etc...... Un jour viendra et seront tous puni par les sénégalais. Par les urnes ou par la rue on les boutera hors du pouvoir. A vos cartes ou à vos pierres et gourdins.

2.Posté par xalaas le 09/08/2010 18:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si ma memoire est bonne,Bathily, ètait au parlement, lorsqu' on votait, pour que le dossier Me Séye soit closh.

3.Posté par Birane le 12/08/2010 20:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Justement, Xalaas, votre mémoire n'est pas bonne, pour reprendre partiellement vos propos. Abdoulaye BATHILY ne se battait pas pour que l'affaire Me SEYE fût close lors du vote de la loi très scélérate dite "LOI EZZAN". Au contraire. Puisque cela n'est pas l'objet du présent forum, nous en reparlerons.
Je vous exprime mes respects.





Hebergeur d'image





Hebergeur d'image