leral.net | S'informer en temps réel
Jeudi 1 Décembre 2016

Audio : Abdoulaye Wade entre nuances et aveux sur RFI et France 24 à propos de l'affaire Barthélémy Dias, tout juste avant la Présidentielle de 2012...


Dans cette audio datant d'avant l'élection présidentielle de 2012, Abdoulaye Wade reconnaît, selon les informations qu'il avait glanées à l'époque, l'envoi stratégique d'émissaires pacifiques au domicile d'Aliou Tine (M23), Amath Dansokho (qu'il traite de vieux Marxiste), Abdoulaye Bathily (LDMPT) et à la Mairie de Mermoz Sacré Coeur pour les dissuader de ne pas descendre dans les rues et semer le désordre. Wade estime que cette démarche était pacifique et que les premiers cités ont obtempéré dans le calme, mais, que Barthélémy Dias, comme Django (acteur cowboy du Western joué par Franco Nero), est sorti de la mairie, avec une centaine de personnes, pour tirer dans le dos de personnes qui étaient en train de vider les lieu. Et c'est pourquoi, selon Wade, toutes les personnes qui ont été blessées lors de cette attaque, l'ont été de dos. Ecoutez ce document archive...



Massene Diop