leral.net | S'informer en temps réel

[Audio] Affaire Bethio Thioune: Abdoulaye Diagne révèle l’existence d’une milice dénommée 'commando'

A en croire le frère de l’un des deux victimes de la tuerie de Madinatoul Salam, les thiantacounes ont une milice appelée « commando », dirigée par un dénommé Cheikh Faye. Selon Abdoulaye Diagne, témoin des faits, c’est ce dernier qui a orchestré l’attaque.


Rédigé par leral.net le Lundi 30 Avril 2012 à 13:26 commentaire(s)|

[Audio] Affaire Bethio Thioune: Abdoulaye Diagne révèle l’existence d’une milice dénommée 'commando'
« On s’entendait bien avec Cheikh Faye pourtant. Mais depuis certains temps, il commençait à se considérer comme le guide. Il exigeait même des disciples qu’ils se mettent en bas si lui est assis sur une chaise par exemple. Il a commencé à pousser des ailes. Il ne travaille pas, mais il vit comme un pacha. Lorsque nous nous sommes rendu compte qu’il voulait nous imputer son rythme, alors qu’il n’avait rien à voir avec la voie tracée par le Cheikh, on s’est arrêté. Ce qu’il ne pouvait tolérer. Ce n’était pas la première fois qu’on nous molestait. A chaque fois qu’on voulait rencontrer le Cheikh, ils s’y opposaient avec force. Ils nous attachaient, nous bastonnaient avant de nous jeter dehors. Cheikh Faye et son groupe nous ont toujours maltraités. Ils savent que nous connaissons leurs secrets sordides. C’est pourquoi ils se dressaient comme un mur entre le guide et nous, de peur qu’on les dénonce. Ils inventaient toutes sortes de choses pour nous éloigner davantage de Cheikh Bethio. Ainsi ils disaient au guide que nous injurions Serigne Saliou, ce qui est insensé et illogique. C’est ainsi que le Cheikh a dit qu’il ne pouvait plus être avec nous, qu’il pouvait tout tolérer sauf ça. C’est pourquoi certains d’entre nous ont été renvoyés. Et il fallait vaille que vaille réparer cette injustice. » Rapporte Abdoulaye Diagne dans Walf’Grand Place.







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image