leral.net | S'informer en temps réel

[Audio] Affaire Hissène Habré : Me Elhadji Diouf demande à Macky Sall de redorer le blason du Sénégal

L’inculpation et le placement sous mandat de dépôt de l’ancien Président tchadien, Hissène Habré, par le procureur des Chambres africaines extraordinaires, pour tortures, crimes de guerre et crimes contre l’humanité durant son règne de 1982 à 1990, est en train de ternir l’image du Sénégal à travers le monde. C’est du moins le constat fait par Me El Hadji Diouf.


Rédigé par leral.net le Jeudi 4 Juillet 2013 à 18:26 | | 1 commentaire(s)|

[Audio] Affaire Hissène Habré : Me Elhadji Diouf demande à Macky Sall de redorer le blason du Sénégal
Le comportement des autorités de notre pays dans le dossier Hissène Habré, après vingt-trois ans de refuge sur le territoire national, fait passer le Sénégal comme un « pays traître », qui manque de confiance, a renchéri Me El Hahdi Diouf. Même la procédure judiciaire en soi viole « tous les droits » de l’ancien homme fort de Ndjamena, selon l'avocat.

C’est parce que le Procureur général près des Chambres africaines extraordinaires n’a fait que charger l’accusé en se référant sur le « Livre blanc » de l’actuel Président tchadien, Idriss Déby Itno, et de la Belgique, selon toujours le conseil de Habré. C’est pourquoi, Me Elhadji Diouf a qualifié la procédure déclenchée par les Chambres africaines extraordinaires contre son client, de « mascarade » relevant d’une parodie de justice. Il a expliqué que ce sont ces éléments qui ont poussé, lui et ses collègues de la défense, à prendre la décision de boycotter le procès de leur client devant cette institution extraordinaire africaine, où ne résident que des juges sénégalais.

C’est en se fondant sur ce constat que l’avocat d’Hissène Habré, a interpelé directement le président de la République du Sénégal pour éviter que notre justice soit "téléguidée" dans ce dossier qui intéresse les occidentaux. Il attire donc l’attention de Macky Sall sur ce fait en lui demandant de « redorer le blason » de notre justice, qui a déjà commis « l’erreur » d’inculper son client.


<iframe width="100%" height="166" scrolling="no" frameborder="no" src="https://w.soundcloud.com/player/?url=http%3A%2F%2Fapi.soundcloud.com%2Ftracks%2F99697112"></iframe>



1.Posté par kothe le 05/07/2013 07:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Habré ne doit jamais être arrété sans Déby son comchef exécuteur des basses manoeuvres. Et puis, la Belgique et ces droits-de-l'hommistes qui nous pompent l'air avec cette affaire Habré ne devraient-ils examiner d'abord, l'affaire Lumumba ?

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image