[Audio] Alioune Tine: « La question des jeunes, c’est une véritable bombe »

Rédigé le Dimanche 13 Janvier 2013 à 17:50 | | 1 commentaire(s)

La question de la neutralité du M23 vis-à-vis du pouvoir d’Etat, est au centre des débats dans la mue de ce mouvement. Elle est portée par les jeunes, dont le message a été très important, de l’avis de Alioune Tine, Coordonateur du M23. « La question des jeunes, c’est une véritable bombe », juge-t-il.



[Audio] Alioune Tine: « La question des jeunes, c’est une véritable bombe »


La présence dans les sphères étatiques de responsables du M23 pose la question de l’indépendance du mouvement par rapport au pouvoir d’Etat. Ce que les jeunes ont surtout pointé du doigt, lors de l’Assemblée générale de ce samedi. « Après la victoire, beaucoup de jeunes se sont sentis frustrés. Il faut prendre acte de ces expressions. Ce ne sont pas des choses qu’il faut négliger. Il n’y pas que les jeunes, il y a pas mal de frustrations au sein du M23. Quand on va construire un pouvoir, tout le monde ne peut pas être dedans », explique Alioune Tine.

Et par rapport à la vision, la question des jeunes doit être la priorité des priorités, pense le président de la Raddho. « Au Nigeria, par exemple, le Bocco Haram, c’est des jeunes qui n’ont pas été bien scolarisés, dans des contrées où les gens ne vivent même pas avec un dollar par jour. Donc, aujourd’hui, c’est un impératif catégorique. Nous avons dit aux jeunes, venez, travaillons ensemble, posons ces questions et essayons de trouver une solution commune. Il faut qu’on fasse tout pour que les revendications des jeunes de façon globale trouvent solution. Nous, en Afrique, on n’est pas pauvres, il faut que les gens réfléchissent sur des projets à court, long et moyen terme, pour trouver les solutions. Nous avons ici des personnes ressources pour le faire. Il faut que le domaine de la réflexion, de la décision, de l’initiative ne soit pas exclusivement réservé aux politiques. Dans beaucoup de pays africains, c’est ça le problème », argue Alioune Tine.

Le fait que des jeunes qui appartiennent aux partis politiques, viennent ainsi revendiquer de façon si violente contre leurs leaders, doit être bien décrypté par ces derniers, juge le Coordonnateur du M23. « La réponse n’est pas anodine, facile, mais il faut pousser la réflexion pour qu’on fasse en sorte de préserver l’unité nationale. Mettre effectivement en place une cellule ou une commission qui va travailler exclusivement sur le chômage des jeunes et qui va faire des propositions originales. Je pense que le moment est venu pour tout le monde de réfléchir pour que cette question ne puisse pas accoucher de futurs malheurs pour le Sénégal. Parce que la question des jeunes, c’est une véritable bombe », professe Alioune Tine.

Avec Nettali



1.Posté par FocusActu le 13/01/2013 23:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour à tous! FocusActu.Com est un site d'information général. Bienvenue à tous!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site


Hebergeur d'image




Hebergeur d'image