leral.net | S'informer en temps réel

Audio : Après le licenciement de 25 agents contractuels, le départ du Dg de la Sénélec exigé par les travailleurs

Les contractuels de la Senelec ne veulent plus de Pape Dieng à la tête de la boite. Ils l’ont fait savoir après le licenciement, par ce dernier, de 25 de leurs collègues. Ils ont décidé de continuer le combat jusqu’à ce que le Dg soit remplacé.


Rédigé par leral.net le Mercredi 29 Avril 2015 à 09:29 | | 1 commentaire(s)|

Ça bouge du côté de la Senelec. Les agents contractuels demandent le départ du directeur général. C’est à la suite du licenciement de 25 agents que ces derniers s’acharnent sur le patron de la boite. « Nous réclamons le départ de Pape Dieng car il n’œuvre pas pour un climat social apaisé. Nous demandons au président de la République de prendre des sanctions contre Pape Dieng », a fait savoir le secrétaire général adjoint de de le Cnts, Lamine Fall. Walfadjri rapporte que c’est lors d’une rencontre à la bourse du travail que plusieurs agents de la Senelec, arborant des brassards rouges, ont montré leur désapprobation face à la décision de Pape Dieng : « Nous pensons que Pape Dieng n’a rien compris des directives du chef de l’Etat qui prône le dialogue social. Car, au moment où nous sommes en négociations avec le ministre, Pape Dieng s’entête à licencier les travailleurs. On est fatigués de lui et il doit partir. De plus, nous ne pouvons pas comprendre que quelqu’un qui a fait un départ volontaire dans une société puisse être récompensé pour des raisons politiques et revienne humilier les travailleurs, c’est une honte », poursuit Lamine Fall. Il n’a pas manqué d’annoncer que, pour la fête du travail, ils se prononceront sur cette affaire pour que le Président de la République sache comment le Dg est en train de détruire le dialogue social : « Nous allons démontrer au Directeur général que ce pays et la Senelec ne lui appartiennent pas. Rien que pour ce 1er mai, nous allons porter le combat dans notre plateforme revendicative. Ces licenciements abusifs sont inacceptables. Et nous allons le dire au chef de l’Etat pour qu’il sache que Pape Dieng est en train de détruire le dialogue social », indique ce dernier qui entend aller jusqu’au bout pour la satisfaction des revendications des contractuels de la Senelec.

Entre autres revendications, les contractuels de la Senelec réclament la régularisation des contrats de travail, le paiement des sites de transport, la prise en charge dans les institutions sociales telles que l’Ipres et la caisse de sécurité sociale.

Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image