leral.net | S'informer en temps réel

[Audio] ’’Ceux qui parlent de la santé du président sont plus malades que lui’’

SERIGNE MBACKE NDIAYE SUR LA VOLONTE DE L’OPPOSITION DE DESTITUER ME WADE

Après les menaces brandies par Me Ousmane Sèye contre les leaders de l’opposition qui annoncent une saisine du Conseil constitutionnel pour destituer Me Wade, c’est Serigne Mbacké Ndiaye qui monte au créneau pour dire ses quatre vérités à Bennoo Siggil Senegaal. Serigne Mbacké Ndiaye s’exprimait au cours de l’émission Grand Jury sur la Rfm.


Rédigé par leral.net le Dimanche 10 Janvier 2010 à 21:07 commentaire(s)|

[Audio] ’’Ceux qui parlent de la santé du président sont plus malades que lui’’





’’Cette déclaration de l’opposition est purement politicienne. Cela se comprend, car quand on n’a pas les moyens de battre quelqu’un sur le terrain du bilan et des réalisations, on déplace le débat sur ce terrain’’, a commenté M. Ndiaye. Selon lui, nos réalités sociales n’admettent pas que l’on discute des problèmes sanitaires des uns et des autres. ’’Ceux qui questionnent la santé du président sont plus malades que lui. Le président se porte merveilleusement bien. Ils savent que Me Wade a les capacités de diriger ce pays’’, a-t-il dit. A noter que cette sortie de Serigne Mbacké Ndiaye intervient quelques jours après celle de Me Ousmane Sèye qui avait menacé de prison à perpétuité les leaders de Bennoo. ’’Le jour où des partis politiques vont déposer une requête auprès du Conseil constitutionnel pour constater l’empêchement ou la démission du président de la République, ce jour même une plainte sera déposée pour le compte de l’Etat du Sénégal entre les mains du procureur de la République sur le fondement des articles 72 et 80 du code pénal et que les personnes signataires d’une telle requête seront traduites devant le procureur et devant le tribunal pour être poursuivies. Il s’agit d’un attentat, d’un complot contre la sécurité publique, contre l’Etat, puni de la peine des travaux forcés à perpétuité par le code pénal’’, avait dit l’avocat conseil du président Wade. - Par Béatrice -nettali



1.Posté par ngaary le 10/01/2010 23:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourtant Cheikh Ahmadou Bamba, dans son immense : Massalikul Jinaan nous mettait en garde contre cette dérive :
« Car c'est un fait évident que la plupart des "Cheikh" de notre époque sont des fourbes, des coquins » (Vers 1434).
« Il y en a parmi eux qui ont une propension à dominer, cherchant sans scrupule, à subjuguer les esprits par leurs ascendants ». (Vers 1345)
« N'accorde point ta confiance à quiconque se présente sous les apparences d'un cheikh à notre époque » (Vers 1467).
« Tu vois certains faux chefs religieux (assoiffés de fortune et de prestige) la tête enturbannée et la figure soigneusement voilée » (Vers 1449).
« Ces aigrefins-là évoquent très souvent Dieu par leur langue alors que leur cœur reste parmi les plus corrompus de ce monde » (Vers 1451).

2.Posté par seydina le 11/01/2010 00:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

beau parleur superficiel

3.Posté par simelal le 11/01/2010 10:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

''Ceux qui parlent de la santé du président sont {{ {{plus}} }} malades que lui''. Est ce que Monsieur le Ministre a réellement dit cela ?
Si oui, donc il confirme que le Président est malade à cause «du plus malades que lui » : «plus..... que » exprime, dans une phrase, une comparaison de supériorité donc il est malade mais moins qu’eux ( ceux qui le déclarent malades). Donc s’il voulait protéger le Président, il a tout raté. ce qui est en contradiction avec la deuxième où il déclare "qu’il se porte merveilleusement bien". CQFD
Mais, j'espère de tout coeur que ces deux phrases ne sont pas du ministre NDIAYE !

4.Posté par zapata le 11/01/2010 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam je vous dis que vous avez un fou qui va toujours au charbon pour son maitre mbacke ndiaye est une nullete et vous allez en faire un fou dangeureux un laudateur de premier ordre ! vous verrez gorgui va le virer et il ira ailleurs je vous jure





Hebergeur d'image