leral.net | S'informer en temps réel

[Audio] Idrissa Seck : « Le mouvement du 23 n’a été l’œuvre d’aucun parti ou coalition politique, les conclusions des Assises sont bonnes »

Idrissa Seck a-t-il voulu insinuer que c’est seul le peuple « souverain » qui mériterait les hommages quant à la journée historique du 23 juin ? L’édile de Thiès a, en tout cas, été catégorique sur le caractère populaire d’un tel mouvement qui mérite respect et considération et ne peut être versé sur le crédit d’aucun parti ou coalition.


Rédigé par leral.net le Dimanche 17 Juillet 2011 à 14:26 commentaire(s)|

[Audio]  Idrissa Seck : « Le mouvement du 23 n’a été l’œuvre d’aucun parti ou coalition politique, les conclusions des Assises sont bonnes »
Là où certains lui reprochaient de « rater le train de l’histoire », il s’est suffi de rappeler que c’est le mouvement populaire qui a rejoint les combats initiés par le « leader » depuis bientôt sept ans et qu’il « s’en réjouissait ». Pour lui l’un des combats phares de ce mouvement a pour nom : « dévolution monarchique du pouvoir ». Cette volonté du chef de l’Etat qui n’est pas « éteinte » selon lui a été à l’origine du « complot » qu’il a subi et dont « il a payé injustement le prix » qui ne s’est pas limité à la « privation de liberté » mais s’est répercuté sur son image « ternie » par une lourde « machine de propagande ».

Veut-il pour autant se rapprocher de la société civile par ses appels incessants « à tous les talents et compétences » comme il dit vouloir « rassembler pour gagner, rassembler gouverner » ? Lors de ces dernières sorties, il faisait déjà siennes les conclusions des Assises nationales dans lesquelles ses équipes « ont largement puisé », disait-il à la conférence de presse d 30 juin.

C’est un Idrissa Seck habituel, mais insistant, cette fois-ci, plus sur les perspectives, qui s’est appesanti sur son compagnonnage avec Wade jusqu’à l’alternance, sa gestion qu’il dit « bénéfique au Sénégal » lors de son passage à la primature, son combat contre l’injustice que le peuple « s’est approprié » le 23 juin, finalement. Revenant d’ailleurs sur ces évènements, il assume enfin qu’aussi bien lui-même que ses militants sont membres à part entière de ce mouvement populaire qui « n’appartient à aucun parti politique ».

Seul bémol ? Mais où sont passés les versets ? Lorsque Barka Bâ le lui signale, il en cite un favori du moment : « Lorsqu’une calomnie vous parvient d’un pervers, vérifiez-la au lieu d’atteindre d’honnêtes gens pour finir par le regretter ».

Les accusateurs éventuels sont-ils avertis ? En tout cas, un grand travail d’explication reste à abattre. Quelle stratégie adopteront Idy et son équipe pour ce faire ? C’est tout le défi de ce parcours de combattant conduisant aux élections de 2012 à un des moments les plus critiques de l’Histoire du Sénégal.

Les observateurs en conviennent : le discours d’Idrissa Seck a, sans aucun doute, changé pour épouser les contours des derniers actes posés dans la logique de la rupture qu’attendaient ses militants. Mais, il est vrai que les Sénégalais, eux, l’attendent sur un autre terrain, la résolution des problèmes auxquels ils sont confrontés ? Saura t-il y répondre ? Même si ses partisans sont dans l’affirmative, galvanisés par l’amélioration de l’image du leader inscrit dans la rupture, nos concitoyens ont bien le droit, pour y croire, d’attendre des signaux forts.

http://dl.free.fr/m2Bu3tpyV/IdySeckcool.mp3 http://dl.free.fr/m2Bu3tpyV/IdySeckcool.mp3





1.Posté par diouffa le 17/07/2011 16:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En attendant les propositions de solutions,la démarche,le discours et le comportement sont celui de l'homme qu'il nous faut.

2.Posté par habib sy le 17/07/2011 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Idrissa Seck : l’opposant libéral absent des Grands Combats du Peuple !


Un libéral et non un opposant

On l’a dit, on en dira jamais assez : Idrissa Seck est un fin politicien ! N’ayons pas peur des mots, il est un Grand politicien même, si ce vocable lui va comme Titre.
Seulement, le peuple s’en fout. Le peuple n’a plus besoin de l’homme providentiel qui incarne les vertus les plus fantasques, de celui-là qui va résoudre ses problèmes dans tous les domaines etc...
C’est une imagination créée de toute pièce pour leurrer des citoyens pleins d’espoir sur leurs destins et sur celui de leur pays. Aucun Président n’a incarné cet individu charismatique avant Maitre WADE qui, lui-même désespérément, n’y est jamais arrivé, accablé qu’il est par ses folles promesses d’opposant. D’ailleurs, Maitre WADE mérite qu’on lui rappelle une chose : l’alternance est la première expression du peuple pour acquérir plus de libertés et de considération. Les universitaires et autres universitaires en ont longuement débattu avant et après l’alternance. C’est le premier combat que le peuple a gagné contre l’arrogance et la gabegie des dirigeants, la distribution calomnieuse et avilissante des citoyens moyens que nous sommes à l’encontre des socialistes. L’engouement qui prévalait à l’époque a bouté le régime socialiste. Big up au peuple, seul souverain !
Ce combat, Idrissa Seck l’a passé avec les libéraux et leur mouvance, mais comme tous les sénégalais qui, à l’époque, en avait marre. Ni plus, ni moins, le Peuple ne doit rien à ce Monsieur, qui par contre lui doit tout et ne lui renvoie pas l’ascenseur.
Oui, affirmons-le : Idrissa Seck marque nos esprits par certains comportements :
- il est libéral
- il parle rarement
- s’il parle, il le fait tardivement
- lorsqu’il parle tardivement, seul le thème de la succession à la présidence l’intéresse
- il oublie les vrais combats du peuple (ce qui se résume au concept de pauvreté que les libéraux ont défini à maintes reprises)
Idrissa Seck n’a aucun reproche contre le régime. Il ne critique que la suspicion légitime de dévolution monarchique. Il oublie que selon les logiques politiques, c’est lui le patron de l’opposition. Du coup il ne l’incarne pas. C’est Benno Siggil Sénégal qui incarne cette opposition, qui parle des souffrances du peuple (inondations, crise énergétique, faiblesse de pouvoir d’achat, arrogance des partisans du régime) qui marche avec le peuple, lui témoigne sa sympathie. C’est Benno Siggil Sénégal qui incarne le peuple. Les évènements des 23 et 27 Juin 2011, l’été sénégalais à l’égard du printemps arabe, est en partie, pour ceux qui savent analyser, un résultat de l’absence de l’opposition à l’hémicycle ! Ils ont sorti la voie du peuple à la rue. De la sorte, tous régimes démocratiques gagnent à la représentation de l’opposition au Parlement, de la transparence aux élections, seuls gages de légitimités.
Idrissa Seck est pour le régime libéral, le peuple est contre ce régime. Les donnes et les ambitions sont différentes. L’opposition sait qu’en cas de second tour pour les présidentielles de 2012 il ne faudra même pas compter sur Idrissa Seck, allons lâchons les mots, idem pour le patron de l’APR, le précédent de l’URD est encore sur nos esprits. Ce n’est pas parce qu’il a un parti qu’il est un opposant. Idrissa Seck s’oppose à l’idée de WADE qui ne veut pas de lui comme successeur, c’est tout.

Un candidat libéral pour qui seule la présidence compte

Les enregistrements audio, en passant par les divulgations et affirmations sur les fonds politiques que certains considèrent comme secrets d’Etat, ou aveux concernant les deniers publics, sont les éléments essentiels qui ont fait d’Idrissa Seck ce qu’il est aujourd’hui. Aucune initiative de développement national, que des paroles en l’air pour attiser des foules, des ruses bien apprises de chez son mentor, des citations tirées du Coran et des Hadith, pour haranguer des esprits, de la comédie libérale. C’est le seul parolier qu’il fallait à WADE et le seul ruseur pour rêver de son fauteuil.
Il ne dit rien jusqu’à ce qu’on l’expulse encore du PDS! Certains silences sont révélateurs : c’est le signe de manque d’adresse, de maitrise de son domaine. Idrissa Seck se conduit comme un « suiveur ». Cette stratégie est payante, elle permet de tacler les challenger et de devenir leader. La politique peut ressembler à du management d’entreprise, mais le peuple sénégalais est un entreprise très complexe.
Aussi, Monsieur Seck se revendique du libéralisme, comme le faisait le Monsieur de l’URD avec le parti social, ayant à l’esprit l’accaparement de cet appareil politique. Mais qu’en restera de cette famille en cas de seconde alternance. On a vu le nombre de parti né du parti socialiste avant et après 2000. C’est un opposant qui oublie son statut.
Donc Idrissa Seck ne parle pas de l’avenir qu’il promet au Sénégalais. En a-t-il d’ailleurs ? Mais le patron de REWMI doit savoir que qui intéresse le Peuple c’est comment changer son quotidien, l’améliorer, et faire avancer son pays au concert des Nations, pas seulement comment changer de Président !
Comme il ne propose rien au peuple, à part des querelles de successions et de partage de butin, expérience que ce peuple a par ailleurs déjà connue, le peuple n’a pas besoin de lui.
Pire encore, Idrissa Seck ne témoigne aucune sympathie ou de solidarité au peuple sénégalais.
Solidaire aux injustices qu’il a subies au PDS, Idrissa Seck devait montrer son indignation comme les autres leaders politiques au lieu de préférer axer sa stratégie politique sous l’ombre du PDS, formation que le peuple désavoue, au lieu de se positionner comme un véritable opposant. Les patrons de l’URD et de l’APR ont fait en terme de radicalisations même s’il est permis de douter de l’avenir de leurs stratégies (le patron de l’URD a fait un virement de 160° et l’on ignore encore ce que fera le patron de l’APR).
Monsieur Seck:
- est un candidat qui ne croit pas à la force de « Benno siggil Sénégal »
- donne peu de crédit aux assises nationales de sorte à affirmer qu’il y puiserait certaines idées pertinentes (Monsieur Seck, j’ai envie de vous dire ceci : toutes les idées des assises nationales sont pertinentes, c’est la voie du peuple qu’aucune équipe gouvernementale ne pourra jamais produire de si tôt ! Alors, au lieu de faire dans la malhonnêteté politique, résignez vous à considérer que vous avez abandonné le combat aux cotés du peuple. Sur ce point vous ne faites pas mieux que WADE : dire non aux assises, puis dire que certaines choses sont intéressantes).
- n’exprime pas l’ampleur des élections locales de 2009
- s’exprime très trop tardivement sur les évènements récents.

Même si la conquête du pouvoir est le but ultime de la politique, celle par laquelle Idrissa SECK veut y parvenir est d’une obsession telle qu’elle ignore que l’unique voie pertinente est celle qui n’oublie pas le Peuple. Or pour incarner sa volonté il faut porter sa voix, compatir et partager ses douleurs, ce que Idrissa SECK fait rarement ou tardivement.

Idrissa SECK n’a produit aucun débat de fond en tant que politicien

Monsieur SECK n’a séduit que par le discours et la ruse. Aucun discours programmatique, en a-t-il d’ailleurs ? Aucune promesse sur notre avenir, aucune démarche réelle pour nous donner espoir, que de la littérature sur l’accession au « trône ». Qu’a-t-il à offrir ? Rien du tout. Il le sait, son seul file conducteur est celui-ci : accédons au pouvoir d’abords, on verra après, on rusera après. Oser acheter un serpent sous terre !
On aurait pu attendre de Monsieur SECK qu’il nous promette des choses différentes en matière de fiscalités pour voir comment il compte s’y prendre pour intéresser les investisseurs, comment il compte relever le niveau de vie des concitoyens en matière sociale, développer l’agriculture, etc..régler ou gérer la crise énergétique, participer au combat ultime pour l’unité africaine. Rien du tout ! Parce que tout en lui est WADE. Or WADE, on l’a dit et déjà exprimé : « y’en a marre ».



BOROM NDILLA
Stillcool10@hotmail.com




3.Posté par BOY THIES le 17/07/2011 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

NOUS REVOILÀ IDRISSA SATHIEU SECK LE VOLEUR DE MILLIARD DE TOUS LES TEMPS LE MAIRE FANTÔME DE THIES LE MOUVEMENT YEN A MARRE A EU BIEN RAISON DE LE NOMMER COMME MAIRE FANTÔME LE PLUS ABSENTÉISTE DU SENEGAL AINSI LORS DE CETTE EMISSION LES JOURNALISTES COMME: Allassane Samba Diop se comportait comme un conseiller officieux du Maire de Thiès avec ses questions légères sans consistances. Seul Barka Bâ a tenté de résister. Mais à chaque fois qu’il posait les questions qui dérangent, il est coupé par Alassane ou Mamadou Ibra. Décevants ! Par ailleurs, l’ancien Premier ministre Idrissa Seck a été nul durant toute l’émission. Il a servi la même soupe.

En plus Idrissa Seck est victime de ses longues absences du pays. Il est tout le temps entre Paris et NewYork. Le 23 juin dernier, comme lors des précédentes manifestations, Idrissa Seck a fui la bataille sur le terrain politique. C’est ce qui explique son manque d’information, son ignorance quand il dit : «le chef de l’Etat n’a pas renoncé à son projet de dévolution monarchique si non il allait mettre dans la loi qu’un père et son fils ne peuvent pas former un ticket ».

Le Maire de Thiès ignore que lors des plénières du 23 juin, des libéraux avaient introduit des amendements. L’un de ces amendements disait : «le Président et le Vice président ne peuvent pas avoir de lien de parenté ». Cette phrase a été introduite dans le texte initial pour rassurer ceux qui pensent que Wade veut aller en ticket avec son fils. Finalement la Loi a été retirée. Cela, Idrissa Seck ignorait cela. C’est ce qui explique sa sortie maladroite de ce dimanche sur la question. Le Maire de Thiès devait s’informer avant de parler…
NDAMAL KADIOR MEME NOUS LES THIESSOIS NOUS T'AVONS TOURNER LE DOS A JAMAIS TES UN TRAÎTRE DANS DEUX MOIS TU VAS ENCORE REVENIR NOUS DIRE QUE WADE EST TON PÈRE PUISQUE TU NOUS AVAIS DIS QUE JAMAIS TU TE PRÉSENTERA FACE A WADE AUJOURDHUI COMME DIT WADE YA WAHOONE WAHEETE!

4.Posté par BOY THIES le 17/07/2011 17:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

NOUS REVOILÀ IDRISSA SATHIEU SECK LE VOLEUR DE MILLIARD DE TOUS LES TEMPS LE MAIRE FANTÔME DE THIES LE MOUVEMENT YEN A MARRE A EU BIEN RAISON DE LE NOMMER COMME MAIRE FANTÔME LE PLUS ABSENTÉISTE DU SENEGAL AINSI LORS DE CETTE EMISSION LES JOURNALISTES COMME: Allassane Samba Diop se comportait comme un conseiller officieux du Maire de Thiès avec ses questions légères sans consistances. Seul Barka Bâ a tenté de résister. Mais à chaque fois qu’il posait les questions qui dérangent, il est coupé par Alassane ou Mamadou Ibra. Décevants ! Par ailleurs, l’ancien Premier ministre Idrissa Seck a été nul durant toute l’émission. Il a servi la même soupe.

En plus Idrissa Seck est victime de ses longues absences du pays. Il est tout le temps entre Paris et NewYork. Le 23 juin dernier, comme lors des précédentes manifestations, Idrissa Seck a fui la bataille sur le terrain politique. C’est ce qui explique son manque d’information, son ignorance quand il dit : «le chef de l’Etat n’a pas renoncé à son projet de dévolution monarchique si non il allait mettre dans la loi qu’un père et son fils ne peuvent pas former un ticket ».

Le Maire de Thiès ignore que lors des plénières du 23 juin, des libéraux avaient introduit des amendements. L’un de ces amendements disait : «le Président et le Vice président ne peuvent pas avoir de lien de parenté ». Cette phrase a été introduite dans le texte initial pour rassurer ceux qui pensent que Wade veut aller en ticket avec son fils. Finalement la Loi a été retirée. Cela, Idrissa Seck ignorait cela. C’est ce qui explique sa sortie maladroite de ce dimanche sur la question. Le Maire de Thiès devait s’informer avant de parler…
NDAMAL KADIOR MEME NOUS LES THIESSOIS NOUS T'AVONS TOURNER LE DOS A JAMAIS TES UN TRAÎTRE DANS DEUX MOIS TU VAS ENCORE REVENIR NOUS DIRE QUE WADE EST TON PÈRE PUISQUE TU NOUS AVAIS DIS QUE JAMAIS TU TE PRÉSENTERA FACE A WADE AUJOURDHUI COMME DIT WADE YA WAHOONE WAHEETE!

5.Posté par siga diouf le 17/07/2011 18:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Idy tu n'as aucun droit de parler du 23 juin tu n'y as participé ni de prés ni de loin. Aucun de tes proches ne s'est impliqué donc tu te tais." Nit day mandou"

6.Posté par weuz le 17/07/2011 20:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo! Habib Sy, et merci pour cette belle analyse.

7.Posté par niani le 17/07/2011 20:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Borom ndilla a parfaitement tout disséquer dans le discours du tortueux IS qui a vraiment la peau dure pour oser venir nous faire du lyrisme insipide.
Il a avoué qu'il faut se battre à l'intérieur de l'appareil libéral. Qu'en est il alors de la bataille du peuple les 23 et 27 juin ? A paris en train de se masturber sur le fauteuil de WADE.
Que Dieu nous prive de ce charlatan.

8.Posté par thio le 20/07/2011 12:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

heureusement que vous n’êtes pas nombreux ;mais les sénégalais eux croit en cette homme pour une,simple raison il a plus de charisme que tous les dirigeants de bennoo réunis donc cela est largement suffisant pour faire de lui un président vous vous fourvoyez lors que vous pensez que les sénégalais ont oublié le régime socialiste je vous assure vous serez déçu en février 2012 NIANI c'est toi qui est entrain de te masturber sur les évènements du 23 juin idy a commencer lorsque toi et tes leaders vous rêviez encore dans un profond sommeil ,

9.Posté par abdoulaye wade le 20/07/2011 23:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

toi habib sy je vai te renvoyer définitivement du gouvernement parceque tu fai 2 foss de la difamation et 2 foss acusation sur mon successeur. yaw moom boy thies tu ne mérite pas d’être boy thies.
inchala idy sera le président ki va me remplacer nekh nakari. espece de jaloux. vs n représentez rien par rapport au 12 milion de sénégalai ki sont derrière mo fils idy. sama fils biologik moom damakoy délowaat france bamou deuk diam ame.
.

10.Posté par faaC le 21/07/2011 16:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

niterC.
Tu veux donner du a aucun, parce quee tu etais absent de la scene. Ou etais-tu? A paris, en bonne compagnie pendant le peuple se battait. Maintenant tu veux faire de la recuperation, honte a toi. Toi k je supportais pendant tes demenees avec Wakheet. Tu m'as vraiment surpris et decu. Tu es 1 manipulateur qui devenir prez sans egratignures. Tu ne merites rien sauf retourner a Rebeuss avec la population ( les vrais caids) pour k'ils te transforment en djigeen.

11.Posté par ROI le 22/07/2011 10:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

plus malhonnete que ce habib sy tu meurs,tu parle de idy en l'oposant a benno, c'est quoi benno?il ya des individualites a benno le quel d'entre eux a tu entendu parler de programme,ou seulement proposer des solutions sur les problemes les plus crillards du moment,idy lui il ne cesse de le faire,avec faac vous dites que idy veut recuperer le m23 alors qu'il etait absent, tu ne trouve ^pas que c'est le seul des hommes politiques qui a laissé au peuple ce 23 juin meme si tous les honnetes gens sont temoin que c'est lui et lui seul qui a mener ce meme combat longtemps et bien avant tout le monde le reconnaitre c'est simplement etre honnete, et en plus c'est le seul homme politique dont on peut dire sans risque de se tromper qu'il est propre dans tous les sens,et ça apres DIEU c'est wade sa justice et son regime qui nous permettent de le dire,qu'elle personne au senegal peut jurer de pouvois s'en sortir aussi que lui , les senegalais honnetes les vrai musulmans disent que tous ce qu'on avait dit de mal sur se sont avéré faux et que tous ce qu'il avait dit lui est vrai,,KOUMANE NA DEFF.WOROULE Dé





Hebergeur d'image



Hebergeur d'image