leral.net | S'informer en temps réel

[Audio] Ipres : Les travailleurs fustigent du nouveau Dg


Rédigé par leral.net le Vendredi 28 Février 2014 à 08:43 | | 0 commentaire(s)|

[Audio] Ipres : Les travailleurs fustigent du nouveau Dg
Les travailleurs de l’Institut de prévoyance-retraite du Sénégal (IPRES), en Assemblé générale jeudi, ont réaffirmé leur désaccord sur la nomination de Mamadou Sy Mbengue, comme nouveau Directeur général de l’institution.

‘’Si la volonté au terme de l’appel de candidature était d’aboutir au choix du meilleur profil en considération des perspectives de l’institution, en réalité nous ne pouvons accepter ni cautionner cette candidature. Nous considérons, en l’occurrence, que le candidat choisi n’est pas le meilleur profil pour diriger l’institution’’, a dit Médoune Dramé, le délégué du personnel, lors de l’assemblée générale des travailleurs.

Il a déclaré que ’’le candidat interne fait valoir, outre une expérience professionnelle de plus de deux décennies dans le métier, une formation universitaire en sociologie politique sanctionnée par un diplôme de troisième cycle …’’.

‘’Il faut avouer que, en réalité, cela pèse lourd face à un candidat dont la formation initiale d’administrateur civil, ainsi que l’expérience professionnelle plutôt ténue dans le secteur comme dans son corps d’origine, ne le destine que peu aux fonctions de DG de l’IPRES’’, a-t-il soutenu.

A la recherche d’un nouveau DG, l’IPRES avait lancé un appel à candidatures, qui a enregistré la participation d’une cinquantaine de postulants. Au terme d’une sélection, deux candidats, l’un interne et l’autre externe, avaient été présélectionnés.

Il s’agit du Directeur du recouvrement de l’IPRES, Ismaël Guèye, et de l’administrateur civil de formation, Mamadou Sy Mbengue. Ces deux candidats retenus devaient, dans le dernier acte du processus de sélection, passer des auditions devant le Conseil d’administration.

Mais selon M. Dramé, il y a eu des manœuvres et une campagne de dénigrement orchestrées au niveau de la presse contre le candidat interne, ‘’pour donner un coup de main décisif à un candidat en mauvaise posture, et [en vue] d’imposer un choix qui ne repose ni sur la qualité du profil ni sur la crédibilité des références’’.

‘’Les travailleurs, tout en ayant de manière constante réaffirmé le souhait d’une promotion interne pour le pourvoi du poste de directeur général, ont suivi avec attention le déroulement d’une procédure devant aboutir au choix du meilleur profil pour diriger l’institution ‘’, a-t-il dit.

C’est dans ce contexte que la nomination de Mamadou Sy Mbengue au poste de DG de l'IPRES est annoncée, en début février.

Mais le délégué du personnel considère qu’il n’y a pas encore "une mesure" officialisant cette nomination. ‘’Un candidat est présenté au niveau de la presse comme étant le nouveau DG de l’IPRES, mais jusqu’à l’heure où je vous parle, il n’y a pas de décision officielle émanant des autorités de l’IPRES et des autorités politiques'', a-t-il clamé.

‘’Nous considérons qu’une mesure qui n’existe pas, n’a pas à être rapportée relativement au point de vue et aux arguments que nous avons fait valoir’’, a-t-il soutenu.

A cet effet, M. Dramé fait appelle, à la vigilance de toutes les organisations de travailleurs, des employeurs et des autorités étatiques, ainsi que de tous les citoyens afin qu’en toutes circonstances, les préoccupations d’intérêt général puissent prévaloir à l’IPRES.

Selon lui, il est temps que cette institution soit mise ‘’à l’abri de toute tentative de confiscation ou de domestication au profit de groupes ou d’intérêts particuliers, et que ses ressources soient exclusivement affectées à l’amélioration de la prise en charge du service public qui lui est confié’’.



APS






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image