leral.net | S'informer en temps réel

[Audio] Isma Dioum, Président du cercle des intellectuels de l’Alternance : « Le Pds n’existe plus… »

LERAL.NET - Après une léthargie les responsables du parti démocratique de Touba se sont tous retrouvés à Darou Marnane pour discuter contours du parti à quelques mois de la présidentielle pour réélire leur secrétaire général Me Abdoulaye Wade. Mais cette rencontre est mal vue par le porte parole de dite fédération qui regrette sa non implication et à d'autres figures de proue du parti à Touba.


Rédigé par leral.net le Lundi 18 Avril 2011 à 08:54 commentaire(s)|

[Audio] Isma Dioum, Président du cercle des intellectuels de l’Alternance : « Le Pds n’existe plus… »
« Inutile de chercher l'aiguille dans la botte à foin, le parti n'existe pas à Touba ,quoique la présence des responsables je ne vois pas que ces derniers pourraient nous sortir des déchéances qui nous attendent ,ils nous faut des hommes à la hauteur car les conditions actuelles ne présagent pas une victoire de Wade en 2012 », prévient ISMA Dioum par ailleurs président du cercle des intellectuels de l'Alternance (CIA) qui pense encore que des «conflits inutiles et des favoritismes existent toujours à Touba et animés par le sommet.»

Par la volonté du secrétaire général du PDS, le président de la fédération de Touba Serigne Bara Mbacké Doli avait réuni tous les responsables de secteurs, chefs de villages ...et l'U.J.T.L (Union des jeunesses libérales et travaillistes de Touba), a constaté le reporter de Leral.net. « LA force du parti s'est retrouvée aujourd'hui et je pense que si Wade le veut, il sera réélu par les militants de Touba qui lui sont toujours fidèles. Donc l'heure est grave, le temps ne nous permet plus de bavarder, je dis surtout aux chefs de villages présents d'établir le maximum d'actes de naissance à leurs populations majeures pour qu'on puisse ravager la totalité des 300.000 électeurs estimés à Touba » dira le président de la fédération.

Dans la foulée le député Modou Fall Naydé par ailleurs secrétaire général de fait lance des pierres dans le jardin de l'ex secrétaire général de la fédération démissionnaire à qui 'il vient d'hériter sa place. «Il faut que Fallou M'backé remette son poste de président de conseil régional après avoir quitté la fédération car il a élu par les conseiller du PDS, sa situation relève de l'ambiguïté », souligne t-il.

Mais sur la montée en puissance des religieux contre les responsables reconnus par les instances du parti, le député libéral a lui aussi montré son regret que des mouvements spontanés puissent accaparer le travail établi depuis des année par les inconditionnels du parti. Modou Fall Naydé par ailleurs secrétaire général de la fédération de Touba de dénoncer cette indiscipline notée dernièrement dans le parti et qu'il incite aux instances supérieures d'en prendre des décisions. « A Touba c'est particulier, on note une multitude de mouvements de soutien animés par des jeunes marabouts, des dignitaires et souvent même des militants fidèles du parti qui ne sont animés que pour des considérations mercantiles ce qui doit cesser si le PDS veut se changer », note-t-il.





1.Posté par rasmus le 18/04/2011 14:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

principal animateur DU MOUVEMENT ABDOU GNOU DOY EN 2000 AVEC IBA DER THIAM





Hebergeur d'image