leral.net | S'informer en temps réel

[Audio] L’Etat annonce plus de deux milliards pour alimenter en eau 110 villages autour du lac de Guiers

Le gouvernement sénégalais prévoit un financement de deux milliards 200 millions de francs CFA pour alimenter en eau potable plus de 110 villages autour du lac de Guiers, a déclaré mardi le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Oumar Guèye, soulignant que ce projet vise à "résoudre" les ''paradoxes" qui caractérisent les localités riveraines de ce cour d'eau.


Rédigé par leral.net le Mardi 4 Juin 2013 à 21:26 | | 0 commentaire(s)|

[Audio] L’Etat annonce plus de deux milliards pour alimenter en eau 110 villages autour du lac de Guiers
"Il y a un certain nombre de paradoxes dans la distribution de l’eau au Sénégal. Nous avons répertorié plus 110 villages autour du lac de Guiers qui n’ont pas d’eau potable’’, a relevé M. Guèye qui répondait à une question orale relative au problème de l’eau potable dans la bourgade de Niomré (Louga).

Le député Djibo Leity Ka, l’auteur de la question orale, a insisté sur le fait que le canal qui alimente Dakar en eau potable passe à six kilomètres de Niomré. "Les populations ne comprennent pas que leurs villages ne soient pas raccordés au réseau du Lac de Guiers. Que comptez-vous faire pour régler ce problème ?’’, a demandé Djibo Leity Ka.

En guise de réponse, Oumar Guèye a expliqué qu'’’il y a une double problématique de la qualité de l’eau et d’accès à l’eau potable des villages riverains du lac de Guiers''.

"(…) nous avons répertorié 110 villages que nous allons alimenter en eau potable. Il y a un financement de deux milliards 200 millions FCFA prévu dans ce sens’’, a expliqué Oumar Guèye devant les députés.

Pour lui, "c’est un paradoxe que les localités qui sont autour du lac de Guiers ne soient pas raccordées au lac". "Des initiatives sont en cours avec un financement de 225 millions de francs CFA pour raccorder une trentaine de villages se situant autour du lac du Guiers’’, a-t-il rassuré.

"Nous avons réparé le paradoxe du village de Kirène qui, il y a quelques mois, ne disposait pas d’eau potable, mais avec l’aide de l’Office national du lac de Guiers, nous allons aussi réparer les paradoxes dont font l’objet plusieurs villages autour du lac’’, a-t-il ajouté.

Annonçant des activités de potabilisation et d’amélioration de la qualité de l’eau à Touba et dans le bassin arachidier, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a déclaré que d’autres localités seront intégrées dans le périmètre du réseau hydraulique national.

Dans le même sillage que Niomré, a poursuivi Oumar Guèye, d’autres centres vont encore être incorporés dans le périmètre affermé de la SDE (Sénégalaise des eaux).

"Il s’agit de Bokidjawé, Goudiry, Kayar, Ngékokh, Ourossogui, Passy, Thilogne, Kidira et Kanel. Toutes ces localités qui sont alimentées par des forages seront reprises et intégrées dans le réseau affermé de la SDE’’, a promis M. Guèye.

"C’est un peu la même situation dans les îles du Saloum où nous avons prévu d’alimenter 25 villages. Un financement de la Banque africaine de développement (BAD) de 6,5 milliards de francs CFA pour la réalisation de ces ouvrages hydrauliques d’ici à 2015’’, a-t-il encore annoncé.




APS






Hebergeur d'image