leral.net | S'informer en temps réel

[Audio] L’inauguration de la « Mama » sabotée par des marchands ambulants

Le directeur général de l’Agence nationale pour l’appui aux marchands ambulants (Anama), Serigne Saliou Keita, a vu la cérémonie d'inauguration de la nouvelle Maison d’assistance médicale aux marchands ambulants (Mama), ce matin, perturbée par ses camarades.


Rédigé par leral.net le Mardi 4 Juin 2013 à 20:36 | | 0 commentaire(s)|

[Audio] L’inauguration de la « Mama » sabotée par des marchands ambulants
Venu avec ses invités au niveau du rond-point Pétersen, sur l’Avenue Blaise Diagne, pour l’inauguration de la nouvelle Maison d’assistance médicale aux marchands ambulants (Mama), le directeur général de l’Anama n’a même pas pu terminer son discours d’usage. Un groupe de marchands ambulants a joué aux troubles fêtes, ce qui a poussé le directeur et ses invités à se "réfugier" dans un bâtiment en attendant le retour au calme. Ces jeunes sont venus faire savoir à Saliou Keita que cette maison n’est pas une priorité pour eux, car en ce moment il existerait plus de « 4.975 » d’entre eux dans les rues sans toit, selon l'un d'eux. Ils réclament un recasement décent de la part de l’Anama, mais aussi leur implication dans les actions de l’agence. En colère contre Saliou Keita, les ambulants ont demandé son départ de la tête de l’Agence. Le Dg de l’Anama a réfuté toutes ces accusations portées contre lui, sur les ondes de la Rfm. Selon Saliou Keita, l’Agence n’est pas créée seulement pour le « recasement des ambulants ». Il y’a également l’organisation et le « toilettage » dans l’exercice de ce type de commerce dans nos villes à travers le « recensement, l’identification, et l’octroi des cartes professionnelles » aux vrais ambulants devant bénéficier de l’appui de l’Etat.








Hebergeur d'image



Hebergeur d'image