leral.net | S'informer en temps réel

[Audio] Latif Coulibaly annonce la mort des Sentinelles, sa maison d'édition

Les éditions Sentinelles avaient pour mission d’aider les écrivains qui avaient du mal à faire publier leurs œuvres dans un contexte politique difficile, a expliqué vendredi Abdou Latif Coulibaly, ministre en charge de la Promotion de la bonne gouvernance, annonçant leur "mort" en évoquant un changement de contexte.


Rédigé par leral.net le Samedi 2 Mars 2013 à 00:09 commentaire(s)|

[Audio] Latif Coulibaly annonce la mort des Sentinelles, sa maison d'édition
‘’J’annonce la mort des Sentinelles qui étaient créées au début des années 2000, une période durant laquelle certains éditeurs avaient tourné le dos aux écrivains. J’ai assumé ma responsabilité en éditant des gens à qui on avait interdit la parole. Cette période étant révolue, les Sentinelles peuvent disparaitre’’, a dit M. Coulibaly en présidant une cérémonie de dédicace d’un livre sur Macky Sall.

‘’Macky Sall, un combat pour la République’’, est un ouvrage de 195 pages écrit par Diène Farba Sarr et publié en 2011 aux éditions Sentinelles.

Outre le ministre de la Promotion de la bonne gouvernance, des autorités comme Youssou Ndour ministre du Tourisme et des Loisirs, Moustapha Cissé Lô, vice-président à l’Assemblée nationale, Hamidou Dia, conseiller spécial du président de la République, entre autres, ont pris part à la cérémonie.

‘’A l’époque, certains éditeurs avaient déserté leur responsabilité en refusant de publier certains textes parce qu’ils se mettaient à l’encontre du pouvoir d’alors. J’ai édité entre autres un livre de Pape Samba Kane, de Mody Niang, de Diène Farba Sarr, qui avait écrit sur l’opposant Macky Sall et quelques uns de mes livres, mais cette époque est révolue’’, a expliqué Abdou Latif Coulibaly.

‘’Maintenant, il y a la liberté d’expression. Chaque éditeur peut éditer ce qu’il veut. En plus, je ne suis pas un éditeur, je n’en ai pas les qualités. Les Sentinelles étaient un combat face à l’arbitraire, mais ce combat est fini, tout comme les Sentinelles’’, a insisté l’ancien journaliste-écrivain, aujourd'hui ministre et porte-parole du gouvernement.



APS



1.Posté par leur le 02/03/2013 10:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Catastrophe!!! Dis plutot k c une fuite en avant parce que tu ne veux pas editer d'eventuels opposants a ton nouvo maitres!! Pffffffff!!

2.Posté par leur le 02/03/2013 10:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Catastrophe!!! Dis plutot k c une fuite en avant parce que tu ne veux pas editer d''eventuels opposants a ton nouvo maitres!! Pffffffff!!





Hebergeur d'image