leral.net | S'informer en temps réel

[Audio] Pr Babacar Gueye étale les arguments juridiques de l'irrecevabilité de la candidature de Wade

La recevabilité de la candidature du président, Abdoulaye Wade continue de faire débat. Les constitutionnalistes sont formels sur son irrecevabilité alors que le candidat de la Coalition Sopi persiste et signe et maintient sa candidature. Le professeur de droit qui a été l’un des principaux rédacteurs de la présente Constitution ferme la boucle. Le Pr Babacar Gueye de déclarer : «C’est terminé, il (Abdoulaye Wade, Ndlr) ne peut pas être à nouveau candidat». En plus de démontrer cela, il apporte un argument de plus pour combattre cette candidature.


Rédigé par leral.net le Mardi 23 Août 2011 à 18:10 commentaire(s)|

Babacar Gueye, professeur de droit et constitionnaliste
Babacar Gueye, professeur de droit et constitionnaliste
Si le Conseil constitutionnel se déclare incompétent pour statuer sur une plainte de l’opposition contre la recevabilité de la candidature du président Abdoulaye Wade, il est possible de recourir à l’article 118 du code électoral. Cette disposition permet, selon le professeur, Babacar Gueye l’un des principaux rédacteurs de la Constitution, aux candidats de contester la candidature de Abdoulaye Wade même si le Conseil constitutionnel la valide.

Interroger longuement par la RFM sur ce débat qui fait actuellement les choux gras de la presse nationale, le professeur de Droit et constitutionnaliste, Babacar Gaye a clairement fait savoir : «il y a le mandat, sa durée et son renouvellement qui sont en question».

L’un des principaux artisans de la Constitution de 2001 a expliqué que «l’article 27 alinéa premier traite du mandat qui peut varier cinq ans, sept ans peut importe». Et de préciser que «l’article 27 alinéa deuxième traite du renouvellement du mandat et dit «le mandat du président de la République est renouvelable une seule fois». Il y a, selon lui, une distinction nette qui est faite entre le mandat lui-même et son renouvellement.

«L’alinéa premier de l’article 27 ne lui a pas été appliqué puisque l’alinéa premier dans la première mouture disait que le mandat est de cinq ans. Par la suite le mandat a été porté à sept ans. Mais qu’à cela ne tienne cela ne change pas le fond de l’article 27 notamment l’alinéa deux qui reste inchangé», a martelé le professeur de droit. Et de persister : «le mandat du président de la République est renouvelable qu’une seule fois. Il a fait un premier mandat en 2000, en 2007 il a été renouvelé. C’est terminé, il ne peut pas être à nouveau candidat».







codebase="http://activex.microsoft.com/activex/controls/mplayer/en/nsmp2inf.cab#Version=6,0,0,0"

standby="Loading Microsoft Windows Media Player components..." type="application/x-oleobject">


















pluginspage="http://www.microsoft.com/windows95/downloads/contents/wurecommended/s_wufeatured/mediaplayer/default.asp"

src="http://dl.free.fr/jhEXPSCCC/son_pr_babacar_gueye.mp3" showcontrols=1 showdisplay=0 showstatusbar=1 autosize=1 visible=1 animationatstart=0 transparentatstart=1 loop=0 height=70 width=353>






http://dl.free.fr/jhEXPSCCC/son_pr_babacar_gueye.mp3 Cliquez ici pour l'écouter





1.Posté par Faye le 23/08/2011 20:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le senegal est fier de vous constitutionnalistes pour votre objectivite , votre expertise averee et votre honnetete .

2.Posté par waw le 23/08/2011 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon prof. vous devez etre plus claire, en redigeant ces fameux articles 104 et 27.

3.Posté par waw le 23/08/2011 21:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon prof. vous aurez du etre plus claire, en redigeant ces fameux articles 104 et 27.

4.Posté par kam le 24/08/2011 02:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

merci pour la clarté de vos explications et saluer votre démarche car à la croisé des chemins, il faut choisir le bon et meilleur chemin. wade doit nous rendre notre sénégal. en 2000; on lui remis un sénégal; wade a le devoir de nous le rendre en 2012 en entier; mé pas en lambeaux

5.Posté par FALL le 24/08/2011 14:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MERCI PROFESSEUR. DEUG REK MOYE DEUG TE MOYE MOUDIEU.
LE BON DIEU EST TEMOIN DE TOUT

6.Posté par FALL le 24/08/2011 14:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MERCI PROFESSEUR. DEUG REK MOYE DEUG TE MOYE MOUDIEU.
LE BON DIEU EST TEMOIN DE TOUT

7.Posté par Euyineuw.......................... le 29/08/2011 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce Gueye est un démagogue de la pire des especes , ainsi que ceux qui abondent dans le même sens que lui .
Pour dire la vérité , tout le pays , à la première lecture de cet article sur le nombre de mandats presidentiel , comme les contitutionnalistes eux même au moment de sa rédaction , avions tous l'intime conviction que le ou les mandat(s) precedent(s) la rédaction de la nouvelle constitution n'avai(en)t aucune incidence ou rétroactivité sur les deux mandats cités par celle-ci .
Contitutionnalistes du Sénégal, vous vous devez à la vérité de DIRE LE DROIT , RIEN QUE LE DROIT , MAIS TOUT LE DROIT . L'HISTOIRE VOUS REGARDE ET VOUS FERA LIRE PAR LES GENERATIONS A VENIR . NE DITES PAS LE PENCHANT , DITES LA CONVICTION , VOUS FAITES JURISPRUDENCE POUR L'AFRIQUE ET POUR LE MONDE . NOBLE DEVOIR N'EST-CE-PAS ? ALORS DEMEUREZ NOBLES JUSQUE DANS L'HITOIRE .

8.Posté par Euyineuw.......................... le 29/08/2011 11:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce Gueye est un démagogue de la pire des especes , ainsi que ceux qui abondent dans le même sens que lui .
Pour dire la vérité , tout le pays , à la première lecture de cet article sur le nombre de mandats presidentiels , comme les contitutionnalistes eux même au moment de sa rédaction , avions tous l''intime conviction que le ou les mandat(s) precedent(s) la rédaction de la nouvelle constitution n''avai(en)t aucune incidence ou rétroactivité sur les deux mandats cités par celle-ci .
Contitutionnalistes du Sénégal, vous vous devez à la vérité de DIRE LE DROIT , RIEN QUE LE DROIT , MAIS TOUT LE DROIT . L''HISTOIRE VOUS REGARDE ET VOUS FERA LIRE PAR LES GENERATIONS A VENIR . NE DITES PAS LE PENCHANT , DITES LA CONVICTION , VOUS FAITES JURISPRUDENCE POUR L''AFRIQUE ET POUR LE MONDE . NOBLE DEVOIR N''EST-CE-PAS ? ALORS DEMEUREZ NOBLES JUSQUE DANS L''HITOIRE .

9.Posté par kkkk le 29/08/2011 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo professeur,biologiquement wade ne peut etre candidat à rien;;laisssez le vieux se reposait;

10.Posté par babeta le 29/08/2011 15:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais prof bi mo thioffé, beuré, doré ba paré beuri kham kham. Gor ni laye méne way beg na thi yow

11.Posté par reine le 03/09/2011 23:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sénégalais, sénégalaise l'heure est grave il faut résister ou périr il y a des moments ou l'engagement et à la fois une nécessité et un devoir.
Nous ne nous laisserons jamais imposer le silence on doit tous se battre à la mesure de nos moyens contre ce régime corrompu insensible et incapable d'apporter des solutions à nos problèmes de tous les jours trop 'est trop.
A vos cartes mes frères et sœurs votons utiles il faut les sanctionner c'est le moment

12.Posté par Mangus le 08/09/2011 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je suis de tout coeur avec reine c'est ça la réalité. Les sénégalais doivent faire bloc et barrer la route à ces détracteurs, car l'affrontement est inévitable .

13.Posté par mariéme le 08/09/2011 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout ça parce que l'opposition ne veut faire face à Wade mais j’ai peur qu'ils soient obliger de l'affronter, parce que Wade est notre candidat et on ne compte pas se laisser faire, et tous les mécanismes sont mis en place pour gagner les élections mais nous tous nous avons lu article hein, il n'est mentionné nul part que cette loi rétroagit, donc ce premier mandat n'est pas concerné par cette loi

14.Posté par mariéme le 08/09/2011 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Wade est candidat, restez là à débattre sur la recevabilité ou non de sa candidature, vous perdez votre temps alors que lui est déjà en campagne
et il va gagner les élections au premier tour

15.Posté par max le 08/09/2011 20:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Apparemment toute l'opposition à une peur bleu de wade, wade est déjà candidat et il a commencé à battre campagne, donc parler de la recevabilité de sa candidature est un faux débat


16.Posté par max le 08/09/2011 20:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous peuple sénégalais aussi on tient à sa candidature pour l’achèvement de tous ces chantiers, même si Wade ne voulait plus se présenter nous irons lui rencontrer et lui supplier de se présenter


17.Posté par max le 08/09/2011 20:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Apparemment toute l'opposition à une peur bleu de wade, wade est déjà candidat et il a commencé à battre campagne, donc parler de la recevabilité de sa candidature est un faux débat

18.Posté par max le 08/09/2011 20:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on t'a appris que tu ne dois pas influencer le conseil constitutionnel sur son choix, si tu es candidat va battre campagne parce que tu as un rival de taille Wade est déjà candidat


19.Posté par mani le 08/09/2011 20:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le premier mandat n'est pas concerné par les modifications de la constitution parce que la loi ne peut pas rétroagir seul le deuxième mandat de Wade est concerné par l'actuelle constitution donc Wade a bel et bien droit à un autre mandat s'il réussi à briguer les suffrages des sénégalais

20.Posté par mani le 08/09/2011 20:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Seul le deuxième mandat de Wade est concerné par l'actuelle constitution donc Wade a bel et bien droit à un autre mandat s'il réussi à briguer les suffrages des sénégalais,
libre à vous l'opposition d’interpréter la loi comme vous l’entendiez puisque vous ne voulez pas affronter wade

21.Posté par mariéme le 08/09/2011 20:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Même si l'opposition ne le veut pas, j’ai peur qu'ils soient obligés d'affronter wade, parce que Wade est notre candidat et on ne compte pas se laisser faire, et tous les mécanismes sont mis en place pour gagner les élections. Nous avons lu article hein, il n'est mentionné nul part que cette loi rétroagit, donc ce premier mandat n'est pas concerné par cette loi

22.Posté par yani le 08/09/2011 20:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tu n'as pas le droit de guider le conseil constitutionnel, babacar gueye ne respecte même pas les sénégalais, le conseil constitutionnel va se prononcer le moment venu et de la manière de la plus explicite t’inquiètes pas va battre campagne pour ton leader

23.Posté par mariéme le 08/09/2011 20:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Du jamais vu, conseil constitutionnel est libre et indépendant aucun leader qui se respecte ne doit influencer ou menacer le conseil constitutionnel

24.Posté par mariéme le 08/09/2011 20:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

babacar guéye, tu penses que tu peux te substituer au conseil constitutionnel, si la candidature de Wade est valable elle sera validée comme n'importe quelle candidature

25.Posté par nana le 08/09/2011 20:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous vous fatiguez pour rien Wade est déjà candidat,
pour nous l'heure est à la mise en place des stratégies pour briguer à nouveau les suffrages des sénégalais

26.Posté par nana le 08/09/2011 20:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Wade est irremplaçable, il est le meilleur, il est unique
comment l'opposition pourra-t-elle arriver à remplacer Wade si la bande de Dansokho ne veut pas ou n'a pas le courage de l'affronter

27.Posté par nana le 08/09/2011 20:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous vous fatiguez pour rien Wade est déjà candidat,
pour nous l'heure est à la mise en place des stratégies pour briguer à nouveau les suffrages des sénégalais





Hebergeur d'image





Hebergeur d'image