leral.net | S'informer en temps réel

[Audio] Voici l'intégralité de la conférence de presse des leaders du M23 tenue tout à l'heure

A l’entame de cette conférence de presse, le M23 présente ses condoléances à toutes les victimes qui ont subi les exactions des forces de sécurité instrumentalisées par Wade. Il est important de noter que la politique de la terreur est maintenant de vigueur avec l’usage de forces disproportionnées face à des citoyens non armés et des jeunes qui au pire utilisent des pierres.


Rédigé par leral.net le Mardi 21 Février 2012 à 14:39 commentaire(s)|

[Audio] Voici l'intégralité de la conférence de presse des leaders du M23 tenue tout à l'heure

Il est clair que Wade est pris de panique, et que lui et son clan jouent leur va-tout en ayant recours à la violence criminelle ouverte, la torture, le meurtre et l’intimidation pour réprimer les libertés publiques.

Le M23 dénonce encore avec vigueur ces méthodes dictatoriales, exprime son soutien à toutes les victimes de ces exactions et les invite à se rapprocher du M23, au siège de la RADDHO. Coupable de toutes ces violences, le régime travaille maintenant à installer la diversion en manipulant l’opinion publique par de fausses accusations à l’endroit de certains candidats du M23. C’est peine perdue, le peuple est conscient de ces subterfuges.

Bilan et perspectives

L’appel à la résistance. Le 2 février, les candidats, membres du M23, ont signé une déclaration réaffirmant leur volonté commune de battre campagne contre cette candidature et d’obliger Wade à se retirer pour la tenue d’élections libres, transparentes et fondées sur le respect de la constitution.

Lancement de la campagne. Pour marquer symboliquement cette volonté commune, les candidats ont organisé les trois premières journées de la campagne autour d’activités communes. Au-delà, de cette période, la mobilisation électorale a été conjuguée avec des manifestations contre la candidature de Wade. Il reste constant que tous les candidats refusent encore la participation de Wade aux élections.

De l’obélisque à la place de l’indépendance. Les candidats ont organisé des manifestations à la place de l’indépendance, résistant ouvertement aux interdictions du pouvoir malgré la mise en demeure de la CENA à l’endroit de l’administration. Le succès de ces manifestations, en plein centre-ville, a permis de remobiliser l’élan populaire pour imposer à Wade le retrait de sa candidature.

La généralisation du combat. Jusque-là limité aux manifestations organisées par le M23 et les candidats, le combat contre la candidature est aujourd’hui amplifié par les bavures des forces de police (lacrymogène dans la zawiya, morts d’hommes, violences diverses) et a été revigoré par le courage des leaders qui ont montré la voie de manière exemplaire.

L’échéance électorale dans moins d’une semaine. A moins d’une semaine du scrutin, Wade n’a pas encore retiré sa candidature. Il est donc clair que le combat contre sa candidature va continuer.
Il faut maintenant en finir. Tous les candidats, coalitions politiques, mouvements citoyens, patriotes et organisations de la société civile sont mobilisés pour engager la dernière ligne droite contre la participation de Wade au prochain scrutin. Le M23 lance un avertissement à Abdoulaye Wade qui assumera l’entière responsabilité de tous les abus et exactions qui seront commis sur les populations civiles.

Appel à l’UA et à la communauté internationale. L’UA et la communauté internationale sont invitées à joindre leur voix et moyens de prévention pour obliger Wade à reculer afin de préserver la paix civile au Sénégal.





1.Posté par niokhor le 21/02/2012 17:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

du bavardage rek! wade est à la pcheche aux voix et vs vous cachés à dakar

2.Posté par gainder le 21/02/2012 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

karim dit a ton pere de se retirer et ne pas verser le sang des senegalais,nous sommes tous determiner le monde entier est contre vous vous ne pouvez plus diriger le pays cest fini,il faut ouvrir les yeux avant quil ne soit trop tard ,les enfants de 12 ans de 10 ans de15 ans sont morts des fillettes de 2 ans et 4 ans ont perduent leurs yeux a cause des lacrimogene,le tout est documenter et sera envoyer a la cour penal international,il ne faut pas oublier le sort de saif al islam le fils de khadafi qui se croyait un messi

3.Posté par gainder le 21/02/2012 19:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonsoir wade avait dit a lex president du nigeria a ne pas briser un troisieme mandat,maintenant il a ce meme messieur devant lui,cest pas ridicule ca

4.Posté par joob gey le 21/02/2012 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

« UN DICTATEUR N’A PAS DE CONCURRENT A SA TAILLE TANT QUE LE PEUPLE NE RELEVE PAS LE DEFIT »
François MITTERRAND

5.Posté par moustapha le 21/02/2012 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je crois fermement que les opposants à WADE ne sont vraiment pas sure de leur victoire excepte MACKY SALL, je veux dire par là qu ils devraient mieux aller à la recherche du suffrage des senegalais au lieu de passer tout leur temps à manifester.ceci dit qu au soir du 26 fevrier ils n aurons que leurs yeux pour pleurer car les senegalais ne sont pas dupes comme ils le pensent.c est vraiment malheureux de leur part en ce sens que le pouvoir ne se donne pas dans la rue mais dans les urnes . quant à la candidature de WADE je dirai que c est du passe .

6.Posté par moustapha le 21/02/2012 20:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je viens encore une fois vous dire que le sieur CHEICKH BAMBA DIEYE n est pas à la hauteur des idees qu il incarne , il est presse , il est obnubile par un manque de charisme . ce faisant , il passe tout son temps à parloter àse mettre devant les objectifs de tous les medias et ceci tout simplement par ce qu il a peur d aller aux elections, qu il arrete car nous sommes tous fatigues de cette demarche vraiment profane.





Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image