leral.net | S'informer en temps réel

[Audio]Wade officialise sa candidature à la présidentielle de 2012

Il n’y a plus de doute, Abdoulaye Wade sera sur la ligne de départ de la présidentielle de 2012. Le chef de l’Etat a annoncé sa candidature depuis les USA. Dans une interview accordée à la voix de l’Amérique en marge de la signature d’une convention de 270 milliards de francs CFA sur le Millenium Challenge Account (MCA), le secrétaire général du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) a clairement indiqué : «je suis candidat en 2012 si Dieu me laisse longue vie, me laisse mon cerveau et ma santé, je serai candidat».


Rédigé par leral.net le Vendredi 18 Septembre 2009 à 04:27 commentaire(s)|

[Audio]Wade officialise sa candidature à la présidentielle de 2012





Le chef de l’Etat n’a pas manqué de s’en prendre à ses détracteurs qui ne souhaitent pas sa candidature. «Il y a des gens qui réclament la démocratie et qui ne sont pas des démocrates au Sénégal. Il faut laisser la voix au peuple sénégalais. C’est à lui d’apprécier les candidats. Que chacun se présente, que le jeu soit ouvert et qu’il n’ait pas de tricherie. Nous sommes dans une démocratie’’, a martelé Abdoulaye Wade. Cette subvention du gouvernement américain non remboursable de 270 milliards de nos francs du Millenium Challenge Account (MCA) est destinée au financement d’infrastructures dans des endroits précis du territoire sénégalais. La candidature du chef de l’Etat en 2012 avait déjà été annoncée la semaine dernière par es jeunes du PDS. Ibrahima Lissa FAYE pressafrik

http://www.leral.net/docs/wade_2012.mp3 http://www.leral.net/docs/wade_2012.mp3





1.Posté par thiedo le 18/09/2009 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Waw mame Wade Karim n'est pas l'ordonnateur des dépenses y a un commissaire des comptes etc. Mais Idy en tant que premier ministre était l'ordonnateur des dépenses des chantier de Thiès ? Idy amoul papa président wayyyyyy.

2.Posté par cere le 18/09/2009 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mr le president cest vs qui n;etes pas de bonne foie car idrissa seck n etait pas l ordonnateur ds les cantiers de ties et pourtant vs l avez mis en prison
la mort vient a tout moment il faut essayer de se repentir avant qu il ne soit tard
car tu as umilier des ent

3.Posté par le senegalais le 18/09/2009 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

si wade se présente sait qu´il est pir qu´un mobutu sesseseko .
et je prie à dieu à ce qu´il meurs bien avant 2012.
car je me demande ce que ces renards de l´afrique ont découvert dans le pouvoir ce que les blancs ne savent pas .
theyy ndeysan c´est domages puisqu´on n´a pas des gens qui peuvent dire non sur certains principes.
une personne saine qui modifie une contitution voté sur reférendum
donc à quoi sert l´oppinion publique d´une nation qui peut aussi oppiner pour le destituer par force.

4.Posté par badag51 le 18/09/2009 20:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

PAYEZ LES FACTURES DE BARA TALL
C’est chez nous, au Sénégal, qu’on voit tout maintenant. Sans être maître d’œuvre, administrateur de crédits, Mara a été accusé et mis en prison à propos des chantiers de Thiès. Voila que, ironie du sort, le plus grand expert du Sénégal et de l’Afrique se trouve dans une situation analogue avec les nébuleux chantiers de l’Anoci à la seule différence que ses responsabilités sont bien engagées et son père n’a rien trouvé de mieux à faire que de le déclarer innocent. Pour bien moins que cela, il a vite fait d’envoyer Idy en prison après avoir aligné des chefs d’accusations aussi scabreux les uns que les autres sans convaincre personne.
A l’évidence, tous ceux qui tremblent pour leurs leaders à la seule évocation du nom de Mara ont sauté malhonnêtement sur cette aubaine pour essayer de l’enfoncer jusqu’au jour où, celui qui n’a que l’accusation gratuite comme arme pour nuire à ses adversaires s’en est pris à leurs mentors.
Ils ont alors commencé à comprendre le sens des propos de Mara qui avait clamé son innocence et expliqué au peuple qu’il était victime d’un complot qui visait à baliser le chemin du pouvoir au prince. On a préféré se prêter au jeu de sa majesté dans l’espoir de se débarrasser d’un rival sérieux, poussant ainsi le vieux à croire qu’il dispose, avec cette propension à accuser ses adversaires, d’une arme redoutable. Mais Dieu est juste et il est entrain de donner raison à Mara sur tous ses contempteurs.
Le plaidoyer du vieux pour blanchir son fils s’est révélé un véritable chef d’œuvre d’incohérence, un tissu de contradictions, d’amalgames et de pirouettes. Tantôt c’est le prince qui est chanté pour la compétence, l’expertise et le génie dont il a fait montre dans la réalisation des infrastructures de l’Anoci, tantôt c’est quelqu’un d’autre qui responsable de tout ce qui a été fait surtout depuis la sortie du livre de Latif. Allez y comprendre quelque chose ! Madre de Dios ! C’est lui sans être lui. On est tenté de dire c’est qui finalement ?
Le tort fait à Mara et à ses proches, celui fait à Bara Tall et à ses employés ne sauraient passer par pertes et profits car le dernier mot revient toujours à Dieu qui n’a jamais récompensé les fautifs. Oui, celui dont personne ne doute de l’expertise et de la compétence, c’est bien Bara Tall qui n’a pas profité des faveurs accordées par un père hypercomplaisant pour trouver une place parmi les grands. Il doit son empire que l’on cherche à détruire à son mérite, à sa constance dans l’adversité, à son patriotisme et à son sens de l’honneur et de la dignité.
C’est comme Mara qui s’est forgé seul une dimension d’homme d’état et qui, grâce à sa hauteur de vue, sa perspicacité, sa constance et sa dignité dans l’épreuve a réussi à ouvrir les portes du palais à celui qui a su bien lui manifester sa gratitude en l’envoyant, sans raison, en prison pour pouvoir passer les clés à son fils. Aujourd’hui que tous ses plans sont tombés à l’eau, il a élaboré un autre qui pire que tous ceux qu’il a pu imaginer : se porter candidat à l’âge d’un siècle.
Badag51



5.Posté par xyz le 18/09/2009 21:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Franchement Wade est fort. Reconnaissez- le. Je ne vois pas qui peut le détrôner si ce n'est Dieu. En tout cas ces incapables d'opposants sénégalais ne peuvent rien contre lui. Sawilène ta teury.

6.Posté par jah Man le 26/09/2009 13:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tous les malheurs de notre pays viennent de Wade.Votez pour lui -à cet age- est un acte de sabotage une haute trahison à la Nation Sénégalaise.





Hebergeur d'image