leral.net | S'informer en temps réel

Audition du chevillard Babacar Sarr : "A la Sogas, la viande d'âne est mélangée à celle de bœuf, chèvre et mouton"


Rédigé par leral.net le Samedi 21 Mai 2016 à 11:32 | | 12 commentaire(s)|

Babacar Sarr est la personne arrêtée, mardi dernier, au Technopole de Pikine en flagrant délit de dépeçage de deux ânes. A l'issue de sa garde à vue à la Brigade de gendarmerie de Hann, il a été déféré au parquet de Dakar, hier. Âgé de 54 ans, le sieur Sarr est poursuivi pour les délit d'abattage clandestin et de vente de viande impropre à la consommation. Face aux enquêteurs, informe le journal EnQuête, il a expliqué dans les moindres détails comment lui et ses complices se procuraient des bêtes, les tuaient et mettaient la viande sur le marché. Avec ses quatre complices, en fuite, il renseigne qu'ils se ravitaillaient à la Société de gestion des abattoirs du Sénégal (Sogas). Une fois les bêtes achetées, ils prenaient la direction du Technopole. Les bêtes étaient convoyées à bord de voitures "clandos". Là-bas, ils les égorgeaient et les dépeçaient. Cette phase terminée, le chevillard révèle qu'ils retournaient à la Sogas où ils parviennent à écouler la viande mélangée à celle de bœuf, chèvre et mouton. Babacar Sarr confie qu'ils vendaient le kilogramme de la viande d'âne à 700 FCfa et 800 FCfa. Tandis que la peau est cédée à 30.000 FCfa l'unité à une société chinoise établie à Dakar. "Une fois la viande vendue, nous tirons notre bénéfice et recommençons une nouvelle opération", dit-t-il avant d'ajouter sans scrupule cette révélation qui fait froid dans le dos : "Je ne peux pas compter le nombre de fois que nous avons eu à faire de telle pratiques. Depuis des mois, nous sommes dans ce business. Notre clientèle est diversifié".








Hebergeur d'image



Hebergeur d'image