leral.net | S'informer en temps réel

Augustin Tine aux femmes de la plateforme « And Jéggo » : « Un pays ne peut être développé sans vous »

La plateforme des femmes « And Jéggo », dirigée par la Coordonnatrice nationale Zahira Iyane Thiam Diop, a tenu, ce week-end, à Thiès, son assemblée générale constitutive. À cette occasion, la Coordonnatrice a procédé à la signature d'une convention de partenariat avec le directeur du Fonds de financement de la formation professionnelle (3Fp), Dame Diop.


Rédigé par leral.net le Lundi 6 Juin 2016 à 09:16 | | 0 commentaire(s)|

« Les femmes sont en train de matérialiser la vision du président de la République, Macky Sall, à travers le Plan Sénégal Émergent (Pse) », a soutenu Mme Diop. La présidente du comité scientifique de la plateforme, Dr Ndèye Arame Boye Faye, a indiqué, pour sa part, que cette structure regroupe plusieurs obédiences, plusieurs secteurs d’activités que sont l’agriculture, l’élevage, les femmes enseignantes, les universitaires, la société civile. Pour Dr Faye, la plateforme a senti la nécessité de regrouper les femmes au sein de la structure afin de contribuer à la mise en œuvre de la politique de développement du Sénégal. « Nous voulons que cette politique de développement prenne en charge les besoins des femmes », déclare-t-elle.

Soucieuses du développement de leur pays, les femmes de la plateforme « And Jéggo » ont signé une convention de partenariat avec le Fonds de financement de la formation professionnelle (3Fp), pour une durée de 2 ans. « Ce fond sert à accompagner les filles dans la formation professionnelle », a expliqué le Directeur du fond, Dame Diop, qui a promis d’accompagner les femmes de la plateforme dans la formation.

Le ministre des Forces armées, Augustin Tine, qui présidait la cérémonie, a salué l’initiative de la plateforme. « Je ne sais pas si c’est fait de façon express ou pas mais, sur le logo, les femmes de la plateforme ont porté sur leur tête le Pse », a-t-il dit avant d'ajouter : « Le président de la République, dans son Yonnu Yokkuté avait inclu en priorité les femmes et les enfants. Je crois qu’un pays ne peut être développé sans les femmes. Avec les femmes tout va bien ».

S’agissant des projets de la plateforme, Dr Ndèye Arame Boye Faye a annoncé la réalisation de plusieurs projets dont une mutuelle de santé. « Nous savons que la plupart des femmes dans cette organisation n’ont pas de prise en charge médicale. Et, c’est important de mettre en place cette mutuelle, afin de permettre aux femmes de se prendre en charge et la santé de leurs enfants. Elle sera présente à Dakar et dans toutes les régions du Sénégal », a-t-elle informé.

Fara Mendy






Hebergeur d'image