leral.net | S'informer en temps réel

Autonomisation des femmes: 15 ministres de la Cedeao en conclave à Dakar à partir d’aujourd’hui


Rédigé par leral.net le Lundi 12 Janvier 2015 à 22:28 | | 2 commentaire(s)|

Autonomisation des femmes: 15 ministres de la Cedeao en conclave à Dakar à partir d’aujourd’hui
Une réunion regroupant 15 ministres de la Cedeao chargés du Genre et 30 experts s’ouvre à partir de lundi à Dakar et jusqu’ au 17 janvier. L’annonce a été faite hier lors d’un point de presse par Dr Fatimata Dia Sow, la Commissaire aux affaires sociales et au genre à la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

« L’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes » est le thème de la rencontre internationale de la Cedeao qui débute aujourd’hui par la réunion des experts. Ceux-ci analyseront quatre documents qui seront soumis aux ministres chargés du genre qui se rencontreront le 16 janvier. Selon la commissaire, le premier document porte sur la situation de la mise en œuvre de la politique genre de la Cedeao dans les 15 pays. « Ce document fait la synthèse des acquis et des contraintes que nous avons dans la prise en compte effective du genre dans les pays », a souligné Mme Sow.

Les experts plancheront aussi sur un « acte additionnel pour l’égalité entre l’homme et la femme pour un développement durable ». « C’est un document additionnel qui vient en surplus de la déclaration des chefs d’Etat et de gouvernement en 2002 sur l’égalité entre l’homme et la femme. Il concerne toutes les disciplines de la vie économique et sociale », a dit Mme Sow. La migration sera aussi au cœur des travaux. « La majorité concerne en majorité les femmes. Quand les conditions de vie sont mauvaises, les populations migrent dans d’autres pays avec des difficultés liées à l’accès à la terre et à l’alimentation », a indiqué la commissaire de la Cedeao qui ajoute que le commerce transfrontalier sera aussi abordé. Il s’agit, selon Mme Sow, de voir comment améliorer la productivité dans la sous-région.

Une déclaration sur le kidnapping des filles de Tchibock au Nigéria est aussi attendue à la fin des travaux. « Ce kidnapping a fait beaucoup d’échos et la préoccupation internationale a tendance à s’estomper. Nous voulons que ça soit une libération effective. C’est un attentat au respect et à la protection des femmes », a souligné Mme Sow. « Nous voulons que les chefs d’Etat puissent prendre en compte la situation des filles », a poursuivi la commissaire qui annonce également un plan d’action pour une meilleure protection sociale des populations.

Babacar DIONE






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image