Autoroute AIBD-THIES, un atout de taille pour l'économie du pays

La construction de l’autoroute Diamniadio-Aibd-Mbour-Thiès fait partie de ces vastes chantiers ouverts à travers tout le pays avec pour objectif de permettre au Sénégal de disposer de l’un des meilleurs réseaux routiers capables d’accompagner la politique de l'Etat vers l'Emergence.


Rédigé par leral.net le Vendredi 17 Février 2017 à 10:47 | | 0 commentaire(s)|

Prolongement de l’axe autoroutier Diamniadio -Aibd lancé au mois de juin 2014, le projet de construction de l’autoroute Aibd-Mbour -Thiès entre dans l’ouverture prochaine de l’aéroport international Blaise Diagne (Aibd) qui est au cœur de ce dispositif infrastructurel. 

 L’autoroute Aibd-Mbour -Thiès dont la réalisation a été confiée à l’entreprise China international water electric corporation (Cwe) qui sera construite en référence aux standards les plus élevés, fait partie de cet ambitieux programme. Et sera un atout de taille pour l’économie du pays, la compétitivité de Dakar comme hub industriel, aéroportuaire et maritime de la sous-région.

Selon le directeur des autoroutes et des partenariats public-privé de l’Agence des travaux et de la gestion des routes (Ageroute), Bocar Malick Mbow, Aibd-Mbour  représente l’une des branches de l’autoroute Aibd-Mbour -Thiès, car, fait-il remarquer, le projet globalement constitue le prolongement de l’autoroute Dakar-Diamniadio -Aibd qui a été scindé en deux branches.

La première va à Thiès sur un linéaire de 16 km et la seconde va vers Mbour  sur 39 km. 

Les deux tronçons autoroutiers font 55 km. En plus de ces tronçons autoroutiers, il est prévu quelques voies de connexion.

« Nous avons prévu 7 km de route de connexion pour assurer la desserte de l’aéroport international Blaise Diagne (Aibd), de la Zone économique spéciale intégrée de Dakar (Disez) qui est accolée à l’Aibd, en plus de cela, il y a un cargo village, une zone militaire. Ce sont ces aménagements que l’on réalisera autour de l’Aibd », fait savoir Bocar Malick Mbow.

Ces travaux comportent plusieurs ouvrages d’art, trois échangeurs (Sindia, Poponguine, Mbour  ouest, Mbour  nord) et un grand échangeur carrefour à Thiambokh, 24 passages supérieurs et inférieurs, 5 giratoires, sans compter les dalots et autres structures de drainage des eaux de pluie.

Pour ce qui concerne les ouvrages d’art, soutient M. Mbow, une garantie décennale est prévue, s’agissant de l’infrastructure, certaines garanties sont prévues dans le contrat avec l’entreprise. 

Cette autoroute est prévue pour être mise en péage, mais M. Mbow précise, toutefois, que le schéma mis en œuvre pour la construction de l’autoroute Aibd-Sindia et Aibd-Thiès n’est pas le même que celui de Dakar-Diamniadio -Aibd. « Aibd-Mbour -Thiès n’est pas mis en œuvre dans le cadre d’une concession. Aujourd’hui, nous avons une infrastructure (première section Aibd-Somone, ndlr) qui sera fonctionnelle au plus tard en août prochain. Mais à terme, il est prévu que l’autoroute soit mise à péage. Il va donc falloir réaliser des aménagements additionnels pour assurer la collecte des recettes », indique-t-il.

Source Le Soleil

 
 










Hebergeur d'image