leral.net | S'informer en temps réel

Aux populations de la Première Tranche des Parcelles Assainies: Au nom du devoir de vérité?


Rédigé par leral.net le Dimanche 23 Août 2015 à 00:29 | | 2 commentaire(s)|

L’acte III de la décentralisation a consacré la participation citoyenne comme étant une composante essentielle dans la gestion de la cité.Les citoyens ne sont plus de simples spectateurs ou des administrés passifs, mais des acteurs qui ne doivent plus attendre d’être impliqués afin d’agir dans les affaires les concernant au premier chef.
Le Maire, Monsieur Aliou Sall, qui a fait le pari fou de sortir Guédiawaye de sa situation de cité-dortoir, pour en faire une Ville Émergente, l’a tellement bien compris qu’il a toujours impliqué et responsabilité les populations dans toutes ses actions. Cette démarche participative qu’il a adopté alors qu’il sollicitait les suffrages des citoyens, ne l’a jamais quitté, une fois élu Maire de la Ville.

Le Maire Aliou Sall, plébiscité par le peuple, a décidé, non point seulement de se démarquer radicalement des méthodes de gestion claniques, mais aussi et surtout de défricher le chemin du développement véritable. Il ne s’agira pas d’une aumône offerte au peuple, le changement en cours n’étant pas du monde de la charité mais de la justice.

Les forums organisés dans les cinq communes, entièrement financés par le Maire de la Ville est une preuve, si besoin en était encore, de son esprit d’ouverture et de sa générosité exceptionnelle.

Toutes les communes sont certes concernées par les largesses du maire, mais il n’est nullement exagéré de dire que celle de Golf Sud a eu la part belle.
- Les groupements de femmes, sont encadrés et financés
- Les jeunes sont valorisés et promus comme cadres dans l’administration municipale
- Les étudiants sont accompagnés
- Les lieux de cultes sont réhabilités
- Les routes inondées sont immédiatement assainies en attendant la mise en œuvre de la solution définitive
- Les rues et places publiques sont éclairées avec un apport de 23 millions du maire de la ville
- Les personnes ressources ainsi que les leaders de la commune sont reçus et constamment consultés par le maire.

Que réclamer de plus ?
Le Maire Aliou Sall Tient ses promesses.

Alors si tant est qu’une marche devrait être organisée par les populations de la Première Tranche, ce devrait pour remercier et soutenir le Maire Aliou Sall. Nous comprenons et acceptons que des gens puissent réclamer un meilleur cadre de vie, nous soutiendrons toute initiative allant dans le sens de l’amélioration des conditions de vie de nos valeureux concitoyens. Nous nous battrons aux côtés de tous ceux qui estiment que les réformes annoncées ne doivent pas rester de vaines promesses électorales.

Cependant ce que nous n’accepterons jamais c’est que des gens mal intentionnés, utilisent des prétextes fallacieux, afin de s’attaquer à la personne du maire. Nous nous opposerons de toutes nos forces à tous ces politiciens encagoulés, amers et à l’esprit revanchard, qui essaient d’affaiblir l’institution municipale en utilisant des chemins détournés.

Victor Hugo disait ceci : « La force et l’avenir d’un peuple résident en la confiance qu’il a dans les institutions qu’il a créées »

Alors nous demandons aux populations de Golf Sud, notamment celles habitant la Première tranche (P.A. U 1 – U 6) de ne point écouter ceux qui ont la calomnie à la bouche et le dénigrement en bandoulière, pas plus de ne prêter oreille aux thuriféraires et autres ambitieux qui se voient au faîte du pouvoir tout en s’aplanissant dans la boue du servilisme.

Nous considérons comme évident que des citoyens utilisent le droit de marche afin d’exprimer leur désaccord, mais il est indécent que des individus aux intentions douteuses puissent en profiter pour essayer de faire chanter le maire de la ville.

Nous avons besoin d’institutions fortes et crédibles, seules gages de stabilité, de liberté et de développement. Nous estimons nécessaire de régler l’équation de la coexistence de l’ordre républicain, de la démocratie et de la liberté.

Nous, populations de Golf Sud, Première Tranche, avons décidé de régler cette question en reprenant notre souveraineté et de l’exercer à travers une institution municipale crédible dans laquelle nous avons confiance.

Nous, populations de Golf Sud, Première Tranche, veillerons à ce que nos concitoyens ne fassent plus la courte échelle à des politiciens impatients d’accéder au sommet.

Ce qui est important, c’est la stabilité de l’institution municipale ainsi que sa capacité à prendre en charge les aspirations des citoyens. Voilà donc le soubassement du pacte Républicain, faire en sorte que chaque habitant de Guédiawaye puisse emprunter la voie de l’émergence sans entrave, accompagné en cela par des institutions exclusivement à son service.

Nous jeunes de Golf Sud, Première Tranche, avons fait le pari de ne jamais laisser le maire Aliou Sall, marcher tout seul. Nous nous entêtons à adorer notre ville, à avoir confiance dans les institutions qui l’accompagnent. Nous avons foi en la grandeur des citoyens, en leur capacité à faire le bond qualitatif tant souhaité. Nous restons convaincus que le maire Aliou Sall saura se mettre à la hauteur des aspirations des habitants de Première Tranche, en faisant fi de tous les calculs politiciens. Le pacte républicain qui le lie au peuple est plus fort que toute autre considération.
Vive la Ville de Guédiawaye
Vive le Maire Aliou Sall

Pape M. FALL
Chef du Bureau Partenariat et du Cooperation Decentralisée de la ville de Guédiawaye.
Responsable Politique Apr de la Première Tranches des Parcelles Assainies.

Merci Bonne Réception.
Cordialement






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image