leral.net | S'informer en temps réel

Avec des combats à mains nues : Le drame plane sur l’arène sénégalaise

La lutte avec frappe est spécifique au Sénégal. Elle est même devenue un art qui fait courir des milliers d’amateurs et autres observateurs. Ces derniers prennent toujours d’assaut les gradins des stades pour admirer les combats au programme. Seulement, au vu de la violence des coups que se donnent les différents protagonistes, le pire n’est pas à exclure. Ancien champion du monde de Kick boxing, le Français Fabrice Allouche, s’étonne, d’ailleurs, de voir des poids lourds de plus de 100 kg se donner des coups de poing sans aucune protection.


Rédigé par leral.net le Mardi 1 Juin 2010 à 22:51 | | 5 commentaire(s)|

Avec des combats à mains nues : Le drame plane sur l’arène sénégalaise
Sur un enchaînement de coups de poing, Tonnerre de l’écurie Pikine Mbollo a mis KO Yékini Junior de l’écurie Ndakarou. Ce combat qui a opposé deux jeunes poids lourds de plus de 100 kg et qui a eu lieu, avant-hier dimanche, au stade Demba Diop, n’a duré que le temps d’une rose. En effet, en une minute et 41 secondes, Yékini Junior a vu des éclairs devant les coups de Tonnerre. Les violents coups de poing reçus en pleine figure, lui ont fait voir des étincelles, en plein jour. Et c’est sans se soucier sur le coup de son état de sa santé que le trio arbitre a levé la main droite de Tonnerre pour siffler la fin du combat. Le ‘viva’ envahit les gradins du stade Demba Diop et les rues de Pikine et Yeumbeul (fief du vainqueur).

Par contre, du côté de l’écurie Ndakarou, c’était le silence radio. En effet, très atteint par les coups de son adversaire, Yékini Junior avait du mal à se relever. C’est un des membres de sa ‘garde rapprochée’ qui l’aidera à se mettre debout et à sortir du cercle des sacs. Yékini Junior semblait avoir perdu conscience. Mais, les médecins qui étaient à quelques mètres de lui, semblaient ne pas s’en rendre compte. Le promoteur de ce combat, Gaston Mbengue, quant à lui, semblait être fier d’avoir à ses côtés le ‘roi’ du Mbalax, Youssou Ndour. Parrain de cette ‘belle’ affiche de deux jeunes loups de plus de 100 kg, le ‘roi’ de la musique sénégalaise, sans se soucier de l’état de santé du vaincu, distribuait son sourire à tout va. Il faut aussi mettre dans ce lot ces nombreuses personnalités qui avaient rempli la loge officielle de Demba Diop. En ce même moment, Yékini Junior continuait à vivre son mal. Des blessures qui pourraient lui laisser des séquelles après sa carrière de lutteur.

Plus grave que le cas de Yékini Junior, bien des lutteurs sénégalais ont reçu des coups de poing qui leur ont fracassé le nez, l’arcade sourcilière ou la bouche. Mais, on en rit dans l’enceinte de l’arène. Sans se rendre compte qu’à cause du fait que les lutteurs se battent à mains nues et sans aucune précaution, le drame plane tous les week-ends dans l’arène, ainsi que l’a remarqué l’ancien champion du monde de Kick boxing, le Français Fabrice Allouche.

En suivant la lutte avec frappe, M. Allouche qui séjourne au Sénégal depuis quelques semaines, ne cesse d’exprimer ses craintes. ‘J’ai regardé quelques combats de lutte avec frappe. Je trouve ce sport impressionnant. En plus de sa dimension sportive, il intègre une dimension culturelle et folklorique’, apprécie-t-il. Le seul hic, indique-t-il, ‘c’est le risque auquel s’exposent les combattants. Je ne vois notamment pas les gens porter des gants ou des casques pour atténuer les coups donnés ou reçus. Un coup donné va avec beaucoup de poids. Il est alors trop risqué de voir des combattants, d’une centaine de kilogrammes ou plus, se donner des coups de poing à visage ouvert. C’est trop risqué’, prévient Fabrice Allouche qui, après sa carrière de Kick boxeur, s’est lancé dans la formation pour devenir un formateur dans le sport de combat. Selon lui, ‘il y a bien un risque de frapper son adversaire avec les mains nues. Il y a un réel danger. Mais, la lutte est une tradition sénégalaise, je pense qu’il faut bien la respecter. Toutefois, si elle veut s'exporter à l'étranger, elle devra utiliser des petits gants et penser surtout à la sécurité de ses athlètes’, insiste-t-il.

Revenant sur son cursus, l’ancien champion du monde de Kick boxing indique avoir tout arrêté, il y a quatre ans. ‘J'ai repris mes études pour améliorer mes acquis par diverses formations afin de devenir un coach mental. Je suis devenu un préparateur physique et mental des sportifs de haut niveau’, se présente-t-il. ’J'ai des compétences aussi en nutrition et en massage pour permettre au sportif de récupérer convenablement, surtout si ce dernier avait un problème avant l'événement’, a-t-il ajouté. Et Fabrice Allouche qui est âgé d’une trentaine d’années, se verrait bien dans la lutte sénégalaise. Il se dit même disposé à mettre son expérience au profit de cette lutte. ‘C’est vrai que c’est un sport qui est propre au Sénégal. Mais, il passionne tout le monde.

C’est aussi vrai qu’on organise des combats pour se donner des coups mais, il faut quand même prendre le soin de bien protéger les combattants. Personne n’a besoin de voir un sportif laisser sa vie ou prendre des coups qui pourraient lui faire avoir des traumatismes, dans un sport de combat. Avec toute modestie, je pense qu’il y a réellement des améliorations à apporter pour sécuriser les combats’, a-t-il préconisé pour parer au pire, avant d’ajouter qu’il est aussi loisible d’’améliorer la technique de frappe et les positionnements des lutteurs. Je suis prêt à tenter une expérience avec un lutteur sénégalais ou une écurie. Je ne m’engage pas pour chercher de l’argent. Ce n’est pas là mon intention. Je veux juste m’engager pour aider à lutter contre le risque qui plane dans la lutte. Je veux ainsi échanger et faire partager mon expérience en matière de frappe avec les poings. Parce que, pour faire évoluer un sport, il faut parfois s'ouvrir à d'autres méthodes d'entraînement’, croit-il savoir.

Mamanding Nicolas SONKO
Source Walfadjri



1.Posté par DIOUF le 02/06/2010 02:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout à fait avec cette analyse tout à fait pertinente et qui malheureusement n'intéresse pas les amateurs de la lutte avec frappes, je déteste ce genre de combat à cause justement de ce genre de comportement,surtout que d'un jour à l'autre il peut y avoir mort d'homme. Le plus drôle dans cette histoire c'est que la tête de file de cette corporation est un homme de la santé donc qui entrevoie clairement ce qui pourrait en découler.

2.Posté par ibou le 02/06/2010 04:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut avoir des gants pour protection comme le sport de combat americain "ufc" ils ont des protege dents et des petit gant pour les mains ...

3.Posté par amina le 02/06/2010 12:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

avec ces torrides coup reçu tot ou tard un lutteur va mourir au milieu du stade ca mome on en disconvient pas

4.Posté par ba le 02/06/2010 13:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'avoue que c'est complètement dégueulasse ce qui se passe dans l'arene ......un lutteur est gravement bléssé ...il va chez ardo et le publique enthousiaste applaudit à tout rompre ....un lutteur est content d'envoyer son vis à vis chez Ardo .....sans se rendre compte des dangers qui pourraient advenir ...et même on entend des reporters déçus qu'il n 'yait pas de lutteur blessé ou ko ...
il faut revoir ce réglement
on dit que la lutte avec frappe ..c'est notre thiossane ... c'est faux .. la lutte avec frappe qui n'est pratiquée que par les wolofs ..
le gouvernement doit prendre des mesures pour éviter le pire qui est en train de fiare son chemein ...quand arrivera t il ?je souhaite qu'il arrive en retard ou jamais ..mais attention
les sénégalais ont de plus en plus un penchant vers la violence ..attention danger

5.Posté par tafaa le 04/06/2010 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lii fowoume goor la

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image