leral.net | S'informer en temps réel

Awa Marie Coll Seck : "On doit veiller au relèvement de la qualité des produits destinés à la consommation nationale et à l’exportation"

Inciter à relever le niveau de qualité sanitaire des produits destinés à la consommation, tel est le mot d’ordre lancé par le ministre de la Santé qui a présidé, avant-hier, l’ouverture de l’atelier de restructuration du Comité national de Codex Alimentarius.


Rédigé par leral.net le Mercredi 19 Août 2015 à 09:16 | | 4 commentaire(s)|

Une rencontre sur la restructuration du Comité national du Codex alimentarius s’est donc ouverte, avant hier, à Dakar par le ministre de la Santé et de l’Action sociale. Awa Marie Call Seck a souligné que la Sécurité sanitaire des aliments (Ssa) est confrontée, depuis quelques décennies, à de nombreuses crises alimentaires du fait de nombreux facteurs tels que l’intensification des échanges, le développement des technologies, les changements notés dans les habitudes alimentaires. Il s’agit, selon elle, "de définir les conditions institutionnelles, juridiques et financières de la restructuration du Comité national du Codex alimentarius (CNCA)". L’atelier qui dure quatre jours se tient en présence des comités nationaux de Codex alimentarius représentant des tribunes appropriées de discussion afin de mettre au point des positions nationales sur les questions relevant du Codex. A cet effet, ils constituent des organes consultatifs qui assurent la coordination et la concertation entre les parties concernées par les travaux du Codex alimentarius. Le Sénégal, a rappelé Awa Marie Call Seck, après son adhésion à la Commission du Codex alimentarius, a créé par décret n°83-1204 du 24 novembre 1983 le Comité national en vue de conseiller les autorités sur les questions liées au Codex en matière de normalisation.

Cependant, le ministre de la Santé a signalé qu’en raison de quelques distorsions causant une certaine léthargie dans le fonctionnement, force est de constater que, depuis sa création, les objectifs fixés n’ont pas été atteints, "mais actuellement, les choses sont en train d’évoluer", a-t-elle rassuré. Le Pr Amadou Diouf, Président du Cnca de souligner : « L’institution regroupe tous les acteurs qui devront à travers leurs activités donner un sens à son existence. Je veux parler des organisations socioprofessionnelles, des associations de défense des intérêts de consommateurs du secteur privé et des institutions de l’Etat. Les partenaires représentants le Bureau interafricain des ressources animales de l’Union africaine (Ua-Ibar) et de la Fao également vont assister à cette rencontre capitale". Les membres du Comité national du Codex alimentarius, les représentants de structures impliquées dans la SSA, vont échanger, durant les quatre jours, sur les modalités de l’application des normes pour mieux assoir une réglementation et relever ainsi le niveau de qualité sanitaire des produits destinés à la consommation nationale et à l’exportation.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image