leral.net | S'informer en temps réel

BAISSE DU PRIX DU CARBURANT : Les transporteurs exigent une seconde baisse pour une répercussion sur les tarifs

NETTALI - Le prix du transport ne suit pas la baisse survenue sur le prix du carburant consécutive au repli du prix du baril de pétrole au plan international. Les usagers le réclament, mais les transporteurs exigent une seconde baisse du prix du carburant pour envisager de la répercuter sur le transport, rapporte Sud Fm.


Rédigé par leral.net le Dimanche 14 Septembre 2008 à 18:09 | | 0 commentaire(s)|

BAISSE DU PRIX DU CARBURANT : Les transporteurs exigent une seconde baisse pour une répercussion sur les tarifs
Au niveau des principales gares routières de Dakar, à Petersen pour le transport urbain et à Pompiers pour le transport interurbain, la baisse du prix du gasoil ne se fait pas sentir sur le prix des dessertes assurées par les minibus Tata, cars « ndiaga ndiaye » et autres « sept places ». « C’est une mauvaise habitude qu’ont les transporteurs sénégalais. Lorsque le prix du carburant augmente, ils s’empressent de le répercuter sur le prix du transport. Mais quand il y a une baisse, ils font semblant de ne pas être concernés et laissent les prix en l’état. Ce n’est pas sérieux », se plaint cet usager trouvé à la gare routière de Petersen.

Selon Ibrahima Seydou Diagne, secrétaire général du regroupement des transporteurs urbains, « c’est le gouvernement qui doit bien diminuer le prix du carburant pour que nous puissions à notre tour le répercuter sur le prix du transport ». Son collègue Bouna Wade, Secrétaire général du regroupement des transporteurs interurbains est plus catégorique. A l’en croire, « il faut espérer une seconde baisse du prix du gasoil pour envisager une baisse des tarifs du transport ».

La situation est plus compliquée dans les régions de l’intérieur, particulièrement à Ziguinchor où les routes défoncées, le manque de pièces détachées et l’enclavement renchérissent les coûts du transport. Selon Abdou Badji, Secrétaire administratif du regroupement local des transporteurs, « en faisant les prix du transport entre Dakar et Ziguinchor, ils ont omis de tenir compte que c’est un tarif international. Ce qui fait que le prix passe de 8000 à 9000 F Cfa ». Pour les déplacements à l’intérieur de la région, c’est la croix et la bannière pour les usagers. Le plus petit tronçon est facturé très cher. Il arrive de payer 1000 F pour une distance de moins de 40km.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image