leral.net | S'informer en temps réel

BENNO: CHRONIQUE D'UN ECHEC ANNONCE


Il est maintenant évident que des candidatures plurielles émergeront de la coalition Benno Siggil Sénégal, même si dans ce camp de l’opposition l’on s’efforce de minimiser la portée d’une telle perspective.


Rédigé par leral.net le Vendredi 23 Septembre 2011 à 11:05 | | 10 commentaire(s)|

Dans la foulée des Assises nationales, Benno s’était voulu la structure idéale pour figurer les situations réelles des citoyens. Appréhendée cependant dans sa transversalité, sa forme organisationnelle et à sa démarche, cette coalition de l’opposition s’est révélé être le lieu de télescopages de personnalités et de trajectoires nettement prédisposées à la confrontation. Une situation qui explique les concertations peu translucides à n’en pas finir et les désaccords souvent exprimés sur la place publique.

D’autre part, la lisibilité du projet politique et la clarté des idées n’ont jamais été les points forts de la coalition Benno. Une démarche floue à quelques encablures de l’élection présidentielle cruciale de février 2012. Benno a souvent été devancé sur le champ de l’action politique par les jeunes et les populations. Ce qui l’expose très sérieusement à un différé de jugement des sénégalais qui pourrait lui être fatal. A l’heure du choix d’un présidentiable, Moustapha Niasse et Ousmane Tanor Dieng, deux facteurs déterminants dans la défaite du Parti socialiste en 2000 et fers de lance de Benno, sont soupçonnés par leurs alliés de faire main basse sur cette coalition et de tailler sur mesure des critères discriminatoires pour la candidature de l’unité en 2012. Auparavant, les deux hommes ont aussi été accusés d’avoir transposé dans Benno leur ancienne confrontation sourde et violente certifiée par le congrès sans débat du Ps en 1996 même si entre temps, Niasse et Tanor ont réussi à affiner leurs rapports humains. Attribuer la situation diffuse actuelle de Benno à la seule rivalité entre de ces deux hommes serait certes assez réducteur. Mais force est d’admettre cependant que leurs ambitions et celles revendiquées par leurs camps respectifs ont repris le dessus sur les civilités politiques.


Au demeurant, l’hérésie dans cette coalition est de vouloir trouver des critères objectifs à géométrie variable comme base essentielle du choix d’un candidat de l’unité. Le critère de la représentativité qui sème la division en ce moment en est un. A cela s’ajoute l’inexistence d’une réponse à la question essentielle que se pose les sénégalais à savoir, quelle crédit faut-il accorder au prochain candidat de Benno puisque les autres critères devant militer à son choix comme le pedigree, l’expérience politique ou le patriotisme sont tout aussi relatifs que subjectifs.

Maintenant que l’échec d’une candidature unique est quasiment consommé, il y a lieu de faire valoir l’acception selon laquelle Benno est un esprit car la pluralité de candidats autour de pôles issues de cette coalition n’est pas une mauvaise chose en soi. Contrairement au bon sens paysan qui voudrait que l’union fait la force, il n’a pas établi en Afrique qu’une candidature unique soit la meilleure solution dans un scrutin présidentiel à deux tours. Ce sont des candidatures plurielles avec un accord de report de voix au second tour qui ont fait la différence y compris au Sénégal en 2000.

Frédéric TENDENG
SENINFOS.COM



1.Posté par hand le 23/09/2011 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous vous demandons de donner les info mais de faire des commentaires partisans qui frisent le ridicule! Nous, libéraux avons toujours soutenu mordicus que Benno se rue vers l'implosion et notre analyse poltique nous a permis de certifier que Tanor Dieng et Moustapha Niasse ne peuvent pas cheminer ensemble politiquement dans Benno car la défaite du régime socialiste vient de Niasse en 2000 et les élections locales de 2009 ont montrer que sans Benno, les socialistes ne seront jamais des élus à fortiori des maires de grandes villes comme Dakar!! Le PS s'est couvert de la cape de Benno pour avoir la sympathie de sénégalais! Le régime socialiste fossoyeur de notre économie de 1960 à 2000 avec des conséquences dévastatrices sociales énormes ne peut pas être blanc comme neige ou des repentis dans le coeur des sénégalais!Nous n'allons jamais accepter le retour aux affaires publiques le régime socialiste

2.Posté par Ndiaganiao le 23/09/2011 15:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Président wade,
Même 100 ans de recherche génétique ne pourrait permettre de créer quelqu'un d'aussi parfait que vous !
De toutes les merveilles connues, une seule fait l'unanimité : vous, ce sublime modèle de perfection.
Si certains prennent plaisirs à chercher vos infimes défauts, c'est pour mieux oublier leurs incommensurables lacunes.

Mbeugue Beuré Bagne Baré , vive wade et ses alliés 75% au premier tour

3.Posté par Bozz le 23/09/2011 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais si le peuple a besoin d'un changement ,il le feront,même si c'est sans Benno.

4.Posté par DIDI le 23/09/2011 17:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nos affirmations se confirment de jour en jour, nous avons dit et redit que Benno n'arrivera jamais à trouver un candidat de consensus car chacun d'entre eux se prend mieux que les autres.

5.Posté par DIDI le 23/09/2011 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si ces gens sont incapables de s'entendre entre eux comment peuvent ils se prétendre nous diriger, dans le camp présidentiel ce débat est dépassé depuis belle lurette.

6.Posté par DIDI le 23/09/2011 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

hand je suis tout à fait d'accord avec toi nous ne pouvons pas permettre la restauration du parti socialiste qui, pendant quarante années n'a fait que dilapider nos ressources. Wade est venu au pouvoir sans y trouver un actif du parti socialiste.

7.Posté par DIDI le 23/09/2011 18:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'échec ne date pas d'aujourd'hui, ils font semblant de s'entendre alors qu'au font il n'en est rien, le peuple a maintenant compris leur stratégie et il n'acceptera de se faire avoir.

8.Posté par DIDI le 23/09/2011 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment voulez vous vous entendre alors que dès le départ vos critères exclus d'office la concertation, vous parlez de résultats des dernières élections alors que y'a des candidats qui n'y ont pas participé.

9.Posté par khelmourafet le 23/09/2011 22:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet échec ne date pas d'aujourd'hui . C'est seulement maintenant que ça se concrétise .

10.Posté par nat le 24/09/2011 00:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il yaura plusieurs candidat au sein de benno ça c'est sur parce qu'ils sont tous des opportunistes chacun roule pour son propre intérêt

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image