leral.net | S'informer en temps réel

BENNOO (S) et la Candidature unique : l’Impasse inutile

Partons du principe acquis que la candidature de Abdoulaye Wade n’est ni légalement ni légitimement recevable en l’état actuel de la charte fondamentale de notre pays. Les forces vives ayant fait échec à la tentative de suppression du 2ème tour et au projet de dévolution monarchique le 23 juin 2011, la présidentielle de 2012 apparait désormais comme une étape cruciale dans un processus de changement et de maturation politiques de la démocratie sénégalaise.


Rédigé par leral.net le Samedi 15 Octobre 2011 à 02:06 | | 11 commentaire(s)|

BENNOO (S) et la Candidature unique : l’Impasse inutile
Au camp du pouvoir, à son candidat ou à ses candidats, qui faudra t-il opposer pour mettre fin à l’Alternance wadienne que la pratique du pouvoir a éloignée de toutes les aspirations et espoirs du peuple sénégalais pour en faire une gestion autocratique au service d’un projet politique dont l’unique objectif s’est révélé, en 11 ans, la mise en orbite d’un ‘’fils biologique’’.

Bennoo Siggil Senegaal, dans l’euphorie des résultats des locales de 2009, servait un discours sur la candidature unique pour coller, disait-on alors, à l’appel du peuple à l’unité de l’Opposition. Dans les états-majors de BSS, l’on ne discourait que sur l’aspiration des Sénégalais à se débarrasser de Wade et de son système, oubliant sûrement que les élections de 2009 n’étaient que le premier jalon que le peuple sénégalais posait dans sa marche contre l’Alternance wadienne.

Un qualificatif nouveau pour traduire la personnalisation et l’accaparement des fruits d’un combat national sénégalais par une minorité au service d’un seul Homme et de son clan. D’autres jalons ont suivi : les mobilisations populaires du 19 mars 2011, l’élan inédit de solidarité nationale autour de Jean Lefebvre et Bara Tall et l’apothéose du 23 juin 2011 en attendant d’autres. La stratégie du boa fonctionne toujours entre le peuple qui en a marre et le Pouvoir devenue proie.

BSS a dû manquer cet angle d’analyse de l’évolution sociopolitique du peuple pour tomber dans des conjectures autour de la candidature unique. La pratique du terrain social et citoyen leur a appris la vraie nature des choses. Candidat ou pas, Abdoulaye Wade ne fait plus rêver les Sénégalais. Son incapacité et celle de son gouvernement à assurer le minimum à la Nation (électricité, eau, denrées, éducation, santé et justice sociale), ont fini par le ranger avant l’heure dans les tiroirs de l’Histoire. Dès lors, pourquoi BSS s’obstine à foncer dans une impasse inutile à la quête d’un candidat unique. Une véritable chimère dans le landerneau politique sénégalais. Et comme pour enfoncer le clou, Benno Alternative 2012 accule BSS dans la même impasse non sans se targuer de travailler à la jonction de toutes les forces de l’opposition autour d’un candidat de l’unité et du rassemblement que son Comité de Sélection sortira de plis fermés.

Qu’il nous soit permis de mettre en doute la démarche de ces deux entités pourtant composées d’importantes organisations politiques et citoyennes conduites par d’éminentes personnalités dont l’engagement et la détermination au service la Démocratie ne font l’objet d’aucun doute. L’impasse dans laquelle, elles s’engouffrent est sans issue et inutile. Il nous parait important et encore d’actualité de leur suggérer d’autres pistes. Elles peuvent encore rebrousser chemin pour coller à la réalité de l’électorat sénégalais et du peuple.

En lieu et place de la candidature unique, parlons plutôt d’un Pôle de candidatures de l’Opposition dans sa totalité. Les forces en présence sont diverses et toutes relativement représentatives des multiples composantes de l’électorat national. A côté des socio-démocrates de BSS qui investiront Ousmane Tanor Dieng et Moustapha Niasse, scénario plus réaliste, Bennoo Alternative, véritable creuset de mouvements citoyens et de personnalités de la Société civile, présentera un candidat dit de la ‘’Société Civile’’. Les Indépendants du G4 et d’autres devraient pouvoir s’entendre aussi en leur sein pour se regrouper autour d’un seul candidat. A côté de ces trois cercles, l’opposition libérale proposera les candidatures d’Idrissa Seck, Macky Sall, Cheikh T. Gadio et Aminata Tall.

Dans la perspective du 2ème tour, l’ouverture du cercle socio-démocrate BSS devra d’abord se faire en direction des autres partageant certaines conclusions des Assises Nationales comme le candidat de Bennoo Alternative, de celui des Indépendants et Macky Sall dans le cercle libéral. Cette jonction faite, il faudra nécessairement s’ouvrir à Idrissa Seck et Aminata Tall et Cheikh T. Gadio pour obtenir l’accord réciproque de soutien au candidat le mieux placé de l’Opposition face au candidat du camp du Pouvoir si tant est qu’il se retrouve au 2ème tour.

Ce pôle de candidatures constitue en notre sens la stratégie factuelle et réaliste pour sortir les entités Bennoo de leur impasse. Le débat sur la candidature unique ou candidat de l’unité doit être dépassé pour faire place à des plateformes programmatiques. Plusieurs choix seront alors offerts au peuple sénégalais. Et comme une Primaire nationale, le scrutin du premier tour départagera tous les protagonistes.

Moussa A. Diaw - Administrateur d’Entreprise Membre du Mouvement Yamalé moussaonline@gmail.com



1.Posté par Mor le 15/10/2011 09:00 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'est pas interdit de rêver. Je pense que c'est le début de la fin de tassaro. Comment on peut sortir des anneries pareilles.
Ce tassaro n'est composé que de personnes assoiffées de pouvoir, ce n'est pas le peuple qui les intéressent. Pour exemple où sont les promesses qui ont été faites en 2009, ce la fait deux ans qu'ils le pouvoir local.

2.Posté par YAZZ le 15/10/2011 13:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Parfois je lis des articles sans pour autant que je saches où ils veulent en venir. Regardez -moi cette article pourtant de façon très audacieux il se permet de souillé les 11 ans de règne avec succès du président Wade Autocrate dont vous dites il n'en est aucunement. Je pense qu'il y a plusieurs choses de positif à dire sur le règne de Wade vaut mieux que d'inventer un côté négatif qui n'existe même pas.

3.Posté par YAZZ le 15/10/2011 13:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mise en orbite vous dites non c'est que jalousie de votre part. Là où se trouve ce fils biologique beaucoup y ont échoué. Il continu de vous impressionner sur ses qualité de convaincre les bailleurs à venir investir chez nous au grand bénéfice du peuple.
Êtes vous d'accord que le plan Takkal est une réussite j'espère.

4.Posté par YAZZ le 15/10/2011 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous avez bien dit euphorie car ce qui est sûr Bennoo n'a même pas le profil du parti qui peut renverser Wade. Sauf dans leur rêve peut être.

5.Posté par MAFIOSA le 15/10/2011 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Où ils sont avec leur candidature unique. Ce n'est que par la bouche qu'ils sont unis mais les actes diffères.

6.Posté par MAFIOSA le 15/10/2011 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BSS se trompe les Sénégalais sont plus que jamais avec Wade.
Les raison on les connait. Comment est il possible que le peuple cherche à se débarrasser du président qui a mieux fait en 11 ans que ses prédécesseurs en 40 ans.

7.Posté par MAFIOSA le 15/10/2011 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Même pour une candidature unique ils ne parviennent pas à trouver une consensus.
Alors entre nous est ce que vous pensez que ces gens seront capable de gérer l’État.

8.Posté par LE CRAC le 15/10/2011 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si vraiment vous croyez que Wade ne fait plus rêvé les Sénégalais alors pourquoi vous vous attardez sur l’irrecevabilité de sa candidature.
Je pense que dans l'adversité on préfère celui qui est plus faible que nous alors allons aux élections et arrêtons de faire trop de bruit on verra qui sera en tête au finish.
Le résultat sera peut être une surprise pour vous mais une affirmation pour nous car on sait que Wade va gagner 2012.

9.Posté par LE CRAC le 15/10/2011 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le journaliste qui utilise le mot "INCAPACITÉ" pour le collé à Wade doit être vu comme quelqu'un de très limité. Wade n'a rien rien à nous prouver en se qui concerne sa CAPACITÉ de faire du Sénégal un pays émergeant. Il faut vraiment nous parler d'autre choses dont je pense être inexistant.

10.Posté par LE CRAC le 15/10/2011 14:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ÉLECTRICITÉ: la réussite du Plan Takkal
ÉDUCATION : 40% du budget National et on voit ce qui en suit. 5 université là où il y avait 2 plusieurs lycée.
SANTE: le pays d'Afrique le moins touché par divers fléaux. Lutte contre les IST le paludisme
SOCIALE: le Sénégal ne connait pas la famine depuis des temps.
INFRASTRUCTURES ROUTIÈRE, MINIÈRE, ÉNERGÉTIQUE, USINE DE MONTAGE AUTOMOBILE....

11.Posté par MAFIOSA le 15/10/2011 14:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bennoo est perdu. Ils savent qu'ils n'ont aucune chance devant Wade.
Mais c'est évident des amateur ne peuvent pas diriger le pays il faut de vrai pro.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image