leral.net | S'informer en temps réel

BIGNONA/Affaire Homosexuel : l’imam Badji pique une colère noire.

L’affaire de l’homosexuel qui payait des jeunes à 6000 CFA pour entretenir avec eux des actes contre nature a été condamné à 5 ans de prison ferme.


Rédigé par leral.net le Samedi 14 Septembre 2013 à 18:39 | | 6 commentaire(s)|

BIGNONA/Affaire Homosexuel : l’imam Badji pique une colère noire.
Et c’est justement cette peine de 5 ans de prison que l’Imam Mamadou Lamine Badji (photo) ne comprend pas. « Au moment où le président de la République a ouvertement rejeté l’homosexualité au Sénégal de même que toute les religions, comment peut-on retenir une peine aussi insignifiante contre ce promoteur des actes contre nature ?»
l’Imam Badji, dans son sermon du Vendredi 13 Septembre, demande à la population du Sénégal d’être très vigilante. Il exhorte les uns et les autres (population, pouvoirs publics) surtout la jeunesse sénégalaise à faire preuve de beaucoup de responsabilité personnelle d’abord puis collective. Mais Oustaz Badji, imam de la grande mosquée de la gare routière de Bignona ne comprend pas aussi comment un avocat sénégalais et musulman de surcroît, peut-il défendre un promoteur de l’homosexualité dans notre pays. « C’est une aberration » a-t-il dit.

Mamadou Lamine Badiane/Bignona.xibaaru.com



1.Posté par Fihru le 14/09/2013 20:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MAIS LE RÔLE D'UN AVOCAT C'EST DE MENTIR.
POUR AVOIR GAIN DE CAUSE...ET GAGNER DE L'ARGENT.

2.Posté par pd le 14/09/2013 21:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le role d'un avocat c'est de defendre les hommes de lhomme. arretter ces conneries, si les homos parle, vs allez voir que ds chaque famille il a un pd, ont cest tt... faite attention

3.Posté par naru tiris le 15/09/2013 00:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Donnez son signalement aux détenus qu ils lui FASSENT SA FETE A CE BATARD.
Il ne faut pas le laisser rentrer chez lui,il a déshonnoré des familles ici qu il CREVE ICI

4.Posté par Imams et marabouts pédés le 15/09/2013 14:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je crois que les religieux sont de grands hypocrites. Ils ne disent jamais rien contre leurs collègues homosexuels qui violent des mômes.

----

Affaire Du Marabout Pedophile : Une «vingtaine» D’eleves Sodomisés A Rufisque.
Oustaz Wade Utilise Du Mentholantum Pour Pénétrer Ses Victimes

Mame Mor Wade est un pédophile doublé d’homosexuel. Il abuse de plus de vingt  élèves dans ses nombreux daraas et se braque. Mais il sera confondu avec les témoignages des enfants et les certificats médicaux. La perquisition dans son bureau va confirmer que le maître coranique est un homosexuel. Il parle de «simple baiser et de caresses».

Vaseline, mentholantum, lubrifiants et coton. Ces objets, bien connus chez les homosexuels, sont le résultat de la perquisition effectuée chez le maître coranique, Mame Mor Wade. Ce jeune marabout, marié et père de trois enfants, a abusé d’une vingtaine d’élèves de ses daara. Un véritable scandale sexuel qui défraie la chronique à Rufisque. Dénoncé et mis sous les verrous, Oustaz Wade sera déféré aujourd’hui au parquet.

Depuis trois jours, les Rufisquois sont traumatisés par un événement d’une rare ignominie. Un marabout, titulaire de trois écoles franco-arabe (l’un à Colobane sur la route de la cimenterie de Rufisque et un autre à la cité millionnaire) a abusé près d’une vingtaine d’élèves tous apprenants dans ses écoles. L’affaire a été découverte quand un des enfants, qui se tordait de douleur, a refusé d’aller à l’école. Après plusieurs  interrogations, l’enfant révèle à son père que c’est le marabout qui le portait souvent sur  ses jambes pour abuser de lui. Le parent mène sa propre enquête et retrouve quatre autres victimes qui ont subi les mêmes actes. Les parents décident alors de porter plainte auprès du procureur qui ordonne l’ouverture d’une enquête. Oustaz Wade est finalement arrêté par la police de Rufisque.

Entendu une première fois, Serigne Mame Mor Wade reconnait les faits. Mais, s’empresse de préciser qu’il ne s’adonnait qu’à «des attouchements, de simples baisers et des caresses aux enfants qu’ils aimaient bien mais que jamais il n’a fait un acte contre-nature avec les enfants». La police interroge les six enfants qui avouent avoir été sodomisés à plusieurs reprises par le maître coranique. D’autres déclarent que Mame Mor les pousse à le sucer. Pis, les différents certificats médicaux révèlent qu’il y a eu bien pénétration. La perquisition ordonnée par le juge enfonce le jeune oustaz. Le marabout a un vaste bureau dans lequel les limiers ont trouvé toutes sortes d’objets de valeurs notamment un frigo rempli de provisions qui lui permettait d’appâter les enfants. La plus grande et surprenante découverte sera, sans aucun doute, la présence de vaseline, de mentholantum, de lubrifiant et de coton, des objets  bien connus chez les homosexuels. Dans le quartier, les habitants de Colobane, sans doute surpris par les nouvelles, n’en revenaient pas. Le père du marabout, grand érudit à Rufisque, a piqué une crise et s’est évanoui.

Cuisiné une seconde fois, Serigne Mame Mor se débine et se braque. Il  rejette en bloc toutes les accusations de ses élèves. La police revient à la charge et contraint le marabout à subir des tests pour prouver qu’il n’a aucune maladie sexuellement transmissible. Le test reste négatif. L’enquête se poursuit et la police attend d’éventuelles réactions.

Selon des informations, Mame Mor n’en est pas à ses premiers actes de pédophilie. Certaines de ses victimes ont plus de 16 ans et sont prêts à avouer. D’autres enfants de l’école qui se sont confiés aux parents sont prêts à témoigner. On parle de plus de vingt victimes. Ce marabout père de trois enfants, né le 1er décembre 1974, va payer très chèrement ses agissements. En effet, il sera déféré ce vendredi.

WalfGrandPlace

5.Posté par papi le 16/09/2013 08:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en tout cas le senegal est entrain de devenir le pays le plus gays d'afrique sans que les gens se rends comptes meme des fois en marchant a dakar la nuit des hommes te propose de te deposer sans meme les connaitres j'ai un ami gay sont appartement est payer par un entrepreneur marier de dakar il se voit regulierement en cachette depuis 2 ans c'est lui le deuxieme bureau

6.Posté par Ouza le 16/09/2013 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce vieux cheval de retour mérite la castration ou la peine capitale.
C'est un récidiviste qui sévissait déjà à la Médina (Dakar), où il fut arrêté et envoyé à Reubeuss où il ne resta que 3 mois. Expulsé du Sénégal, il est repassé par la Gambie pour venir s'installer en Casamance pour recommencer ce qu'il sait faire de mieux, détourner les jeunes pour satisfaire sa libido. Il semble qu'il sévissait au Zaire (RDC) et en Sierra Leone d'où il fut expulsé avant d'atterrir au Sénégal....

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image