leral.net | S'informer en temps réel

Baba Tandian persiste et signe : « Je suis très loin d’imaginer que je ne participerai pas »

Baba Tandian fait savoir à qui veut l’entendre qu’il se présentera sa candidature pour diriger la tête de la Fédération Sénégalaise de basket-ball. Il l’a fait savoir à la presse à la présence de son avocat et de plusieurs venus le soutenir.


Rédigé par leral.net le Jeudi 11 Juin 2015 à 16:24 | | 1 commentaire(s)|

Baba Tandian persiste et signe : « Je suis très loin d’imaginer que je ne participerai pas »
Ceux qui pensent que Baba Tandian ne fera pas partie des candidats qui vont postuler à la tête de la présidence de la Fédération Sénégalaise de Basket-Ball peuvent déchanter. « Je suis très loin d’imaginer que je ne participerai pas », a laissé entendre M. Tandian face à la presse. Pour ce qui est de sa candidature qui serait rejeté par l’article 18, Baba Tandian dégage en touche : « Personne ne comprend cet article. Je pense que las Cnbs (Comité de normalisation du basket- ball sénégalais) aurait pu avoir une sortie honorable plutôt que de juger ce genre de texte-là qui, finalement, n’a pas de sens. Parce qu’on ne peut pas empêcher un ancien président de fédération de se présenter, cela n’a même pas de sens », a-t-il dénoncé. Lui emboîtant le pas, son avocat Me El Hadj Diouf regrette cette « injustice » dont son client et ami fait l’objet dans le milieu du basket qui se trouve être un domaine dans lequel il excelle. « Ce qu’il faut d’abord regretter, c’est que des gens décident d’exclure des Sénégalais comme eux, décident d’écarter un homme du sérail qui a fait ses preuves dans le milieu du basket. L’on complote pour que M. Tandian ne revienne pas à la tête du basket », a laissé entendre l’avocat avant d’attaquer : « Il y a des gens qui viennent par effraction dans le basket et qui veulent l’écarter et s’ériger avec des ambitions peut-être légitimes, mais avec des non-dits ».

Portant son manteau de juriste, il fait savoir, par rapport à l’article 18 qui stipule que: « le mandataire doit être membre du bureau de son association et son nom doit figurer sur le formulaire d’affiliation de la saison sportive en cours ». « En tant que juriste, je ne vois pas de problème », a-t-il dit avant d’ajouter : « Nous avertissons solennellement ceux-là qui organisent l’assemblée générale, que l’article 18, même avec la nouvelle version, n’empêche pas le candidat Baba Tandian de se présenter ». Soutenu par plusieurs présidents de clubs dont l’ancien international de basket, Saer Gning, par ailleurs président de « l’association des souteneurs de Baba Tandian », le vice-président de 16 basket se dit prêt à reprendre la tête de la fédération qu’il a eu à diriger pendant plusieurs années.

Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image