leral.net | S'informer en temps réel

Babacar Gaye, porte-parole du Pds : « Que Macky Sall lutte ou qu’il ne lutte pas, il va lutter et il sera terrassé en 2017 »

Babacar Gaye, porte-parole du Parti démocratique sénégalais (Pds), est revenu sur la faible mobilisation constatée lors du dernier meeting du Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr). A l’en croire, l’opposition se contente du nombre de militants et sympathisants venus assister à leur manifestation, mais il rappelle avec insistance que personne n’a l’aura de Me Wade qui, à lui seul, draine des centaines de milliers de personnes.


Rédigé par leral.net le Lundi 24 Août 2015 à 09:35 | | 75 commentaire(s)|

Babacar Gaye, porte-parole du Pds : « Que Macky Sall lutte ou qu’il ne lutte pas, il va lutter et il sera terrassé en 2017 »
Babacar Gaye, porte-parole du Parti démocratique sénégalais (Pds), ne considère pas la faible mobilisation lors du meeting du Fpdr, tenu ce vendredi, à la Place de l’Obélisque, comme un flop. « On se contente de cette mobilisation. Pour nous, il y avait bel et bien mobilisation, surtout que les forces de l’ordre ont tout fait pour bloquer nos militants. Seulement, les gens ont tenu à faire le déplacement pour écouter les leaders du Front et communiquer avec eux », a-t-il déclaré avant d’ajouter, lors de l’émission « Sortie » de Walf Tv : « Je veux juste rappeler que ce meeting a été tenu en l’absence de notre Secrétaire général national. Et, tout le monde est d’accord que personne n’a l’aura de Me Abdoulaye Wade qui, à lui seul, peut drainer des centaines de milliers de personnes, qu’elles soient des militants ou de simples citoyens. Une personne comme Me Wade n’existe pas dans le monde de la politique au Sénégal. Il est unique en son genre ».

Malgré tout, il signale que l’opposition, sous sa forme actuelle, continuera le combat. « Les avocats utilisent les voies de recours qui sont possibles. C’est pourquoi, ils ont saisi la Cour suprême à propos des pourvois en Cassation de Karim Wade, notre candidat à l’élection présidentielle de 2017. En ce qui nous concerne, nous allons poser des actes politiques pour répondre à des décisions politiques. Ce dossier est éminemment politique, donc, en tant que politiques, nous ne pouvons que répondre par la politique », clame M. Gaye qui martèle : « De ce point de vue, que Macky Sall lutte ou qu’il ne lutte pas, il va lutter et il sera terrassé. Il n’y a aucun doute que nous le battrons en 2017, mais, il est important que le régime fasse tout ce qui est possible pour ne pas envenimer la situation ».






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image