leral.net | S'informer en temps réel

Badara Gadiaga de "Rewmi" : "Il faut impérativement qu'Idrissa Seck réorganise le parti (...) Rien ne marche à "Rewmi" (...) Les cadres ne se sont pas réunis depuis presque 3ans (...)"


Rédigé par leral.net le Lundi 19 Septembre 2016 à 18:56 | | 5 commentaire(s)|

Badara Gadiaga de "Rewmi" : "Il faut impérativement qu'Idrissa Seck réorganise le parti (...) Rien ne marche à "Rewmi" (...) Les cadres ne se sont pas réunis depuis presque 3ans (...)"
Malgré les réticences de part et d’autres et autres incompréhensions inhérentes à toutes démarches progressistes, permettez frère de revenir à la charge pour affirmer avec force et courage que la réorganisation de notre parti "Rewmi" demeure un impératif pour ne pas dire une question de survie.
« Les convictions sont des ennemies de la vérité plus dangereuses que les mensonges ». Cette assertion trouve tout son sens dans les fausses allégations émises par ce député-larbin du parti qui a eu le toupet par voie de presse d’affirmer sans scrupule que « les structures du parti marchent ».
Sans verser dans une polémique stérile, je voudrai lui rappeler qu’il a tout faux sur toute la ligne parce que si les instances du parti étaient fonctionnelles, ce monsieur qui est député du parti et de surcroit secrétaire national chargé des élus, devrait me connaitre en ma qualité du seul jeune qui est conseiller départemental dans la région de Dakar. Encore une fois nous menons un combat de générations. Je tiens à rappeler que le parti ne dispose d’aucun conseiller départemental jeune ni à Guédiawaye ni à Pikine ni à Rufisque. Ce mensonge renseigne sur la léthargie qui sévit dans le parti.
Le chargé des élus n’est donc pas au courant que :
Depuis plus de huit mois, les femmes n’ont pas eu l’opportunité de se retrouver afin de discuter des problématiques et enjeux du parti. Cette instance des femmes a pourtant à sa tête une grande dame d’honneur très engagée mais aujourd’hui n’a pas plus l’étoffe pour faire face au contexte politique du moment et autres échéances à venir .
Les cadres ne se sont pas réunis depuis presque 3ans. Cette structure devrait être le fer de lance du parti pour lui permettre de jouer les premiers rôles à l’instar des partis des grandes démocraties du monde.
Le parti regorge de jeunes engagés et valeureux mais malheureusement laissés à eux-mêmes. Ces derniers aussi malheureusement constatent un manque de formation alors que le parti dispose de ressources humaines de qualité pour faire bouger les lignes et rehausser l’image du parti et continuer constamment la massification du parti. La formation du parti est le ventre mou de notre organisation politique. Force est de constater que le Président du parti n’a pas aussi rencontré les jeunes depuis 2011. Je juge utile de faire remarquer l’inexistence d’une structure nationale des jeunes et que ces derniers ne se réunissent que « circonstanciellement ».
Toutes ces raisons nous poussent à mener ce combat de générations et que certains pour sauver leur prébende et autre sinécure tentent en vain d’y faire face. Ces gens, heureusement, sont des « donneurs de leçons » pour emprunter les termes d’Oscar Wilde qui émettent souvent des « chèques tirés sur des banques où ils n’ont pas de compte courant »


BADARA GADIAGA
Conseiller à la ville de Dakar
Conseiller municipal de Grand-Dakar
Responsable jeune de Grand-Dakar

dakarposte






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image