leral.net | S'informer en temps réel

Bagarre à la Mairie de Tivaouane : Le 2e adjoint au maire fend la lèvre d’un conseiller libéral

Un spectacle pour le moins désolant s'est passé, hier, à la mairie de Tivaouane, lors de la réunion de la commission santé. Le deuxième adjoint au maire, Gora Mbaye, et le conseiller libéral Sidy Lamine Ndoye se sont violemment bagarrés et ce dernier s’est blessé à la suite d’un coup de tête.


Rédigé par leral.net le Mercredi 9 Décembre 2015 à 10:49 | | 1 commentaire(s)|

Bagarre à la Mairie de Tivaouane : Le 2e adjoint au maire fend la lèvre d’un conseiller libéral
Les mots ont volé très bas, les coups aussi, entre le deuxième adjoint au maire de Tivaouane, Gora Mbaye, élu sur la liste Benno Defar Tivaouane, pour le compte du quota du député Demba Diop dit Diop Sy, et Sidy Lamine Ndoye, élu conseiller municipal libéral, sur la liste And defar Tivaouane. La bagarre a eu lieu, hier, lors de la réunion du comité de santé du conseil municipal. Selon nos sources qui ont assisté à la scène, le péché commis par le conseiller libéral Sidy Lamine Ndoye est seulement d’avoir appelé le deuxième adjoint par son nom. Il a vivement protesté, demandant à ce que son interlocuteur lui colle le titre de monsieur le maire.

Un échange houleux s’est ensuivi et tout est ensuite allé très vite. Les coups ont fusé de part et d’autre et le conseiller municipal Sidy Lamine Ndoye s’est retrouvé avec une blessure à la lèvre, suite à un coup de tête reçu de son adversaire. Ce dernier aussi n’a pas été épargné car, note nos sources, au-delà des coups de poing reçus, il s’est retrouvé avec des habits en lambeaux. Les bonnes volontés ont ensuite accouru pour mettre fin à ce spectacle indigne. Le premier adjoint au maire Massamba Diagne et le secrétaire général de la commune ont fait étalage de leur talent de négociateurs pour calmer Sidy Lamine Ndoye et le convaincre à ne pas s’inscrire dans une logique de jouer les prolongations ailleurs.

Pour rappel, c’est récemment seulement que Gora Mbaye a été élu au poste de deuxième adjoint au maire, après le décès de Abdoulaye Sy de l’Alliance des Forces de Progrès (AFP). Il s’est agi d’une élection mouvementée. Dès le départ, la majorité des conseillers de l’APR avaient soutenu Cheikh Guèye de la Ligue Démocratique (LD). Ils expliquaient à l’époque ce soutien par le fait que la LD est l’alliée naturelle de l’APR, depuis Benno Siggil Sénégal, d’autant plus qu’il s’agissait de remplacer un deuxième adjoint au maire qui était de l’AFP, tête de pont de Benno Siggil Sénégal. Même après le désistement de Cheikh Guèye au second tour de scrutin, Gora Mbaye n’avait pas pu décrocher le soutien des conseillers de l’APR.

En tout cas, à peine installé au fauteuil de deuxième adjoint au maire, il vient de se faire remarquer de fort sinistre manière, en boxant un conseiller municipal de l’opposition pour des raisons qui ne sont pas liées à la prise en charge réelle des préoccupations des populations.

L'As






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image