leral.net | S'informer en temps réel

Bagarre entre co-épouses à Ouakam: La « niarel » défigure la « aawo » avec une lame

Après avoir refusé de rester chez ses parents jusqu’au retour de son mari de la Mecque, Sopp Guèye a défiguré le visage de sa co-épouse à l’aide d’une lame. Les faits se sont passés à Ouakam, précisément à la cité Avion. En effet, les deux femmes qui ne sont pas en odeur de sainteté en sont venues aux mains suite à une dispute anodine. La prévenue, en l’occurrence la deuxième épouse en détention depuis le 20 octobre passé, est condamnée à 6 mois ferme.


Rédigé par leral.net le Mercredi 3 Novembre 2010 à 12:56 | | 7 commentaire(s)|

Bagarre entre co-épouses à Ouakam: La « niarel » défigure la « aawo » avec une lame
La polygamie, bien que permise par la religion musulmane, est source de conflits dans bon nombre de foyers. Des bagarres entre co-épouses sont fréquentes, et les conséquences dramatiques. Khady Seck 45 ans et Sopp Guèye 25 ans sont co-épouses et partagent la même concession à Ouakam. La différence d’âge, 20 ans, est frappante. Ce fossé entre deux générations constitue le facteur principal de discorde. En clair, les mentalités ne favorisent pas la cohabitation. Pour cause, les deux femmes ont croisé le fer suite à une dispute anodine. En effet, la première épouse a privé de pain du petit-déjeuner le fils de sa rivale qui venait juste d’être sevré. S’ensuivent des échanges de propos aigres-doux entre les deux femmes.
Le soir, Sopp Guèye qui ruminait sa colère, s’est attaquée, armée d’une lame, à Khady Seck, lui défigurant le visage. La première qui s’est constituée partie civile dans cette affaire s’en est sortie avec des blessures au visage et au pied entraînant une indisponibilité temporaire de travail de 21 jours. Pourtant, le mari, connaissant le tempérament de sa seconde épouse avait recommandé à cette dernière de rester chez ses parents à Pikine jusqu’à son retour de la Mecque. Ce que la dame a refusé. « Je ne quitterai pas la maison. S’il veut me chasser, il n’a qu’à divorcer d’avec moi », a laissé entendre Sopp Guèye devant la barre.
Pour elle, c’est sa co-épouse qui a engagé la bagarre : « elle m’a surprise dans le salon en train de nourrir mon bébé », fait remarquer Sopp. Et c’est lorsqu’elle s’est agrippée sur la main de Khady Seck, que celle-ci s’est blessée à la figure en se débattant. À cet instant, les cris ont ameuté la femme du frère de leur mari, selon qui c’est Sopp qui détenait la lame à son arrivée.
De plus, la bagarre a eu lieu dans la chambre de la première épouse et non dans le salon. Des photos mises sous scellés dans le procès-verbal corroborent les déclarations de cette dernière. Pour clarifier cette histoire, le maître des poursuites a noté une remarque invraisemblable. En fait, il signale que la première épouse est plus grande et plus forte, qui plus est, est armée. Donc comment ça se fait que c’est elle qui soit blessée. Poursuivant, il indique que la lame ne s’est pas cassée alors qu’elles se tiraillaient, mieux, la prévenue n’a aucune blessure.
Me Ndong, le conseil de Khady Seck a demandé 10 millions à titre de dommages et intérêts pour les préjudices subis. Me Thiam de la défense a, quant à lui, tout mis sur le dos du mari qui serait le principal responsable des problèmes. « Il était au courant de la mésentente des co-épouses et n’a pas daigné les séparer ». Poursuivant, il révèle que les parents du mari de sa cliente n’approuvent pas le mariage. L’avocat a demandé une application bienveillante de la loi pour sa cliente qui a un enfant en charge. Peine perdue, le Tribunal a tranché et condamné la dame Sopp Guèye à 6 mois ferme en plus de 500.000 francs de dommages.
Moussa CISS (Stagiaire)
lasquotidien.info



1.Posté par sectaire le 03/11/2010 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour elle, c’est sa co-épouse qui a engagé la bagarre : « elle m’a surprise dans le salon en train de nourrir mon bébé », fait remarquer Sopp. Et c’est lorsqu’elle s’est agrippée sur la main de Khady Seck, que celle-ci s’est blessée à la figure en se débattant. À cet instant, les cris ont ameuté la femme du frère de leur mari, selon qui c’est Sopp qui détenait la lame à son arrivée

2.Posté par M le 03/11/2010 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

léne dé kham nako .lii diarna bagna am djeukeur té mougne diappe si yalla.
bo amoul bannékh diga am sa wèr gou yaram.goor mome diarou ko

3.Posté par niece le 03/11/2010 16:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut dire la vérité qu'est ce que le awoo a dit au niarelé pour qu'il bagarre?
C'est le résulte de deux femmes qui ne respectent pas leur mari, pourtant la 3éme femme elle est la bas mais y a jamais eu de problème.
La première femme c'est une menteuse.
La deuxième femme je n'excuse du terme se vend parce qu'elle a un copin.
Il faut se posé la question des femmes qui ont tout chez eux même et il vous arrive ce genre de probléme. c'est le résulte d'un manque de respect de ton mari et de sa mère.
il fallait s'attendre sa

4.Posté par niece le 03/11/2010 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Parce qu'elles n'ont aucune considération à leur mari. Un homme que je qualifie de Saint pour preuve essayé de connaitre qui il est et le côtoyé. Vous allez voir que Dieu paye a chacun ce qu'il mérite. C'est Dieu qui lui a partagé avec ses deux femmes.

5.Posté par Awo Bourou Keureum le 03/11/2010 16:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Waw yow Nièce dé dinga tass sa keur nidiaye so téyéwoul sa lamigne bi.

6.Posté par niece le 03/11/2010 16:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans ce pays on aime pas entendre la vérité, faite une introspection et une prise de conscience. Car tout le monde avez votre estime et c'est dans des circonstances comme sa on fait une prise de conscience. Faite vite car il nous faut pas oublier il y a des faits qui marque à jamais dans la vie et rien n'est trop tard. Conquiert ton mari en te basant sur le vérité et rien que la vérité. N'oublie pas c'est toi qui devez hébergé tout le monde : tedé diahanaye parce que liggey yo ngakofa.

7.Posté par Diè le 03/11/2010 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Awoyi woji rek lagne bagne bagou gno bokk dagno fir bonn, tè manou gnoo séy. boo toptoo woon sani jaay doo am wouji.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image