leral.net | S'informer en temps réel

Bal de Bercy :Youssou N’Dour déplace des continents…Tout sur sa vie

Youssou N’Dour, la star de la musique africaine, fait son grand retour sur scène ce samedi 12 octobre à Paris-Bercy. Le chanteur sénégalais donne son 14e Grand bal. Youssou N’Dour, le roi du mbalax, remonte donc sur scène, après avoir été ministre de la Culture puis du Tourisme au Sénégal, jusqu’en septembre dernier. Répondant à une question d’un confrère sur le concept de Bercy, You dira : « Pour moi, le Grand bal, c’est un moment où l’on donne une belle image de l’Afrique. Les femmes sont bien habillées, les hommes aussi. C’est un moment de fête, il n’y a pas de bousculade. C’est la paix et c’est la joie ».


Rédigé par leral.net le Samedi 12 Octobre 2013 à 14:21 | | 4 commentaire(s)|

Bal de Bercy :Youssou N’Dour déplace des continents…Tout sur sa vie
Mais pour xibaaru, You est un humain qui n’est pas ordinaire comme le commun des mortels. Cet homme, absent de la scène depuis 18 mois, déplace des continents à la simple évocation du Bal de Bercy. Ils viennent de partout, Asie, Amérique, Australie, Italie, Espagne, bref des 5 continents. Mais pourquoi ?

Pour le voir chanter, parce que c’est un génie !

Qui est cet homme qui fait dépalcer des continents ?

Youssou N’dour est né le 1er octobre 1959 à Dakar au Sénégal. Fils aîné d’une famille de 9 enfants, il grandit dans le quartier de la Médina auprès de son père Elimane Ndour (ouvrier) et de sa mère Sokhna Mboup (griotte). Dès son plus jeune âge, il préfère la musique aux études alors de guerre lasse, son père, résigné, l’inscrit à l’Institut des Arts de Dakar.
En 79, avec son groupe l’Etoile de Dakar, Youssou N’Dour lance une nouvelle danse le “ventilateur” qui fait fureur dans les clubs de la capitale sénégalaise et il devient dès cet instant, le nouvel ambassadeur icontestable de la musique sénégalaise.
A 24 ans, Youssou part à la conquête de l’Europe. A Paris, il fait la première partie de Jacques Higelin au Festival du Printemps de Bourges, puis en 1987, il anime la première partie de Peter Gabriel au Madison Square Garden de New York. L’année suivante, il participe à la tournée mondiale d’Amnesty international ‘’Human Rights now”. A force de côtoyer toutes ces stars de renommée internationale, notamment Sting, Peter Gabriel, Paul Simon ou Tracy Chapman, Youssou N’Dour accède à la cour des grands et devient, après cette aventure, une vedette planétaire.
En 1989, il sort son premier disque The lion (“Gaiendé” en wolof) dans lequel figure un duo avec Peter Gabriel, Shakin’ the tree. En 1991, à l’occasion d’un show-hommage à Nelson Mandela à Dakar, Youssou N’Dour invite Spike Lee. Il en résulte l’album Eyes Open en 92, accompagné d’un clip produit par le célèbre réalisateur. En 1993, l’Opéra Garnier lui ouvre ses portes pendant le Festival ‘’Paris Quartier d’été”.
Avec Seven seconds, en duo avec Neneh Cherry, Youssou N’Dour arrive enfin à la consécration. Le tube fait un véritable carton à travers le monde avec plus de 2 millions d’exemplaires vendus. Fort de ce succès, il enregistre un nouveau duo, La Cour des grands, avec la chanteuse belge Axelle Red, qui est retenu par Michel Platini pour devenir l’hymne de la Coupe du Monde de football 1998 en France. La même année, il compose la musique du film d’animation Kirikou et la sorcière.
Au printemps 99, Youssou donne un concert exceptionnel au Hammerstein Ballroom à New-York où Stevie Wonder fait une apparition mémorable. Joko (From Village to town) voit le jour en février 2000 avec la contribution Wyclef des Fugees, Peter Gabriel et Sting. Au Grand Bal qu’il donne à Paris Bercy le 21 octobre 2000, Youssou enchaîne les duos avec Césaria Evora, Zazie, Passi et Peter Gabriel, sous les yeux émerveillés de fans sénégalais dont il a organisé la venue à Paris. En octobre 2002, sort l’album Nothing’s in Vain dont le titre phare est So Many Men, un duo avec Pascal Obispo.
En 2004, Youssou N’Dour fait son apparition dans le Petit Larousse et remporte en 2005 avec Egypte le Grammy Award du meilleur album de world music contemporaine de l’année. L’artiste fait également des apparitions au cinéma, d’abord dans Africa Opéra, avec Angélique Kidjo, Aïcha Kone et Djanka Diabaté, puis dans Amazing Grace de Michael Apted.
Youssou N’Dour multiplie également les actions caritatives et humanitaires. Ambassadeur de l’UNICEF, il se mobilise dans la lutte contre le sida en Afrique. Avec Manu Dibango, il a participé au disque Tam Tam pour l’Ethiopie, pour la lutte contre la famine dans ce pays. Il a également enregistré Building Bridges pour le HCR (Haut Commissariat des nations unies pour les Réfugiés), puis Agir Réagir, en faveur des sinistrés du tremblement de terre qui a secoué la région d ‘Al-Hoceima au Maroc et enfin Make some noises, une reprise du célébre Imagine de John Lennon, devenue le symbole d’une grande mobilisation pour le dénouement de la crise au Darfour.
En 2007, Youssou N’Dour est élu par le magazine Times parmi les 100 personnalités les plus influentes du monde.



Discographie :
2007 : Rokku mi rokka
2004 : Kirikou
2004 : Sant
2002 : Nothing’s In Vain
2002 : Youssou N’Dour and His Friends
2001 : Le Grand Bal à Bercy
2001 : Ba Tay
2000 : Joko: The Link
2000 : Rewmi
2000 : Le Grand Bal
1998 : Spécial Fin D’année Plus
1997 : Inédits 84-85
1997 : St. Louis
1996 : Lii
1996 : Djamil
1996 : Voices from the Heart of Africa
1995 : Diapason Plus
1994 : Guide (Wommat)
1992 : Eyes Open
1990 : Set
1989 : The Lion
1986 : Nelson Mandela
1984 : Bitim Rew
1982 : Immigrés



1.Posté par kheuse le 12/10/2013 15:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

machallah

2.Posté par oumar le 12/10/2013 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il avait dit un jour grand je suis dans l'arréne je ne sais pas quand est ce que çà va cesser et il y a de ce là plus de 30 ans et jusqu'à présent elle s'agrandit de plus en plus et que dieu le face encore jusqu'à son dernier souffle a mine ya rabannah.

3.Posté par MONIm le 13/10/2013 07:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce nullard de ministre ki continue a etre entretenu aux frais du contribuable senegalais

4.Posté par chouchou le 14/10/2013 11:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bou yallah né waw, kou beugueu né dédéte dangay soneu rek. bravo grand youssou, bou gneupeu respecté wone liguéye ni yow rek gnanatou khéwi.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image