leral.net | S'informer en temps réel

Bamba Fall sur la sortie de Cheikh Seck : "L'ingratitude politique ne paie pas et ne paiera jamais"

Bamba Fall en veut beaucoup au député Cheikh Seck d'avoir fait sa sortie excluant Khalifa Sall de la candidature du Parti socialiste à l'élection présidentielle de 2017. Dans un entretien accordé au Populaire, le maire de la Médina s'en est vertement pris à M. Seck. Il lui concède son droit de "défendre son fromage", mais ne saurait cautionner que l'édile de Ndindy cherche à déstabiliser ses propres camarades de parti.


Rédigé par leral.net le Vendredi 13 Mars 2015 à 11:44 | | 5 commentaire(s)|

Bamba Fall sur la sortie de Cheikh Seck : "L'ingratitude politique ne paie pas et ne paiera jamais"
Très remonté contre son frère socialiste, Bamba Fall fulmine : "C'est une sortie très malheureuse et inopportune. Parce que personne n'a entendu Khalifa Sall dire qu'il est candidat. Pourquoi s'attaquer à quelqu'un qui n'a pas dit qu'il est candidat ? Et si demain le Parti socialiste faisait de Khalifa Sall son candidat à l'élection présidentielle, qu'est-ce qu'il ferait ? Quand on est membre d'instances supérieures d'un parti, on doit se garder de dire certaines choses. On doit avoir une discipline. Khalifa Sall nous a tous encadrés quand il était Secrétaire général des jeunesses socialistes. Cheikh Seck était un de ses adjoints. Quand Pape Babacar Mbaye a disparu, c'est lui, Cheikh Seck, qui avait assuré l'intérim. Il devait servir d'exemple à la nouvelle génération. Les fromages du pouvoir ne doivent pas nous diviser". Le maire de la commune de Médina a auparavant fait savoir qu'ils sont socialistes avant d'être des membres de la coalition Benno Bokk Yakaar". Aussi, a-t-il tenu à rappeler : "Il (Cheikh Seck) doit se souvenir du soutien que lui avait apporté Khalifa Sall lorsqu'il y a eu le contentieux électoral à Ndindy et Ndoulo. L'ingratitude politique ne paie pas et ne paiera jamais".






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image