Leral.net | S'informer en temps réel



Ban Ki-moon préconsie des horaires de travail flexibles, au profit des familles

le 15 Mai 2012 à 22:39 | Lu 459 fois

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a appelé mardi les gouvernements et le secteur privé à faciliter l’introduction de congés parentaux et à rendre flexibles les horaires de travail de leurs agents, pour que ces derniers puissent assurer une meilleure prise en charge à leurs enfants.


Ban Ki-moon préconsie des horaires de travail flexibles, au profit des familles
Dans un communiqué diffusé à l’occasion de la Journée internationale des familles, M. Ban appelle à ‘’faciliter ces rapports par l’introduction de congés parentaux, d’horaires de travail flexibles et d’une meilleure prise en charge des enfants’’.

‘’Quelques pays offrent de généreux congés aux parents, mais dans la plupart - et ils sont bien plus nombreux -, l’étendue des prestations est loin de répondre aux normes internationales. Les congés de paternité sont encore rares dans la plupart des pays en développement’’, relève-t-il.

La Journée internationale des familles est célébrée par les Nations unies le 15 mai de chaque année.

’’Ceux qui travaillent, où qu’ils se trouvent dans le monde, ont besoin qu’on les aide à satisfaire les besoins affectifs et matériels de leur famille, tout en contribuant au développement socioéconomique de la société dans laquelle ils vivent’’, rappelle le secrétaire général des Nations unies. Des ‘’tendances contemporaines mettent en évidence la nécessité de plus en plus pressante d’adopter des mesures permettant de concilier plus facilement travail et vie familiale’’, a-t-il signalé. ‘’Des millions de personnes dans le monde […] ne bénéficient pas de services sociaux capables de prendre en charge leur famille’’, a t-il ajouté.

‘’Dans les pays en développement, a fait observer Ban Ki-moon, il est rare que les parents puissent confier leurs enfants à des structures d’accueil abordables et de qualité, ce qui les oblige souvent à les laisser seuls à la maison lorsqu’ils ne sont pas encore en âge d’aller à l’école.’’

Il a indiqué que ‘’nombre de jeunes enfants sont aussi confiés à leurs frères et sœurs, qui doivent de ce fait interrompre leur scolarité’’. Le patron de l’ONU est d’avis que ‘’d’importants progrès peuvent encore être accomplis partout dans le monde’’ pour équilibrer les ‘’rapports complexes entre vie professionnelle et vie familiale’’.

Ban Ki-moon appelle à ‘’favoriser l’amélioration des conditions de travail, la santé et la productivité des employés et la prise en compte concertée de l’égalité entre les sexes’’.



SOURCE:P.-S.
FAC/ESF/OID